chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
152 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Judas Priest - Firepower

Chronique

Judas Priest Firepower
Quatre ans après « Redeemer Of Souls » et treize ans après le retour du Metal God au bercail, Judas Priest est de retour cette année avec son dix-neuvième (!) album studio. Pour être totalement franc je n’avais pas d’attente particulière envers ce nouvel opus. La raison ? Aucun des albums depuis le départ de l’usurpateur Ripper Owens ne m’avait réellement convaincu, « Angel Of Retribution » et « Redeemer Of Souls » loin d’être mauvais mais s’avérant trop mollassons à mon goût et je ne parle même pas de l’erreur de parcours « Nostradamus »… Et comme bien souvent c’est lorsque l’on ne s’y attend plus que l’on se fait avoir comme un bleu. C’est ce qui s’est passé avec ce « Firepower » qui m’a totalement cueilli car non content de sacrément redresser la barre, il se posera comme l'un des meilleurs albums des Anglais.

Sans évidemment révolutionner son style et repartant sur des bases similaires à son ainé, ce nouvel effort nous montre toutefois un Judas Priest qui semble avoir passé la cinquième et ce d’entrée de jeu avec un éponyme en forme de brûlot heavy incisif parfait pour ouvrir les hostilités sous les meilleurs auspices. Surtout on se réjouira de constater que cette piste d’ouverture n’est pas l’arbre qui cache la forêt mais annonce bel et bien le retour d’un Priest bien plus véloce et mordant que sur ses précédentes réalisations. En effet à côté de « Firepower » c’est « Lightning Strike » et « Necromancer » qui viendront appuyer l’aspect le plus hargneux d’un album lorgnant dans ces moments vers un heavy-thrash ô combien jouissif servi par un riffing acéré diablement efficace à défaut d’être extrêmement original. Bien sûr les natifs de Birmingham ne vous serviront pas quatorze titres pied au plancher et couvriront ici l’ensemble de leur palette à travers des pistes purement heavy (la plus pépère mais très accrocheuse « Children Of The Sun », « Rising From Ruins », « Spectre », « Traitors Gate ») quand d’autres laisseront ressortir ces bons vieux accents hard rock (« Never The Heroes » qui développera même un petit côté épique, « No Surrender » qui fleure bon le old-school à plein nez) voire un côté plus power/groovy (« Evil Never Dies », « Flame Thrower » ou encore « Lone Wolf » qui n’aurait pas fait tache sur un album de Fight). Finalement on pourrait presque dire que le meilleur du Priest est condensé sur ce « Firepower » sublimé (évidemment) par le talent de la paire Tipton/Faulkner qui illumine chaque piste de solos éclatants ou de leads majestueuses, chaque occasion étant bonne pour un jeu de ping-pong guitaristique jubilatoire et d’envolées harmoniques en contrepoint même si on aimerait bien souvent que cela dure encore un peu plus longtemps. Inutile de préciser que la jeune recrue réalise ici sa meilleure prestation avec le groupe et nous ferait presque totalement oublier ce bon vieux KK Downing. Pour une fois n’oublions pas non plus la belle prestation de Scott Travis dont on parle rarement mais dont le jeu ultra efficace et plus subtile qu’il n’y parait au premier abord maintient brillamment la dynamique tout au long de ces presque soixante minutes.

Bon, voilà on a fait le tour, non ?

Bien sûr que non. Il est temps de parler du patron, du maitre des lieux, du Metal God. Si le bonhomme n’a jamais réellement été pris en défaut jusqu’ici, on pouvait quand même naïvement se demander si le chant de Monsieur Rob Halford n’allait pas finir par flancher et perdre de sa superbe… Perdu ! Ca ne sera pas (encore) pour ce coup-là. A presque soixante-sept ans l’icône du heavy metal est toujours en très grande forme, dans un registre majoritairement medium et même s’il distille désormais ses montées avec plus de parcimonie (« Evil Never Dies », « Traitors Gate »), le bonhomme fait le job de façon plus qu’impeccable avec ce timbre inimitable et trouve encore le moyen de nous sortir des refrains ultra fédérateurs parmi les meilleurs qu’il nous ait pondu (« Lightning Strike », « Never The Heroes », « Children Of The Sun », « Rising From Ruins », « Spectre », « Traitors Gate », « No Surrender »), vraiment chapeau bas Mr Halford.

Véritable éventail de tout ce que Judas Priest a pu faire de mieux, nous offrant ce heavy à géométrie variable se parant de teintes tranchantes presque thrash ou plus hard rock mais tout en restant extrêmement équilibré et homogène, « Firepower » (et sa pochette très dans l'esprit « Screaming For Vengeance »/« Defenders Of The Faith ») réussi à garder l’attention intacte même dans ses moments les moins véloces ce qui n’a pas toujours été le cas sur les dernières offrandes du groupe. Mené par un Rob Halford increvable, une paire de six-cordistes impeccable et une section rythmique à toute épreuve, le quintette passe même le test de la power-ballad là où il s'est souvent cassé les dents (même si on peut douter du caractère indispensable de « Sea Of Red » qui rallonge peut-être un peu inutilement un album déjà suffisamment épais, et c’est bien le seul reproche que l’on pourra lui faire). Bref, ne boudons pas notre plaisir et n’y allons pas par quatre chemins : « Firepower » est un excellent album, certainement le meilleur depuis « Painkiller » et haut la main.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

8 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
03/04/2018 08:53
note: 8/10
Très bon album en effet, le meilleur depuis "Angel of retribution" où le groupe malgré les années continue de montrer qu'il en a encore sous la semelle, et remonte le niveau après un précédent opus un peu mollasson. Ici c'est direct, ça ne se pose pas de questions et ça fait le boulot comme on l'attend, une belle réussite !
Niktareum citer
Niktareum
02/04/2018 19:25
note: 9/10
Keyser a écrit : Niktareum a écrit : Merci.

