chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
102 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Alder Glade - Spine of the World

Chronique

Alder Glade Spine of the World
« Salut les amis ! Après les Australiens de GREYTOMB, on reste au pays des aborigènes avec le premier album de ALDER GLADE, mené uniquement par Drøüyn, et qui se retrouve d’un coup d’un seul pris en main par le label culte Northern Silence Productions. Et vous savez quoi les amis ? Spine of the World est rondement mené et bien distrayant. Si vous aimez la fantasy, la nature, les ambiances épiques mais bien pimentées par l’agressivité du black, vous allez vous envoler. Yeah ».

Ça, ce serait ma chro si j’étais M. Heureux, ou Madame Bonheur. Si je ressemblais à ça en fait :



Parfois je suis dans cet état d’esprit, mais avouons-le, en écoutant ces 6 pistes, je me sens plus de similitudes avec M. Tatillon ou M. Sale...





J’ai aimé cet album, en gros. Mais les passages envoûtants ne sont pas assez nombreux, et ceux plus fades prennent le dessus au fur et à mesure des écoutes. Au début, j’ai donc bien apprécié les envolées de « Lord of the Lakes » ou « Wheel of Stars », et j’ai été transporté par les parties folks de « Beltane » et « Spine of the World ». Elles sont bien fichues. Elles s’accompagnent toujours de passages plus hargneux. La production est par contre un peu faible, et donne l’impression d’être monté sur une montagne et de constater que le paysage est gâché par la brûme. Il y a du charme, mais on aurait pu voir quelque chose de plus beau.

ALDER GLADE ne va pas au bout de ses possibilités en fait. Oui, c’est ça. On apprécie les compositions, mais on ne les met pas dans un top. Du coup M. Heureux avait peut-être bien raison en choisissant les mots « rondement mené » et « distrayant », parce que finalement, cela ne va pas beaucoup plus loin. Suffisant pour passer un bon moment, insuffisant pour passer le mois...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Alder Glade
Black Metal distrayant
2017 - Northern Silence Productions
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Alder Glade
Alder Glade
Black Metal distrayant - 2014 - Australie
  

tracklist
01.   Spine of the World
02.   Lord of the Lakes
03.   Sun Ritual
04.   Kingdom Aflame
05.   Wheel of Stars
06.   Beltane

Durée : 41:16

line up
parution
1 Décembre 2017

Radien
Maa (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Spécial 2 + Concours - Le Dernier Sabbath
Lire le podcast
Ton MoM en Stream (pilote) - Cherchons du "Medieval Death Metal"
Lire le podcast
Bloodbath
The Arrow of Satan Is Drawn
Lire la chronique
Bâ'a / Hyrgal / Verfallen
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Cerebral Rot
Cessation Of Life (Démo)
Lire la chronique
Nécrocachot
Malfeu
Lire la chronique
Kult
The Eternal Darkness I Adore
Lire la chronique
Monolyth
A Bitter End - A Brave New ...
Lire la chronique
Profane Order
Tightened Noose Of Sanctimo...
Lire la chronique
The Great Old Ones au LADLO Fest - 10th Year Anniversary
Lire l'interview
Steingrab
Jahre nach der Pest
Lire la chronique
Lucifer's Hammer
Time is Death
Lire la chronique
Livid
Beneath This Shroud, the Ea...
Lire la chronique
Deiquisitor
Downfall Of The Apostates
Lire la chronique
Infestus
Thrypsis
Lire la chronique
Author & Punisher
Beastland
Lire la chronique
Bölzer + One Tail, One Head + Orkan + Taake
Lire le live report
Vanhelgd
Deimos Sanktuarium
Lire la chronique
VƆID
Jettatura
Lire la chronique
Obskuritatem
U Kraljevstvu Mrtvih...
Lire la chronique
Behemoth
I Loved You at Your Darkest
Lire la chronique
Aorlhac au LADLO Fest - 10th year anniversary
Lire l'interview
Alchemyst
Nekromanteion
Lire la chronique
Jesus Piece
Only Self
Lire la chronique
Black Sin
Solitude Eternelle
Lire la chronique
Unholy Baptism
Volume I: The Bonds of Serv...
Lire la chronique
Frozen Graves
Frozen Graves
Lire la chronique
Les clips dans le black metal (Et ta gueule !)
Lire le biographie
Solar Temple
Fertile Descent
Lire la chronique