chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
174 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Cult of Luna - Salvation

Chronique

Cult of Luna Salvation
Cult of Luna…le groupe dont tout le monde parle en ce moment. Je n’avais jamais eu l’occasion de jeter une oreille sur ce groupe jusqu’alors, bien qu’ayant lu un peu partout des critiques dithyrambiques les concernant. Et me voilà aujourd’hui en devoir de chroniquer leur troisième et dernier album en date, le bien nommé « Salvation ». 8 titres, plus de 70 min, on se doute dès la première écoute que ce n’est pas le genre d’œuvre qui s’assimile facilement. Et pourtant on est loin ici d’envolés vertigineuses à la Dream Theater ou d’un déluge de riffs à la Opeth (dans la série « groupes qui font des chansons qu’elles sont vachement longues quand même), non Cult of Luna préfère poser ses ambiances tour à tour planantes et écorchés sur de longues plages instrumentales, n’hésitant pas à développer des ambiances à l’aide d’une simple poignée de notes qui se répètent de façon hypnotique jusqu’au dénouement. Rien que pour le premier titre « Echoes » il faut attendre la 5ème minute pour qu’apparaisse le chant et le premier riff saturé. Entre ces brèves bouffés de colère, menés tambour battant par un hurleur qui tient son rôle de personnification de la souffrance humaine, s’intercalent très souvent des passages aériens, uniquement instrumentaux, et qui incitent à l’introspection et au recueillement. LE morceau qui frappe dès la première écoute est sans conteste « Leave me here », dont la majeure partie est constitué d’une mélodie cristalline entêtante et voluptueuse, qui fait le lien entre les explosions auditives composant le reste du titre. Et quand vient se greffer sur la mélodie en question la complainte cancéreuse du chanteur puis quelques notes de chant clair…on croirait voir (et entendre) des anges déchus pleurant sur leur sort…La couleur blanche de l’artwork est on ne peut mieux choisi, dans le sens ou il s’accorde à l’atmosphère globale de l’album, qui est une lutte permanente entre la souffrance, l’espoir, et la complaisance dans un mal être indicible. Je n’ai pas encore le recul suffisant pour évaluer la portée d’un tel album, mais je pense qu’il s’agit du genre d’expériences musicales qui, si elle est vécue au bon moment et dans les bonnes circonstances, peut marquer à vie son auditeur, le genre d’album qui à chaque écoute ravivera des souvenirs, des sensations qu’on aimerait (ou pas) se rappeler. Voilà en tout cas une bouffée d’émotion pure, servie par un groupe sincère et méritant dans son originalité et sa démarche, dont l’écoute ne peut vous laisser de marbre. A expérimenter.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

11 COMMENTAIRE(S)

lkea citer
lkea
26/05/2010 07:27
note: 8/10
Solo Necrozis a écrit : L'album avec lequel j'ai découvert le groupe, quelle belle claque ce fut. Au fait, la chronique d'Eternal Kingdom est-elle au programme? Parce que l'album va sur ses deux ans quand même.

J'ai jeté une oreille distraite à celui-là pour l'instant...

Si personne ne se dévoue, je m'en occuperais mais pas tout de suite Sourire
Solo Necrozis citer
Solo Necrozis
26/05/2010 04:11
note: 9/10
L'album avec lequel j'ai découvert le groupe, quelle belle claque ce fut. Au fait, la chronique d'Eternal Kingdom est-elle au programme? Parce que l'album va sur ses deux ans quand même.
lkea citer
lkea
25/05/2010 21:26
note: 8/10
Ma préférence va au suivant mais celui-ci est pas mal du tout, surtout "Leave Me Here" qui m'a pas mal hanté.
Backstaber citer
Backstaber
23/05/2006 20:25
Cmparé à "Some where ..." wai mais je dois qu'à partir de la 4ième chanson il reste assez agréable à écouter et en particulier les deux dernières. Clin d'oeil
Krow citer
Krow
23/05/2006 19:38
note: 7/10
J'croyais qu'il t'ennuyait aussi cet album ?
Backstaber citer
Backstaber
23/05/2006 9:19
comme le monsieur du dessus. Sourire
kollapse citer
kollapse
22/05/2006 22:32
Marrant ça pour ma part les 2 meilleurs titres de l'album sont les 2 derniers. Excellent album du début à la fin.
Krow citer
Krow
22/05/2006 21:32
note: 7/10
Je me réécoute l'album, et à part les 4 premiers morceaux, je m'ennuie assez.
Dead citer
Dead
09/02/2005
Je ne connais pas du tout la musique de COL, mais le titre en écoute est très plaisant Sourire
_Taranis_ citer
_Taranis_
07/02/2005
Comme son nom l'indique, c'est l'album du salut pour COL. Il colle à merveille au nouveau crédo du groupe à savoir que "pour faire lourd, on a pas nécessairement besoin d'utiliser de grosses guitares". Un album qui est un peu à l'opposé des deux précédents réalisations. On pourrait dire que d'une certaine manière le groupe s'oriente plus vers du post rock que du post hardcore. En tout cas, c'est une oeuvre aérienne et sophistiquée, qui malgré tout reste oppressante. Une sorte de "clair obscur" en quelques sorte.

