chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
126 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Forbidden Temple / Ultima Thule - Forbidden Temple / Ultima Thule

Chronique

Forbidden Temple / Ultima Thule Forbidden Temple / Ultima Thule (Split-CD)
La Belgique et les Pays-Bas ne se sont jamais aussi bien portés en matière de Black Metal que durant ces quelques dernières années qui ont vu l’émergence de groupes comme Moenen Of Xezbeth, Vaal, Wederganger, Perverted Ceremony, Dikasterion, Gevlerkt, Possession, Necromantic Worship, Saqra’s Cult, Fluisteraars et probablement d’autres que j’oublie... Une effervescence qui ne semble pas prête de vouloir s’arrêter et que célèbre aujourd’hui le label New Era Productions avec la sortie d’un split réunissant Forbidden Temple, groupe belge à qui l’on doit déjà trois sympathiques démos, et Ultima Thule, groupe hollandais responsable de l’excellent Enthralling Lunar Majesty sur lequel je n’arrive malheureusement pas à mettre la main à bon prix…
De ces deux groupes, on ne sait pas grand-chose, chacun jouant à la fond la carte d’un certain obscurantisme en choisissant de ne diffuser que très peu d’informations les concernant. Une attitude élitiste qui sied à merveille à ce genre de Black Metal rétrograde d’un autre temps. Car comme quelques-uns de leurs homologues cités plus haut (notamment Moenen Of Xezbeth, Perverted Ceremony, Vaal, Gevlerkt et Necromantic Worship), Forbidden Temple et Ultima Thule n’entendent pas dévoiler leur art noir au plus grand nombre mais uniquement à ceux qui sauront trouver leur chemin jusqu’à eux.

Disponible en LP et en CD, on appréciera dans un premier temps les artworks sobres mais soignés qui à défaut d’originalité permettent de planter le décor. Pour ma part, j’ai un faible pour celui d’Ultima Thule. Entre le logo à base de masses d’arme et d’épée et ce gars grimé et encapé, crachant du feu à l’orée d’une forêt elle-même située au pied d’un ancien château en ruine, il m’est bien difficile de résister. En termes de contenu, nous sommes sur un split plutôt bien fourni puisque Forbidden Temple qui ouvre les hostilités propose quatre morceaux dont une introduction contre trois pour Ultima Thule. Le tout pour une durée n’excédant pas la demi-heure.

Honneur à la Belgique avec Forbidden Temple qui se fend donc d’une introduction à l’esprit médiéval évident en dépit des nappes de synthétiseur utilisées. Très vite, le groupe nous embarque alors dans son Black Metal lo-fi qui n’est pas sans faire penser à celui de ses compatriotes de Perverted Ceremony et Moenen Of Xezbeth mais avec cependant un petit quelque chose permettant de les distinguer. Une musique froide, à la production tout aussi décharnée, faite de riffs faméliques et lancinants, de patterns de batterie hypnotiques et de quelques accélérations salvatrices. Un Black Metal essentiellement tourné vers le mid-tempo, à la voix écorchée, glaciale et lointaine sur lequel vont venir se poser des notes de synthétiseur spectrales (voix féminines notamment) pour une atmosphère grise et brumeuse rappelant les forêts norvégiennes. Le duo n’invente rien, l’exécution est sommaire et le rendu particulièrement cru et primitif mais la recette fonctionne grâce à ces ambiances de caveaux où la pierre rencontre le froid, l’humidité et l’obscurité.
Ultima Thule entretien lui aussi la flamme d’un Black Metal à l’ancienne mais le fait cependant d’une manière un petit peu différente. Moins approximative et bancale mais tout aussi authentique, la production monte ici d’un cran tout en conservant cette âpreté qui faisait déjà le charme de ces albums sortis en Norvège au début des années 90. L’exécution est également ici moins sommaire et primitive et surtout le groupe semble porter bien plus d’intérêt aux attaques soutenues à base de blasts et de riffs éclairs balancés à toute berzingue. Certes, avec leurs mid-tempo entêtants et leurs nappes de clavier fantomatiques, "The Howling Fog" et "Silence And Snow" possèdent une certaine ressemblance avec les compositions passées de Forbidden Temple mais "False Light Dies In Their Eyes" joue quant à lui la carte d’un titre bien plus furieux et sauvage en dépit de ce break tout au synthétiseur qui va venir apporter un fort contraste avec ce qui se trouve avant et après. Là encore, les deux Hollandais ne détiennent pas la palme de l’originalité mais ils ont au moins pour eux des compositions efficaces aux atmosphères glaciales et dépouillées.

