chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
82 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Cry For Cthulhu - Cry For Cthulhu

Chronique

Cry For Cthulhu Cry For Cthulhu (EP)
Qui n'a jamais été fasciné par l'oeuvre de HP Lovecraft ? Il y en a parmi vous qui n'ont jamais pris le temps de lire une nouvelle écrite par ce maître de l'horreur ? Vous ne savez vraiment pas à côté de quoi vous passez. Cette chronique n'a pas vocation à vous convertir, cependant il en sera beaucoup question attendu que le groupe Australien CRY FOR CTHULHU a consacré son premier disque à l'oeuvre de l'auteur Américain, et plus particulièrement au mythe de Cthulhu. Vous allez me dire qu'avec un nom pareil, les gars n'avancent pas vraiment masqués !

Pour ma part, j'ai aimé HP Lovecraft à l'adolescence, et cette passion ne m'a jamais quitté depuis. Même si je ne lis pas ses nouvelles tous les jours, certaines d'entre elles m'habitent en permanence. Et parmi toutes celles que j'ai adoré, une en particulier me revient régulièrement en mémoire. Je n'ai malheureusement pas retrouvé le titre, mais les plus férus d'entre vous pourront peut-être me le chuchoter.

Il s'agit du récit d'un explorateur qui découvre la cité des Grands Anciens et en relate la visite. Comment souvent chez Lovecraft, ce qui n'est pas dit ni décrit est plus important que ce qui est dit. Ainsi, le narrateur découvre une ville aux proportions titanesques et au design inhumain. Toute l'architecture de la ville provoque la terreur et fait regretter au malheureux narrateur d'avoir pénétré un lieu qui ne lui est pas destiné. Ce récit ne m'a pas effrayé de prime abord. Mais en y repensant, il m'est très difficile d'imaginer à quoi ressemble vraiment la cité.

Comment se représente-t-on un design inhumain ?
Comment visualiser des textures de bâtiments effrayantes ?
Comment ressentir la peur du narrateur ?

Il a fallu tout le talent de HP Lovecraft pour créer des sensations à travers ses non dits et il m'est arrivé de me demander comment traduire ces sensations, comment les matérialiser.

La mise en image est ardue, puisqu'il s'agit de représenter quelque chose qui échappe à l'entendement. En revanche, la musique pourrait être un bon médium.

C'est d'ailleurs à cet exercice que s'est plié le groupe CRY FOR CTHULHU dans son premier EP, également appelé Cry for Cthulhu.

La création des Australiens est constituée de trois mouvements.
"The Call", très lent et aux accents Black sur lequel le growl de Liam Brady égrène un texte sinistre et inquiétant.
"Rebirth", toujours très lent, mais plus mélodique et fouillé raconte l'éveil de Cthulhu et débouche sur une explosion de violence à base de doublé pédale en folie et guitares hurlantes dans l'épilogue, "Cataclysm".

Voila un petit disque qui a tout pour plaire. La progression narrative est bien emmenée, les ambiances sont léchées, les textes bien foutus et l'ensemble parvient à plonger l'auditeur dans l'ambiance poisseuse et glaciale d'une nouvelle de Lovecraft.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

rivax citer
rivax
23/08/2018 00:58
the gloth a écrit : Oui, je crois que c'est ça. Et sinon le groupe s'appelle "Cry for Cthulhu", pas "Call of Cthulhu" (qui est le titre de la nouvelle qui présente ce Grand Ancien). "Pleure pour Cthulhu", hum...

pas faux, je vais corriger ça...
the gloth citer
the gloth
21/08/2018 15:18
Oui, je crois que c'est ça. Et sinon le groupe s'appelle "Cry for Cthulhu", pas "Call of Cthulhu" (qui est le titre de la nouvelle qui présente ce Grand Ancien). "Pleure pour Cthulhu", hum...
Elzear citer
Elzear
18/08/2018 22:27
Je me demande si ce n'est pas les Les Montagnes hallucinées ?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Cry For Cthulhu
Death Metal Mélodique
2018 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Cry For Cthulhu
Cry For Cthulhu
Death Metal Mélodique - 2013 - Australie
  

tracklist
01.   The Call  (05:38)
02.   Rebirth  (04:00)
03.   Cataclysm  (06:04)

Durée : 15:40

line up
parution
28 Mai 2018

Essayez aussi
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Enter Suicidal Angels (EP)

1996 - Osmose Productions
  
Arsis
Arsis
United In Regret

2006 - Willowtip Records
  
Amorphis
Amorphis
Elegy

1996 - Relapse Records
  
Eucharist
Eucharist
Mirrorworlds

1997 - Regain Records
  
Painted Black
Painted Black
Cold Comfort

2010 - Ethereal Sound Works
  

FINIS OMNIVM pour l'EP "Cercle"
Lire l'interview
Tribulation
Down Below
Lire la chronique
Totenmesse
To
Lire la chronique
Witchthroat Serpent
Swallow the Venom
Lire la chronique
Profanatica
Altar of the Virgin Whore (EP)
Lire la chronique
Sjukdom
Stridshymner og dødssalmer
Lire la chronique
The Lumberjack Feedback
Blackened Visions
Lire la chronique
Emigrate
Silent So Long
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 20 - Danger.
Lire le podcast
Ende
Goétie Funeste
Lire la chronique
Fantômas
Fantômas (Amenaza Al Mundo)
Lire la chronique
Candelabrum
Portals
Lire la chronique
Firtan
Okeanos
Lire la chronique
Nécropole
Solarité
Lire la chronique
Beherit
Drawing Down The Moon
Lire la chronique
Selvans
Faunalia
Lire la chronique
Mutilated By Zombies
Scripts Of Anguish
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Sinister, Or Treading The D...
Lire la chronique
Khragkh
ΓVΛΩ
Lire la chronique
Revocation
The Outer Ones
Lire la chronique
PPCM #2 - What'SUP ?! (Supuration et l'année 1993)
Lire le podcast
Daagh
Daagh (EP)
Lire la chronique
Mes hallucinations auditives : PANPHAGE
Lire le podcast
Danzig
Danzig
Lire la chronique
Satan's Satyrs
The Lucky Ones
Lire la chronique
Sleeping Peonies
Glitterghast
Lire la chronique
Cosmic Church
Täyttymys
Lire la chronique
1914
The Blind Leading The Blind
Lire la chronique
Life Of Agony
Ugly
Lire la chronique
Barús
Drowned
Lire la chronique