chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
162 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dark Tranquillity - Projector

Chronique

Dark Tranquillity Projector
3 ans séparent « The Mind's I » de « Projector ». Sur le plan artistique c'est énorme, car tant de choses peuvent advenir dans l'esprit d'un musicien en 3 ans... Certains décident de nous resservir la même recette, d'autres décident d'explorer de nouveaux horizons musicaux…les musiciens de Dark Tranquillity n'ayant décidés de ne s'imposer aucune limite, « Projector » est à mi-cheval entre les deux approches, mais il marque clairement une rupture dans le « son » du groupe. Fini le death mélodique qui fleurait bon le At The Gates, place à un métal toujours ancré dans le Death mais avec une sensibilité quasi gothique (dans le bon sens du terme bien entendu), et agrémenté de touches de piano, d'effets électros (une première pour le groupe, si on excepte le remix « Archetype » présent sur « Enter Suicidal Angels »), et surtout surtout…de la découverte en Mikael Stanne d'un chanteur absolument hors normes, qui dévoile pour la première fois vraiment pleinement son don pour un chant clair sublime, qui rend ce « Projector » tellement unique en son genre.

Un tel disque n'ayant que peu de points communs avec ses prédécesseurs (et le groupe arrivant de toute façon à la fin de son contrat avec Osmose), c'est donc Century Media qui récupère Dark Tranquillity dans son écurie, une union qui assurera au groupe un soutien promotionnel et financier bien plus conséquent. Car « Projector » est un disque très ambitieux, tant dans sa musique que dans sa réalisation : les chansons sont alambiquées, tantôt très simples dans leur structure (« Therein », « The Sun Fired Blanks »), tantôt très complexes (« Nether Novas », « To a Bitter Halt ») ; et pourtant on rentre très vite dans l'univers sombre et velouté qu'impose l'écoute de cet album, les deux perles qui débutent l'album n'y étant pas étrangères. En effet, comment commencer de plus belle manière un des albums les plus marquants de 99 qu'avec les quelques notes diaphanes de piano de « Freecard », rapidement rejointes par une base plus métal, et dès le refrain le chant clair de Stanne qui exprime une mélodie vocale tout simplement sublime. On se remet à peine du choc (quel changement par rapport à la férocité tourmentée de « The Mind's I » !) que voilà « Therein » et son refrain lui aussi en chant clair, qui donne des frissons tant l'émotion est perceptible…. « Undo Control » signe le retour du chant féminin chez Dark Tranquillity, une constante depuis le premier album (et malheureusement sa dernière apparition, du moins pour le moment), et qui contrebalance le chant démoniaque de Mikael Stanne, qui hurle « I resist without control », laquelle ligne de texte est changé en live par « I resist with alcohol, with the drugs and alcohol » (entendu sur plusieurs bootlegs du groupe..). (Personnellement, voir un chanteur que j'admire tant changer les paroles d'une chanson pour en exprimer d'autant plus clairement le sens premier, ne fait que me rendre encore plus fan de ce groupe…)

Je ne vais pas vous faire un bête tracklist, sachez simplement que la suite est tout autant magnifique…« Auctionned », première ballade chez le groupe et une fois de plus une perle du genre, uniquement du chant clair, des guitares aériennes et de voluptueuses notes de piano, pour ce qui est peut être bien la chanson la plus poignante de l'album…. « The Sun Fired Blanks » plus classique et le titre rappelant le plus l'ancienne époque du groupe, mais quand on tient un titre de death mélodique aussi ravageur et si brillament composé on ne peut s'en plaindre… « Nether Novas » ou la synthèse parfaite de « Projector », comprenant tout ce que propose l'album : chant clair sublime, chant death rageur, mélodies sublimes, breaks parfaitement amenés et arpèges aériens… « Day to End », l'expérimentation électro dont je parlais précédemment, une sorte d' « Auctionned » version électro (du moins sur la première partie), tout aussi magnifique et riche en émotions…et enfin « On Your Time » et son final ravageur, qui amène brusquement la fin de l'album sur un tempo rapide qu'on pensait reléguer aux oubliettes…Une fin rageuse, comme si le groupe s'en voulait de s'être tant dévoilé et décidait de conclure l'album sur une touche d'agressivité, réflexe très humain pour masquer son émotivité…
Relisant ce paragraphe, je m'aperçois que j'ai justement fait une « chronique_tracklist » (ho ben zut alors), occultant simplement deux chansons qui valent en qualité leurs consoeurs « To a Bitter Halt » et « Doberman » : le mal est réparé.

