chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
43 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

System Of A Down - Steal This Album!

Chronique

System Of A Down Steal This Album!
Un an à peine après la sortie de « Toxiciy », System Of A Down remet le couvert. Mais, le groupe s’étant déjà lancé dans une longue phase de composition en vue de son futur album (ou plutôt ses futurs albums), comment garantir la fidélité des fans et capitaliser sur le succès rencontré par la précédente réalisation des arméniens? Et bien en sortant une petite compilation de faces B et autre raretés pardi. 16 titres au compteur donc, et encore, tous les inédits du groupe ne sont pas présents (exit « Johnny », « Goodbye blue sky » ou « Snowblind »). D’accord, la quantité est là, mais qu’en est-il de la qualité? Annoncés par certains magazines spécialisés comme l’apogée musicale du groupe, les titres de « Steal this album » ne tiennent selon moi pas leurs promesses. Pourquoi me direz-vous? Tout d’abord parce que ces titres sont issus de différentes sessions d’enregistrement et, de ce fait, l’homogénéité des morceaux ne se fait pas autant ressentir que sur les deux précédents albums. De plus, les titres faiblards sont assez nombreux : le détestable « 36 », heureusement très court, les très niais « Bubbles » ou « Pictures ». Bon, je vous l’accorde, les loufoqueries musicales de SOAD font partie de son charme mais il faut pas nous prendre pour des buses quand même : autant l’idée de reprendre le thème musicale de K 2000 sur le titre « I-E-A-I-A-I-O » me paraît plutôt sympathique et originale, autant les expérimentions vocales de Serj, pourtant un des atouts du groupe, sont assez saoulantes à la longue comme sur « Pictures ». A mon grand regret, je constate même qu’effectivement, le groupe bourrine pour bourriner, comme sur « Chic’n’stu » ou « Fuck the system ». Heureusement qu’il y a quelques rares titres de qualité pour relever le niveau : « Boom ! » est bien efficace avec son refrain facile à reprendre en chœur ou « Mr. Jack », qui n’aurait pas fait tâche sur l’album éponyme . Le plus étrange est que les morceaux qui passent le mieux l’épreuve de la critique sont ceux qui s’éloignent le plus de la sphère metal comme le très acoustique « Roulette » ou « Highway song », titre assez orienté radios, où le complémentarité vocale entre Serj et Daron est parfaite. Bon, d’accord, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une compilation de faces B ou d’inédits, c’est-à-dire des titres qui n’ont pas été retenus par le groupe pour le pressage définitif de ses deux précédents albums car probablement jugés pas assez aboutis. Mais à ce moment là pourquoi nous présenter « Steal this album » comme un véritable album de System Of A Down. Car si la production est bonne (merci Rick Rubin et Andy Wallace), ce disque est loin d’avoir la même saveur que ses deux remarquables prédécesseurs. A ne posséder que si l’on est vraiment fan du groupe.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

11 COMMENTAIRE(S)

MoM citer
MoM
07/10/2016 22:37
note: 7.5/10
Auatant le six est sévère, autant ça "A ne posséder que si l’on est vraiment fan du groupe.", c'est un peu vrai.

Cet album déroute, mais n'est pas inintéressant. Innervision fout des frissons, ADD est puissante, Mr Jack est un sommet, Streamline a quelque chose dans le refrain qui accroche, Ego Brain est très posée et a une bonne progression. Et Nuguns ! Parlons de Nuguns ! Un monstre, ce morceau.