Témoignage d’une scène particulièrement bien portante dans ces deux pays que sont la Belgique et la Hollande, ce split saura faire écho auprès de tous les amateurs de Black Metal à l’ancienne, dépouillé de tout artifice inutile en matière de production et plaçant les atmosphères comme l’élément central d’une musique qui pue la haine et le désespoir. Décidément, il se trame des choses particulièrement louches dans ces deux pays voisins.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
31/08/2018 16:34
Moi aussi, je préfère la partie Ultima Thule. Tu as écouté leur démo sortie l'année dernière ? Je te la conseille vivement.
Fabulon citer
Fabulon
31/08/2018 09:22
Bon, j'ai écouté ça rapidement hier soir; effectivement, tu dis vrai, c'est globalement très bon.

Petite préférence cependant pour la partie ULTIMA THULE, le black cru et un poil foutraque de FT, qui rappelle il est vrai Moenen Of Xezbeth, me touchant moins.

Je vais régulariser ça!

AxGxB citer
AxGxB
30/08/2018 15:50
Fabulon a écrit : Ta chro donne envie.
Il me fait de l’œil depuis sa sortie ce split, je pense que je vais franchir le pas.


Mais oui, vas-y, c'est bien ton genre tout ça de toute façon Clin d'oeil
Fabulon citer
Fabulon
30/08/2018 14:59
Ta chro donne envie.
Il me fait de l’œil depuis sa sortie ce split, je pense que je vais franchir le pas.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Forbidden Temple / Ultima Thule
Black Metal
2018 - New Era Productions
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Forbidden Temple
Forbidden Temple
Black Metal - 2017 - Belgique
  
Ultima Thule
Ultima Thule
Pays-Bas
  

tracklist
Forbidden Temple
01.   Intro  (01:26)
02.   Call From The Ancient Woods  (04:26)
03.   Arrival Of Pagan Flames  (04:13)
04.   Massacre Winds  (05:21)

Ultima Thule
05.   The Howling Fog  (06:30)
06.   False Light Dies In Their Eyes  (03:39)
07.   Silence And Snow  (04:04)

Durée : 29:39

parution
1 Juin 2018

Essayez aussi
Darkthrone
Darkthrone
Arctic Thunder

2016 - Peaceville Records
  
Lvx Hæresis
Lvx Hæresis
Descensŭs Spīrĭtŭs

2017 - Atavism Records
  
Dødheimsgard (DHG)
Dødheimsgard (DHG)
Kronet til Konge (Rééd.)

2015 - Peaceville Records
  
Carpathian Forest
Carpathian Forest
Morbid Fascination of Death

2001 - Avantgarde Music
  
Isengard
Isengard
Høstmørke

1995 - Moonfog Productions
  

Horrendous
Idol
Lire la chronique
Prezir
As Rats Devour Lions
Lire la chronique
FINIS OMNIVM pour l'EP "Cercle"
Lire l'interview
Tribulation
Down Below
Lire la chronique
Totenmesse
To
Lire la chronique
Witchthroat Serpent
Swallow the Venom
Lire la chronique
Profanatica
Altar of the Virgin Whore (EP)
Lire la chronique
Sjukdom
Stridshymner og dødssalmer
Lire la chronique
The Lumberjack Feedback
Blackened Visions
Lire la chronique
Emigrate
Silent So Long
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 20 - Danger.
Lire le podcast
Ende
Goétie Funeste
Lire la chronique
Fantômas
Fantômas (Amenaza Al Mundo)
Lire la chronique
Candelabrum
Portals
Lire la chronique
Firtan
Okeanos
Lire la chronique
Nécropole
Solarité
Lire la chronique
Beherit
Drawing Down The Moon
Lire la chronique
Selvans
Faunalia
Lire la chronique
Mutilated By Zombies
Scripts Of Anguish
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Sinister, Or Treading The D...
Lire la chronique
Khragkh
ΓVΛΩ
Lire la chronique
Revocation
The Outer Ones
Lire la chronique
PPCM #2 - What'SUP ?! (Supuration et l'année 1993)
Lire le podcast
Daagh
Daagh (EP)
Lire la chronique
Mes hallucinations auditives : PANPHAGE
Lire le podcast
Danzig
Danzig
Lire la chronique
Satan's Satyrs
The Lucky Ones
Lire la chronique
Sleeping Peonies
Glitterghast
Lire la chronique
Cosmic Church
Täyttymys
Lire la chronique
1914
The Blind Leading The Blind
Lire la chronique