« Projector » est l'intrus de la discographie de Dark Tranquillity, un extraterrestre, une perle noire dont tous les fans rêvent secrètement d'une suite un jour (au même titre qu'un « Reign in Blood II » ou un « Return to the Gallery »), mais si de tels espoirs sont certainement voués à l'échec il sera toujours possible de se réécouter ce « Projector » hors normes. Ce fut mon premier album de Dark Tranquillity, que j'ai aimé dès la première écoute et qui fait partie des pierres édificatrices de mon éducation métallique. Indépendamment (ou pas héhé) de tout jugement de valeur personnel, « Projector » est d'une telle richesse musicale et émotionnelle qu'il mérite un 10 sans aucune hésitation. Comme je l'ai souvent dit dans mes chroniques, trouver des qualificatifs traduisant avec suffisamment de précision une telle musique est souvent proche de l'impossible, c'est pourquoi je me contenterais de conclure avec cette ligne de texte de « Constant » (The Mind's I ) : « This is a magic that a name would stain »…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

23 COMMENTAIRE(S)

$tatic citer
$tatic
15/03/2007 10:18
note: 7.5/10
Biskui a écrit : Ce N'est PAS le premier album ou Mikael chante en clair. Il le faisait dejà sur Skydancer alors que Anders Friden s'occcupait du chant death.

En fait sur Skydancer, Stanne faisait aussi le chant "death", sur Shadow Duet Clin d'oeil Sinon sur l'ep Of Chaos..., on peut entendre qu'il se débrouille carément mieux qu'Anders (pas difficile...).
Mikaël citer
Mikaël
26/02/2007 18:09
note: 10/10
Chris a écrit : qui dévoile pour la première fois vraiment pleinement son don pour un chant clair sublime

Roll Eyes
Biskui citer
Biskui
25/02/2007 12:50
Ce N'est PAS le premier album ou Mikael chante en clair. Il le faisait dejà sur Skydancer alors que Anders Friden s'occcupait du chant death.
$tatic citer
$tatic
19/06/2006 0:26
note: 7.5/10
J'aime cet album.
Mais je lui trouve des défauts.
Déjà on remet les compteurs à zéros puisque tout à mes yeux est différent par rapport à "The Mind's I". Leur son déjà. Plus clair, plus incisif, plus sombre aussi... Les guitares sont très bien en place comme toujours. La voix death est terriblement efficace, écnorme! Beaucoup de variance dans la voix de Mikael comme à l'accoutumé. La voix claire étonne au début, j'ai eu énormément de mal à m'y faire, mais ses côtés "gothique" et unique également sont plutôt attachants. Mais je ne le trouve pas encore bien maîtrisé (écoutez In Sight qui figure sur "Exposures" et qui est une "chute" de "Haven", c'est nettement mieux je trouve).