Avec son côté "pas fini parce que vous êtes tous des cons", cet album laisse sur le carreau. "Tu prends ou tu te casses, puisque c'est "ça" que tu voulais", voilà un peu le principe du disque, sorti dans la violence. Parce que cette chronique ne précise pas que SOAD a décidé de sortir cet album suite au piratage de leurs enregistrements studio. C'était un adresser un bon gros doigt aux membres du studio qui ont diffusé sous le manteau ces productions confidentielles. Ils ont torché la production, et zou et ils publié ça.
Du coup, cet album est hargneux, pas fini. Punk, quoi. C'est un esprit révolté, et ça se sent clairement.
Ant1 citer
Ant1
19/08/2009 09:02
note: 7.5/10
Hop ! Un petit vote pour remonter cet album toujours décrié que j'aime bien. Na !
cglaume citer
cglaume
06/06/2008 12:10
note: 7.5/10
J'avais pas vu toutes ces notes et commentaires négatifs !! Déçu Support à Satyr42 !!
Satyr42 citer
Satyr42
06/06/2008 10:32
note: 7.5/10
En bon fan débile que je suis de SOAD je lui mets 7,5 car comme tu l'as dit ce cd est une îèce réservée aux fans du groupe... la couleur était annoncée rien qu'avec le titre... en tant que fan donc moi je trouve cet album intéressant et Mr jack est vraiment sublime
citer
xavier (invité)
22/01/2005
jaime bein aussi nuguns
space monkey citer
space monkey
22/01/2005
note: 7/10
Et moi, en bon fan bien débile, je l'ai acheté et je le trouve excellent !
Je suis irrécupérable... Moqueur
Ikea citer
Ikea
22/01/2005
note: 4/10
Tout à fait d'accord avec ta kro Clin d'oeil
Un immense foutage de gueule qui j'espère ne se fera pas pour les deux prochains albums...
Reste quelques bonnes chansons comme "Higway song" ou "Roulette"...
4/10
Dead citer
Dead
22/01/2005
note: 5/10
Du déplumage de fan. En plus, l'artwork est dépouillé au possible, sans livret. 5/10 Déçu
Keyser citer
Keyser
22/01/2005
note: 2.5/10
...malheureusement Déçu
Evil_Nick citer
Evil_Nick
22/01/2005
note: 6/10
Discographie de SOAD achevée ... pour l'instant
Keyser citer
Keyser
22/01/2005
note: 2.5/10
Et ouais moi ça fait des années que je me tue à dire que SOAD c'est naze! comprends toujours pas l'engouement pour ces mecs Déçu
j'aurais plutôt appelé cet album "Don't Listen To This Album" (bon ok c'est nul...)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
System Of A Down
Metal novateur
2002 - American Recordings
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs : (22)  6.05/10
Webzines : (14)  7.88/10

plus d'infos sur
System Of A Down
System Of A Down
Metal Novateur - Etats-Unis
  

écoutez
tracklist
01.   Chic 'n' Stu
02.   Innervision
03.   Bubbles
04.   Boom!
05.   Nuguns
06.   A D D
07.   Mr Jack
08.   I E A I A I O
09.   36
10.   Pictures
11.   Highway Song
12.   F**k The System
13.   Ego Brain
14.   The Tawaves
15.   Roulette
16.   Streamline

line up
voir aussi
System Of A Down
System Of A Down
System Of A Down

1998 - American Recordings
  
System Of A Down
System Of A Down
Toxicity

2001 - American Recordings
  
System Of A Down
System Of A Down
Mezmerize

2005 - Columbia Records
  
System Of A Down
System Of A Down
Hypnotize

2005 - Columbia Records
  

Mara
Thursian Flame
Lire la chronique
Cardiac Arrest + Deadfuck + Pulsating Cerebral Slime
Lire le live report
Nahtrunar
Mysterium Tremendum
Lire la chronique
Hyperdontia
Nexus Of Teeth
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 18 - Le Livre des Mauvaises Décisions
Lire le podcast
S.U.T.U.R.E.
Sacrificed Universe. Tormen...
Lire la chronique
Anachronism
Orogeny
Lire la chronique
Vetrarnott
Scion (EP)
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2018 / The Resurrection Edition
Lire le dossier
Au-Dessus
Au-Dessus (Rééd.)
Lire la chronique
Slave Hands
World Rid of All Living
Lire la chronique
French Black Metal : Les illuminés
Lire le podcast
Dauþuz
Des Zwerges Fluch (EP)
Lire la chronique
A Portrait of Flesh and Blood
Gallery of Sorrow
Lire la chronique
MoM hors-série - Metal et sport partie 2
Lire le podcast
Krisiun
Scourge Of The Enthroned
Lire la chronique
Derdian
DNA
Lire la chronique
Kroda
Selbstwelt
Lire la chronique
Hyrgal pour la réédition de l'album "Serpentine"
Lire l'interview
Ultra-Violence
Operation Misdirection
Lire la chronique
Caedes Cruenta / Cult Of Eibon
The Wizard of Yaddith / The...
Lire la chronique
Mare
Ebony Tower
Lire la chronique
Thou
Magus
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 17 - Entretien avec un Bourreau.
Lire le podcast
Riot V
Armor Of Light
Lire la chronique
Curse Upon A Prayer
The Three Woes (EP)
Lire la chronique
Ritual Death / Aosoth
Ritual Death / Aosoth (Spli...
Lire la chronique
Moonsorrow
Varjoina kuljemme kuolleide...
Lire la chronique
Siege Of Power
Warning Blast
Lire la chronique
Windfaerer
Alma
Lire la chronique