chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
79 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Drudkh / Paysage D'Hiver - Somewhere Sadness Wanders

Chronique

Drudkh / Paysage D'Hiver Somewhere Sadness Wanders (Split-CD)
Quand deux monstres sacrés décident de faire des cochonneries ensemble, on peut espérer qu’ils accouchent d’un beau bébé. L’annonce du split entre Drudkh et Paysage d’Hiver avait tout pour me séduire. Leurs carrières respectives plaident aussi en faveur d’une rencontre au sommet. Et je dois avouer que déçu, je ne l’ai pas été, même si tout n’est pas parfait dans ce Somewhere Sadness Wanders.

Le split ouvre sur une pièce de 13 minutes du géant ukrainien. All Shades of Silence ressert tous les ingrédients de la formule Drudkh, des longs arpèges tremblotants aux cavalcades épiques, de la voix d’ours aux riffs lumineux qui convoquent autant l’hiver que l’appel aux chevauchées endiablées dans les grandes steppes de l’Est. L’auditeur est en terrain connu. Les paroles présentent la particularité d’être empruntées à des poètes ukrainiens, Yevhen Pluzhnyk en l’occurrence sur ce premier titre, présenté comme une victime du régime stalinien. L’emphase, comme de coutume, est de mise, le morceau rappelant les bonnes heures de Forgotten Legend, juste coupé net d’un pont central mystique vers les 5’20 qui constitue un quasi trait d’union stylistique avec la musique de Paysage d’Hiver ou de Darkspace : des nappes invoquant le blizzard comme le vide intersidéral. Envoutant et déroutant.

The Night Walks Towards Her Throne, le second morceau du combo ukrainien, est dans la même veine mais davantage marqué par une dynamique plus enlevée. Là encore, le souffle du passé se fait agréablement sentir, sans que l’on sorte des sentiers battus. L’assemblage de riffs aux tempi élevés et d’atmosphères planantes fonctionne toujours à merveille, les riffs et les mélodies fondus dans la masse s’accordant à merveille.

Le split prend toutefois un tour très différent lorsque Paysage d’Hiver occupe la scène. Les premiers arpèges planants invitent à la contemplation, alors que le titre est balayé d’un vent glacé. L’ambiance est posée, l’immersion débute. Elle sera littéralement tranchée dès que les riffs assassins prennent le pas, au bout de deux minutes, et inondent la structure de leur son ultra raw, dans un chaos typique du combo suisse. Au lieu de perdre l’auditeur, cette rupture renforce l’immersion. Comme toujours, la science de Paysage d’Hiver tient dans cette faculté à passer aussi aisément d’ambiances mystiques à un univers nettement plus harsh sans perdre une once de dynamique ou d’accroche. Ce Schnee IV en est une nouvelle preuve.

Je n’aime pas les split en général car les groupes se contentent la plupart du temps de taper le bœuf entre potes pour en extraire des compos sans intérêt. Ce n’est pas le cas ici et j’en suis ravi. Même si, mais cela ne t’étonnera sans doute pas, je préfère encore et toujours la partie Paysage d’Hiver.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Stockwel citer
Stockwel
19/06/2018 16:57
Un bon split, le titre de Paysage d'Hiver ressemble encore plus à du Darkspace que d'habitude (je sais que c'est le même mec mais là c'est vraiment flagrant).

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Drudkh / Paysage D'Hiver
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Drudkh
Drudkh
Black metal - 2002 - Ukraine
  
Paysage D'Hiver
Paysage D'Hiver
Black metal atmosphérique - 1997 - Suisse
  

tracklist
01.   Drudkh - Всі відтінки тиші (All Shades of Silence)
02.   Drudkh - Ніч крокує до свого трону (The Night Walks Towards Her Throne)
03.   Paysage d'Hiver - Schnee (IV)

Durée : 40:54

parution
25 Août 2017

voir aussi
Drudkh
Drudkh
The Swan Road

2005 - Supernal Music
  
Drudkh
Drudkh
Blood In Our Wells

2006 - Supernal Music
  
Drudkh
Drudkh
Estrangement

2007 - Supernal Music
  
Drudkh
Drudkh
Forgotten Legends

2003 - Supernal Music
  
Drudkh
Drudkh
Handful Of Stars

2010 - Underground Activists
  

Essayez aussi
Haemoth
Haemoth
In Nomine Odium

2011 - Debemur Morti Productions
  
Pyriphlegethon
Pyriphlegethon
The Murky Black of Eternal Night

2017 - Iron Bonehead Productions
  
Marduk
Marduk
Obedience (EP)

2000 - Osmose Productions
  
Patria
Patria
Magna Adversia

2017 - Soulseller Records
  
Balrog
Balrog
Ars Talionis
(The Art Of Retaliation)

2007 - Holy Records
  

Nahtrunar
Mysterium Tremendum
Lire la chronique
Hyperdontia
Nexus Of Teeth
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 18 - Le Livre des Mauvaises Décisions
Lire le podcast
S.U.T.U.R.E.
Sacrificed Universe. Tormen...
Lire la chronique
Anachronism
Orogeny
Lire la chronique
Vetrarnott
Scion (EP)
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2018 / The Resurrection Edition
Lire le dossier
Au-Dessus
Au-Dessus (Rééd.)
Lire la chronique
Slave Hands
World Rid of All Living
Lire la chronique
French Black Metal : Les illuminés
Lire le podcast
Dauþuz
Des Zwerges Fluch (EP)
Lire la chronique
A Portrait of Flesh and Blood
Gallery of Sorrow
Lire la chronique
MoM hors-série - Metal et sport partie 2
Lire le podcast
Krisiun
Scourge Of The Enthroned
Lire la chronique
Derdian
DNA
Lire la chronique
Kroda
Selbstwelt
Lire la chronique
Hyrgal pour la réédition de l'album "Serpentine"
Lire l'interview
Ultra-Violence
Operation Misdirection
Lire la chronique
Caedes Cruenta / Cult Of Eibon
The Wizard of Yaddith / The...
Lire la chronique
Mare
Ebony Tower
Lire la chronique
Thou
Magus
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 17 - Entretien avec un Bourreau.
Lire le podcast
Riot V
Armor Of Light
Lire la chronique
Curse Upon A Prayer
The Three Woes (EP)
Lire la chronique
Ritual Death / Aosoth
Ritual Death / Aosoth (Spli...
Lire la chronique
Moonsorrow
Varjoina kuljemme kuolleide...
Lire la chronique
Siege Of Power
Warning Blast
Lire la chronique
Windfaerer
Alma
Lire la chronique
13th Moon / Ritual Death
Mors Triumphans (Split 7")
Lire la chronique
Profezia
Dodekaprofeton
Lire la chronique