Nan tout est bien sur cet album, le seul problème c'est que je lui trouve quelques moments un peu lassants, et même parfois longuets ou bien répétitifs. Ca manque d'efficacité à mon goûts.
Celà dit ils ont pris tout le monde à contre-pieds et nous voilà avec un album unique fort bien exécuté!
Dommage qu'ils n'aient pas poursuivi cette optique sur d'autres titres par la suite...
DR.Jkl citer
DR.Jkl
18/06/2006 21:15
note: 7/10
Après un gros paquet d'écoutes, le constat est le même, c'est à dire que cet album est bourré de bons riffs, que la voix claire passe moyennement bien et que les passages a voix death sont monstrueux. Au final, un album agréable mais qui manque de la densité d'un Damage Done ou de The Gallery.
DRJKL citer
DRJKL
02/04/2006 1:21
J'ai découvert DT avec Damage Done qui est pour moi un de leurs meilleurs albums puis sont venus Character et Haven...que d'émotion mes amis Gros sourire Puis, ayant vu les critiques dithyrambiques (avec une peu de chances c'est écrit correctement) de predator je me suis empressé d'aller donner mon argent a mon diquaire. Voila une semaine qu'il tourne dans mon walkman et voila mes premieres impressions: Les riffs sont monstrueux (arrrrrr Therein) la voix death de Mikael Stanne est toujours aussi jouissive, la basse est totalement monstrueuse... MAIS j'ai du mal avec la voix claire j'y arrive pas, autant sur in flames ca passe plutot autant la non... et c'est d'autant plus enervant que tout le reste est génial (et que tous les passages en voix claire seraient excellents selon moi si ils étaient chantés en death...)
Bref je ne suis pas vraiment rentré dans ce disque, docteur c'est grave?
je vais essayer de m'y mettre mais c'est plutot une déception pour le moment...
master of puppets citer
master of puppets
06/12/2005 13:50
Je découvre le groupe en ce moment et cet album est vraiment très bon, quelle voix nom de dieu ! Gros sourire
Psammottetix Alienus citer
Psammottetix Alienus
25/08/2005 18:23
jsuis ok with you Dead
Arn0ld citer
Arn0ld
05/07/2005 12:29
note: 10/10
Ah non y'a pas à chier, c'est celui là le meilleur.
Stanne à son apogée, et des chansons....PUTAIN !!!
Freecard, Therein, UnDo control, The sun fired blanks....Bah toutes en fait, y'a pas une seule note qui soit mauvaise sur cet album.
Et puis cette ambiance comme tu dis....Quel groupe Suédois autre que DT aurait pu composer Nether novas ?

DT ruled, rules, and will rule
lkea citer
lkea
05/07/2005 11:56
note: 10/10
Cette ambiance si forte et si indescriptible offre vraiment des moments uniques.Undo control est magnifique (mais faites revenir le chant féminin!!) et surtout "There In".A avoir absolument
Ander citer
Ander
03/06/2005 21:37
Le seul albumque j' ai écouté d' eux, je le savais excellent, mais 10/10! O.o Faudrait que je l' écoute avec plus d' attention pour mieux le cerner et comprendre cet engouement...
citer
°(O_o)° (invité)
11/02/2005
pfffffffffffffff

grandiose...................... magistral !

Jotun citer
Jotun
31/01/2005
sans conteste mon préféré de DT et ma premiere rencontre avec le heavy death suedois, il est culte pour moi
pj666 citer
pj666
30/01/2005
Ca me donne envie de le réécouter celui-là. Je l'avais trouvé fantastique à sa sortie.
Chri$ citer
Chri$
27/01/2005
note: 10/10
@Cyd: oui tu as raison je n'avais pas fait attention, je corrige ça..