On dirait bien que cet album fait l'unanimité (ou presque, il doit bien y avoir 2-3 pisse-froids).


Ouais attends je l'ai pas encore écouté Mr Green

Arrête, tu ne peux pas ne pas l'aimer. Mr Green
Keyser citer
Keyser
02/04/2018 15:29
note: 8/10
Niktareum a écrit : Merci.

On dirait bien que cet album fait l'unanimité (ou presque, il doit bien y avoir 2-3 pisse-froids).


Ouais attends je l'ai pas encore écouté Mr Green
Niktareum citer
Niktareum
02/04/2018 11:19
note: 9/10
Merci.

On dirait bien que cet album fait l'unanimité (ou presque, il doit bien y avoir 2-3 pisse-froids).
satteliteblues666 citer
satteliteblues666
01/04/2018 21:26
note: 9/10
Merci pour cette très bonne chronique
J'ai aussi été pris par surprise; je ne m'attendais à rien de spécial vu les dernières sorties du groupe, et là excellente surprise
Depuis cet album tourne en boucle...
coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
01/04/2018 16:23
C'est que ça donnerait presque envie dis !
Niktareum citer
Niktareum
31/03/2018 22:56
note: 9/10
MoM a écrit : Bravo pour ta chro !
Mais, pour moi qui n'ai retenu de Painkiller que le titre éponyme (le reste m'a pas du tout emballé) et n'ayant gardé de Judas Priest que Sad Wings of Destiny, cet album me laisse de marbre.
Sympatoche en fond (décidément, j'en ai beaucoup des comme ça Gros sourire )

Merci ! Clin d'oeil

Effectivement ça n'a plus grand chose à voir avec l'époque "Sad Wings"... donc je comprends que ça puisse moins te parler mais franchement je n'attendais plus un album du Priest de ce nouveau là perso d'où mon enthousiasme !
MoM citer
MoM
31/03/2018 21:37
Bravo pour ta chro !
Mais, pour moi qui n'ai retenu de Painkiller que le titre éponyme (le reste m'a pas du tout emballé) et n'ayant gardé de Judas Priest que Sad Wings of Destiny, cet album me laisse de marbre.
Sympatoche en fond (décidément, j'en ai beaucoup des comme ça Gros sourire )

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Judas Priest
Heavy Metal
2018 - Columbia Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (7)  8.5/10
Webzines : (21)  8.47/10

plus d'infos sur
Judas Priest
Judas Priest
Heavy Metal - 1970 - Royaume-Uni
  

vidéos
 Lightning Strike
Lightning Strike
Judas Priest

Extrait de "Firepower"
  
 Spectre
Spectre
Judas Priest

Extrait de "Firepower"
  

tracklist
01.   Firepower
02.   Lightning Strike
03.   Evil Never Dies
04.   Never the Heroes
05.   Necromancer
06.   Children of the Sun
07.   Guardians
08.   Rising from Ruins
09.   Flame Thrower
10.   Spectre
11.   Traitors Gate
12.   No Surrender
13.   Lone Wolf
14.   Sea of Red

Durée : 58'10

line up
parution
9 Mars 2018

voir aussi
Judas Priest
Judas Priest
Redeemer Of Souls

2014 - Epic Records
  
Judas Priest
Judas Priest
Ram It Down

1988 - Columbia Records
  
Judas Priest
Judas Priest
Angel Of Retribution

2004 - Sony Music
  
Judas Priest
Judas Priest
Screaming For Vengeance

1982 - Columbia Records
  

Essayez aussi
Trial
Trial
Vessel

2015 - High Roller Records
  
Christian Mistress
Christian Mistress
Possession

2012 - Relapse Records
  
Iron Savior
Iron Savior
Kill or Get Killed

2019 - AFM Records
  
Trial
Trial
Motherless

2017 - Metal Blade Records
  
White Wizzard
White Wizzard
The Devil's Cut

2013 - Earache Records
  

Deteriorate
Rotting In Hell
Lire la chronique
Firespawn
Abominate
Lire la chronique
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Croc Noir
Mort
Lire la chronique
Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
Vein
Errorzone
Lire la chronique
Sargeist
Unbound
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Lice
Woe Betide You
Lire la chronique
Fetid
Steeping Corporeal Mess
Lire la chronique
Bewitcher
Under The Witching Cross
Lire la chronique
Nocturnus AD
Paradox
Lire la chronique
GOHRGONE pour l'album "In Oculis"
Lire l'interview
Idle Hands
Mana
Lire la chronique
Undergang / Gorephilia
Gorephilia / Undergang (Spl...
Lire la chronique
Towering
Obscuring Manifestation
Lire la chronique
Alice In Chains + Black Rebel Motorcycle Club
Lire le live report
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Peste Noire
Peste Noire - Split - Peste...
Lire la chronique
Gohrgone
In Oculis
Lire la chronique
K.F.R.
L'Enfer à sa source
Lire la chronique
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique