chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
100 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Black Bleeding - The Awakening

Chronique

Black Bleeding The Awakening (Démo)
Ce nom ne vous dit peut-être rien, comme à moi avant que je ne pose les oreilles sur cette démo, mais Black Bleeding existe pourtant depuis 1998. Soit vingt ans de carrière pour les Belges restés jusqu'ici dans un certain anonymat malgré trois albums, trois démos et un EP. Et s'il n'y avait pas eu Nihilistic Holocaust, label underground français connu pour ses petites trouvailles savoureuses, pour rééditer en CD leur démo The Awakening de 2005 (qu'il avait déjà sorti en tape à l'époque) et me l'envoyer gracieusement, j'aurais sans doute continué à ignorer le combo d'outre-Quiévrain. Ce qui aurait été dommage car, sans les mettre sur un piédestal, Black Bleeding montre ici des qualités indéniables.

The Awakening est donc la réédition CD d'une démo de 2005, les morceaux live en moins et ornée d'une pochette moins incongrue, avec du Giger sur la back cover, qui colle davantage à la musique du trio. Du death metal plutôt old-school qui avoine comme il faut et qui traîne aussi pas mal du côté du black metal, saupoudré d'un peu de thrash. Du blackened death thrashy en somme. Les Belges proposent des morceaux simples, directs, efficaces et plutôt courts, sauf le titre de clôture "Demonic Quantum Boundaries" qui traîne beaucoup trop en longueur sur la fin qui reprend jusqu'à la dixième minute "Prophecy Theme" de la BO de Dune avec son ambiance spatiale minimaliste (le sample du même film en intro de "The Sleeper Has Awakened", bien plus court, fait davantage d'effet). Dommage car l'introduction de ce morceau, en son clair avec le duo basse/batterie mis en valeur, ouvrait bien les hostilités. La suite, plus traditionnelle, continuait d'ailleurs de convaincre. Si ce n'est donc cette outro assez chiante, le reste de The Awakening ne devrait toutefois pas vous ennuyer. Du blast, du tremolo mélodique inspiré ("The Sleeper Has Awakened", "Proxima Centauri") parfois même carrément épique ("Demonic Quantum Bundaries"), du mid-tempo headbangant, une basse pas timide, des riffs blackened bien vénères sur les séquences radicales ("Lord Of The Worms" la plus bourrine), un mélange sympa de growls et de shrieks, même si plutôt génériques, le tout porté par une production naturelle et puissante exemplaire pour une démo, il y a de quoi faire sur cette presque demi-heure. Pas foncièrement original mais sans influence omniprésente. Bref, ça change un peu du Swedish, du Incantation worship ou du occulte à capuches. On appréciera particulièrement l'efficacité de la chose (jamais contre de la bonne blastouille!) et le riffing convaincant dans l'ensemble qui sait assombrir l'horizon ou se faire plus mélodique et aéré. Le groupe a par contre tendance à faire tourner en boucle le même plan, donnant un côté un peu répétitif malgré quelques efforts pour varier les plaisirs. Pas trop grave sur vingt-sept minutes cela dit! Moins négligeable, le morceau "One With The Universe", le plus nuancé, manque d'impact et d'inspiration. Clairement la piste la moins marquante de la démo alors que les quatre autres titres nous convertissent sans trop de peine.

