chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
62 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Absolvtion - Gallow's Destiny

Chronique

Absolvtion Gallow's Destiny (EP)
Il y a donc clairement du potentiel chez Absolvtion. Un potentiel qui demande néanmoins à s’affirmer à travers un travail plus poussé et approfondi, que ce soit en ce qui concerne la production, les riffs ou la construction des morceaux Voilà comment je concluais ma chronique d’Obscure Catharsis, première démo des Nantais d’Absolvtion enregistrée fin 2015 mais dont la sortie en cassette ne se fera que courant 2017 via le label français Atavism Records (Goatslave, Funeral Desekrator, Cult Of Extinction, Invehertex...).
Un an et demi après ces débuts un peu compliqués, Absolvtion signe son retour avec la sortie de Gallow’s Destiny, un premier EP publié une fois de plus sous la bannière d’Atavism Records mais disponible cette fois-ci au format CD. Une bonne nouvelle pour les gens qui, comme moi, n’ont que faire de ce support que je trouve tout sauf pratique.

L’un des principaux défauts d’Obscure Catharsis était très clairement la qualité de sa production empêchant malheureusement d’en apprécier à leur juste valeur les quelques qualités. Ce point a ici été revu et corrigé puisque Gallow’s Destiny bénéficie d’une bien meilleure production qui cette fois ne va pas desservir les compositions d’Absolvtion mais plutôt leur apporter davantage de saveur. Les Nantais jouissent ainsi d’un son âpre, un brin étouffé mais parfaitement lisible pour le genre pratiqué ici et finalement assez proche dans l’esprit de ce que l’on peut trouver sur le premier album des Russes de Pseudogod (Deathwomb Catechesis).

Un lien de parenté qui d’ailleurs va bien au-delà de la production puisqu’en effet - alors que ce n’était pas spécialement ce qui m’avait sauté aux oreilles à l’époque - on retrouve chez Absolvtion un sens de la composition assez similaire à celui des Russes. De ces riffs sourds et hypnotiques à ces successions contre-nature de passages tortueux mid-tempo posés sur une batterie à l’inverse plus volontaire (le début de "Gallow’s Destiny", "Spiritual Ascension" et ce lit de double-pédale à 1:56, "Concrescence Of The Opposite" à 0:45...) en passant par ces franches accélérations toujours aussi bienvenues ("The Lion’s Face" à 0:33, "Spiritual Ascension" sur lequel elles vont s’enchaîner, "Concrescence Of The Opposite" à 0:27...) ou bien encore par ce growl des plus rugueux aux variations relativement limitées, la ressemblance avec Pseudogod devient aujourd’hui inévitable. Un joli pied de nez de la part d’un groupe qui jusque-là souffrait également, en plus de ce souci de production évoqué plus haut, de la qualité de certains de ses riffs bien trop génériques pour espérer pouvoir convaincre. Clairement, les quatre garçons d’Absolvtion ont fait de sérieux progrès et il suffit d’une rapide écoute, même succincte, de Gallow’s Destiny pour s’en rendre compte. Bien plus vicieux et alambiqués, les riffs dispensés ici par M. font mouche dès les premières notes là où il fallait véritablement s’accrocher sur Obscure Catharsis pour en tirer quelque chose. Tout ce travail sur les guitares et les riffs, sur ces différences de rythmes et ces cadences plus ou moins soutenues vont permettre la mise en place d’une atmosphère étouffante et sournoise posant sur l’auditeur un voile opaque et menaçant du plus bel effet.