@xavier: j'ai besoin de tps pr digérer "Character", la chronique n'est pas encore pr tout de suite, mais elle arrive patience!
Raoul citer
Raoul
26/01/2005
c'est mon préféré de toute la disco de DT (ouais, même que j'aime pas the gallery, haha!), un album magnifique, introspectif et d'une richesse incroyable, une perle. j'ai eu du mal à rentrer dedans, mais c'est maintenant un de mes albums cultes aussi.
enfin tout a été dit dans la chro.
juste un truc, sur UnDo Control (surement ma préférée sur ce disque), Stanne chante en clair sur le refrain, donc pas qu'en death. Clin d'oeil
Mitch citer
Mitch
26/01/2005
note: 9.5/10
un disque énormissime, le meilleur de Dark Tranquillity.
citer
xavier (invité)
26/01/2005
J’ai acheté le dernier en date character il est moins mélodique que les précédents et plus agressif, plus puissant j'attend la chronique avec impatience
citer
xavier (invité)
26/01/2005
culte !
Holy citer
Holy
26/01/2005
Je n'ai jamais écouté cet album, mais il y a une pièce que j'ai entendu et qui en provient sur un sampler Century Media. C'était Dobermann et à ma première écoute j'avais tout de suite accroché: les guitares mélodiques et excellentes, le chant death et clair (raaah le refrain "like a ghost, in day light".). Bref, je pense que je vais m'interesser à cet album. Sourire
Chri$ citer
Chri$
26/01/2005
note: 10/10
y'a pas de mal...t'a tout à fait le droit d'avoir des gouts de merde ;p
encore deux kros et je vous lache avec ce groupe...si on excepte la review du concert et du DVD Sourire
Keyser citer
Keyser
26/01/2005
désolé de decevoir un fan mais je trouve ça d'un chiant, mais d'un chiant... dire qu'il va falloir que je me les tape le 15/02 Déçu
Dead citer
Dead
26/01/2005
note: 9/10
J'ai connu DT grâce à cet album et c'est un de ceux que je préfère, notamment, "Nether Novas", "Undo Control" et "On Your Time". Par contre, certains titres comme "Auctioned", "The Sun Fired Blanks" et "Freecard" sont lassant à la longue... 9/10 pour moi Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dark Tranquillity
Death mélodique / gothique
1999 - Century Media Records
notes
Chroniqueur : 10/10
Lecteurs : (37)  8.92/10
Webzines : (15)  8.13/10

plus d'infos sur
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Death mélodique - 1991 - Suède
  

écoutez
vidéos
Therein
Therein
Dark Tranquillity

Extrait de "Projector"
  

tracklist
01.   Freecard
02.   Therein
03.   UnDo Control
04.   Auctioned
05.   To A Bitter Half
06.   The Sun Fired Blanks
07.   Nether Novas
08.   Day To End
09.   Dobermann
10.   On Your Time

Durée totale: 50:29

line up
voir aussi
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
The Mind's I

1996 - Osmose Productions
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Skydancer

1993 - Spinefarm Records
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Damage Done

2002 - Century Media Records
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Lost To Apathy (EP)

2004 - Century Media Records
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Fiction

2007 - Century Media Records
  

Essayez aussi
Arkan
Arkan
Salam

2011 - Season Of Mist
  

Sadus
Swallowed In Black
Lire la chronique
Skullcrush
Archaic Towers Of Annihilation
Lire la chronique
Dread Sovereign + Saturnalia Temple + Wolvennest
Lire le live report
Skelethal
Antropomorphia (Démo)
Lire la chronique
Bovary
Sur ce mur trop souillé (Dé...
Lire la chronique
Feastem
Graveyard Earth
Lire la chronique
Muvitium
Evighetens Cirkel...
Lire la chronique
The True Werwolf
Devil Crisis
Lire la chronique
Sons Of A Wanted Man
Kenoma
Lire la chronique
Sijjin
Angel Of The Eastern Gate (...
Lire la chronique
Seder
Sunbled
Lire la chronique
Wormhole
The Weakest Among Us
Lire la chronique
Wombbath
Choirs Of The Fallen
Lire la chronique
Deathmaze
Eau Rouge
Lire la chronique
Pearl Jam
Vs.
Lire la chronique
Ad Vitam Infernal
Infernal Comedy
Lire la chronique
Contre-Feux
Mort/Vivant
Lire la chronique
Carcass
Symphonies Of Sickness
Lire la chronique
Mourir
Animal Bouffe Animal
Lire la chronique
Slaughtbbath
Alchemical Warfare
Lire la chronique
Yacøpsæ
Timeo Ergo Sum
Lire la chronique
Caronte
Wolves Of Thelema
Lire la chronique
Lurker of Chalice
Tellurian Slaked Furnace (C...
Lire la chronique
Azels Mountain
Wieczny sen
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Come to Grief
Pray for the End (EP)
Lire la chronique
Hellvetron
Trident Of Tartarean Gateways
Lire la chronique
Svarttjern
Shame Is Just A Word
Lire la chronique
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Beneath The Massacre
Fearmonger
Lire la chronique