Le titre Crossing Over est magnifiique avec ces guitares lancinantes. Excellente album. A voir en concert si possible (et ça le sera après demain à Paris).

ps: La métaphore de l'ange déchu est très juste !
Chri$ citer
Chri$
07/02/2005
note: 8.5/10
disco de Cult of Luna fini par la force des choses (et grace aux deux précédentes kros de Taranis)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Cult of Luna
Post hardcore
2004 - Earache Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (20)  8.03/10
Webzines : (26)  8.16/10

plus d'infos sur
Cult of Luna
Cult of Luna
Post-Metal - 1998 - Suède
  

tracklist
01.   Echoes
02.   Vague Illusions
03.   Leave me here
04.   Waiting for You
05.   Adrift
06.   White Cell
07.   Crossing Over
08.   Into the Beyond

Durée totale: 73:13

line up
voir aussi
Cult of Luna
Cult of Luna
A Dawn to Fear

2019 - Metal Blade Records
  
Cult of Luna
Cult of Luna
The Beyond

2003 - Earache Records
  
Cult of Luna
Cult of Luna
Somewhere Along The Highway

2006 - Earache Records
  
Cult of Luna
Cult of Luna
Vertikal

2013 - Indie Recordings
  
Cult of Luna / Julie Christmas
Cult of Luna / Julie Christmas
Mariner (Coll.)

2016 - Indie Recordings
  

Essayez aussi
Yob
Yob
Clearing the Path to Ascend

2014 - Neurot Recordings
  
Tombs
Tombs
Tombs (EP)

2007 - Black Box Recordings
  
Isis
Isis
Oceanic

2002 - Ipecac Recordings
  
Vous Autres
Vous Autres
Champ Du Sang

2019 - Sleeping Church Records / Sludgelord Records
  
Rorcal
Rorcal
Világvége

2013 - Cal Of Ror / Sick Man Getting Sick Records / Lost Pilgrims
  

Surprise de l'année
Dark Forest
Oak, Ash & Thorn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Descend (EP)
Lire la chronique
Repression
Portals To Twisted Frailtie...
Lire la chronique
Cattle Decapitation
Death Atlas
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Slave Hands
No More Feelings
Lire la chronique
Enepsigos
Wrath of Wraths
Lire la chronique
AODON pour l'album "11069"
Lire l'interview
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Bismuth / Undersmile
Split (Split 12")
Lire la chronique
Anhedonist / Spectral Voice
Abject Darkness ​/ ​Ineffab...
Lire la chronique
Tzun Tzu
The Forbidden City (EP)
Lire la chronique
Primitive Man
Steel Casket (Démo)
Lire la chronique
Coma Wall / Undersmile
Wood & Wire (Split 12")
Lire la chronique
Whoredom Rife / Taake
Pakt (Split 10")
Lire la chronique
METALHERTZ - S03E01 - Le power metal parodique
Lire le podcast
Black Curse
Endless Wound
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Moongates Guardian
Cold Waters of Anduin
Lire la chronique
Manilla Road
Crystal Logic
Lire la chronique
Gorezone
Implexaeon
Lire la chronique
Exhumed
Horror
Lire la chronique
Regarde Les Hommes Tomber
Ascension
Lire la chronique
Tan Kozh - Les anciens feux
Lire l'interview
Aodon
11069
Lire la chronique
Caustic Wound
Grinding Terror (Démo)
Lire la chronique
Deveikuth
Cadavre
Lire la chronique
Saint Vitus
Saint Vitus
Lire la chronique
Borgne
Y
Lire la chronique
Cenotafio
Larvae Tedeum Teratos
Lire la chronique