Pris quelque peu par surprise, je ne m’attendais pas à voir Absolvtion autant progresser sur ce très (très) bon EP. Certes, le son des Nantais est aujourd’hui peut-être encore un peu trop proche de celui d’un Pseudogod pour que l’on puisse s’enthousiasmer sans limite mais ce qu’il faut retenir c’est que l’on est surtout bien loin de cette première démo bourrée de défauts de jeunesse. Mieux produite mais surtout bien mieux composée et exécutée, la musique d’Absolvtion a franchi avec Gallow’s Destiny un tout autre palier. Espérons maintenant que les Nantais aient la possibilité de confirmer tout cela dans les mois à venir. En l’état, nous voilà en tout cas face à un très bon groupe de Black/Death français. Vivement la suite !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
01/08/2018 13:39
note: 4/5
Très bonne surprise en effet quand on écoute les deux extraits, et le bond en avant est vraiment impressionnant. Morceaux solides et production plus travaillée, on est en présence d'une musique plus mature et aux solides arguments. A voir maintenant sur un album complet si ces bonnes dispositions sont encore confirmées

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Absolvtion
Black / Death Metal
2018 - Atavism Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  4/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Absolvtion
Absolvtion
Black / Death Metal - 2014 - France
  

nouveaute
A paraître le 31 Juillet 2018

tracklist
01.   Gallow's Destiny  (07:43)
02.   The Lion's Face  (05:21)
03.   Spriritual Ascension  (05:50)
04.   Concrescence Of The Opposite  (05:40)

line up
  • F. / Chant
  • M. / Guitare, Chant
  • A. / Basse, Chant
  • S. / Batterie

voir aussi
Absolvtion
Absolvtion
Obscure Catharsis (Démo)

2017 - Atavism Records
  

Essayez aussi
Horns Of Domination
Horns Of Domination
Demo 2015 (Démo)

2015 - Autoproduction
  
Ululatum Tollunt
Ululatum Tollunt
Quantum Noose Of Usurpation (EP)

2017 - Invictus Productions
  
Energumen
Energumen
Void Spiritualism (EP)

2014 - Blood Harvest Records
  
Belligerent Intent
Belligerent Intent
The Crucifire

2016 - Autoproduction
  
7th Nemesis / Punishment
7th Nemesis / Punishment
Chronicles Of A Sickness (Split-CD)

2003 - Skull Fucked Productions
  

Stortregn pour l'album "Emptiness Fills The Void"
Lire l'interview
Albionic Hermeticism
Ancient Hermetic Purity
Lire la chronique
Primitive Man / Unearthly Trance
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Graven Maul
Crushed Skull Moon (EP)
Lire la chronique
Carnation
Chapel Of Abhorrence
Lire la chronique
Get The Shot
Infinite Punishment
Lire la chronique
Spaceslug
Eye The Tide
Lire la chronique
White Wizzard
Infernal Overdrive
Lire la chronique
Deafheaven
Ordinary Corrupt Human Love
Lire la chronique
Lofofora
L'épreuve du concert (Live)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
PPCM #1 - Faut être un peu pessimiste (Pessimist)
Lire le podcast
Mars Red Sky
Stranded in Arcadia
Lire la chronique
Beyond Carnage
Profane Sounds Of The Flesh...
Lire la chronique
Iskald
Innhøstinga
Lire la chronique
Regnat Horrendum
Heathenland
Lire la chronique
Diocletian + Fin + Funeral Desekrator
Lire le live report
Thou
Rhea Sylvia (EP)
Lire la chronique
Wombripper
From The Depths Of Flesh
Lire la chronique
Ozzy Osbourne
No More Tears
Lire la chronique
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Black Sabbath
13
Lire la chronique
Blood Of The Wolf
II: Campaign Of Extermination
Lire la chronique
MoM Poésique - Saor / "La Colline sentant les thyms"
Lire le podcast
Torture Rack
Malefic Humiliation
Lire la chronique
Black Howling
Return of Primordial Stillness
Lire la chronique
Isengard
Høstmørke
Lire la chronique
Devastatiön
Drink With The Devil (EP)
Lire la chronique
Mortem
Deinós Nekrómantis
Lire la chronique
Animals as Leaders
The Joy of Motion
Lire la chronique