Tout ça nous donne ainsi une démo bien costaud. Une bonne façon de découvrir Black Bleeding qui mériterait davantage de notoriété au vu des qualités affichées dont une bonne dose de brutalité, un riffing affûté, des influences black (beaucoup) et thrash (un peu) qui enrichissent son death metal, ainsi qu'un feeling mélodique intéressant.Les photos du livret nous présentent aussi un groupe qui a l'air de ne pas se prendre la tête (le pseudo du batteur est même Balmuzette!), rafraîchissant quand beaucoup de ce milieu jouent la surenchère evil. Ici ça se concentre sur la musique et ça le fait bien. Même si c'est encore un peu juste et que je ne les mettrai pas non plus dans le haut du panier, les Belges ont un truc, un potentiel, qui me fait dire qu'il serait sans doute temps d'écouter le reste de leur discographie. Car rappelons-le, The Awakening n'est finalement qu'une démo de 2005 quand Black Bleeding avait déjà pondu un album, deux démos et un EP. Beaucoup de choses se sont passées et la formation a depuis sorti deux full-length, The Great Satan (2009) et A Bright Future (2014). Black Bleeding a-t-il confirmé par la suite? Il faudra se pencher dessus pour le découvrir.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Niktareum citer
Niktareum
27/02/2018 13:51
Tiens Black Bleeding, j'avais chopé 2 démos et leur EP sur une commande je-sais-plus-où, mais ça date... Pas réécouté depuis au moins 10 ans mais dans mon souvenir c'était plutôt bon.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Black Bleeding
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines : (5)  3.2/5

plus d'infos sur
Black Bleeding
Black Bleeding
Blackened Death Metal - 1998 - Belgique
  

formats
  • CD / 2017 - Nihilistic Holocaust

tracklist
01.   The Sleeper Has Awakened  (04:49)
02.   One With The Universe  (04:59)
03.   Proxima Centauri  (04:22)
04.   Lord Of The Worms  (03:11)
05.   Demonic Quantum Boundaries  (09:53)

Durée : 27:14

line up
parution
8 Février 2017

Essayez aussi
Cyanic
Cyanic
Litanies Of Lust Unholy

2012 - Ghastly Music
  
Carnifex
Carnifex
Slow Death

2016 - Nuclear Blast Records
  
Atriarch
Atriarch
Dead as Truth

2017 - Relapse Records
  
Embrace Of Thorns
Embrace Of Thorns
Atonement Ritual

2009 - Nuclear War Now! Productions
  
Blood Of The Wolf
Blood Of The Wolf
I: The Law Of Retaliation

2015 - Autoproduction
  

Gorod
Æthra
Lire la chronique
Radien
Maa (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Spécial 2 + Concours - Le Dernier Sabbath
Lire le podcast
Ton MoM en Stream (pilote) - Cherchons du "Medieval Death Metal"
Lire le podcast
Bloodbath
The Arrow of Satan Is Drawn
Lire la chronique
Bâ'a / Hyrgal / Verfallen
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Cerebral Rot
Cessation Of Life (Démo)
Lire la chronique
Nécrocachot
Malfeu
Lire la chronique
Kult
The Eternal Darkness I Adore
Lire la chronique
Monolyth
A Bitter End - A Brave New ...
Lire la chronique
Profane Order
Tightened Noose Of Sanctimo...
Lire la chronique
The Great Old Ones au LADLO Fest - 10th Year Anniversary
Lire l'interview
Steingrab
Jahre nach der Pest
Lire la chronique
Lucifer's Hammer
Time is Death
Lire la chronique
Livid
Beneath This Shroud, the Ea...
Lire la chronique
Deiquisitor
Downfall Of The Apostates
Lire la chronique
Infestus
Thrypsis
Lire la chronique
Author & Punisher
Beastland
Lire la chronique
Bölzer + One Tail, One Head + Orkan + Taake
Lire le live report
Vanhelgd
Deimos Sanktuarium
Lire la chronique
VƆID
Jettatura
Lire la chronique
Obskuritatem
U Kraljevstvu Mrtvih...
Lire la chronique
Behemoth
I Loved You at Your Darkest
Lire la chronique
Aorlhac au LADLO Fest - 10th year anniversary
Lire l'interview
Alchemyst
Nekromanteion
Lire la chronique
Jesus Piece
Only Self
Lire la chronique
Black Sin
Solitude Eternelle
Lire la chronique
Unholy Baptism
Volume I: The Bonds of Serv...
Lire la chronique
Frozen Graves
Frozen Graves
Lire la chronique
Les clips dans le black metal (Et ta gueule !)
Lire le biographie