chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
180 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Vardan - Unholy Lightless Summer

Chronique

Vardan Unholy Lightless Summer
Vite, il faut que je chronique le nouvel album de VARDAN. Pour plein de raisons. D’abord parce qu’il risque de ne pas être « nouveau » bien longtemps vu que notre homme sort des albums à tour de bras. C’est le quatrième en 2018, après la deuxième trilogie consacrée à la Nostalgia - Archive of Failures. C’est bon, on est dans la dynamique de 2017 : 5 albums. Donc il risque d’en venir un autre avant la fin de l’année.

Ensuite il faut que je me dépêche parce que l’album est déjà sorti, et que je n’aime pas être en retard. C’est le 10 août que Moribund Records a lancé le nouveau rejeton italien. En plein été. Ce qui tombe bien puisque, et cela rejoint ma troisième raison d’aller vite, les pistes ont pour thématique cette saison chaude qui touche bientôt à sa fin. Ainsi, le nom de l’album, et des trois morceaux, est Unholy Lightless Summer. Il dure 38 minutes.

Mais la musique de VARDAN sur cet opus ne laisse pas nécessairement deviner le thème. Il n’y a pas d’éléments propre à la saison. Pas de cigales, de plage, de promenade à vélo dans la campagne, d’embouteillages qui n’en finissent plus, de taboulé saveur orientale. Pas de sueur, pas d’orage de fin de soirée, pas d’impression de suffoquer. Cet album n’a pas des ambiances propres à l’été, mais il a toujours les artifices habituels d’un VARDAN. Certes ils sont un peu éprouvés mais tellement maîtrisés qu’ils continuent à être efficaces : du black dépressif emporté par des vocaux semi-pleureurs, semi-torturés, et avec une guitare acoustique recouverte de poils de mélancolie. Et puis on retrouve aussi les quelques petits sons de clavier qui mettent la cerise de mystère sur le gâteau du mal-être depuis quelques albums. Enfin, élément toujours aussi apréciable, de l’écho est donné aux vocaux, pour renforcer la tension, déjà palpable.

Le terrain est donc bien connu, mais il y a tout de même la petite nouveauté qui montre que l’Italien ne fait pas du sur-place mais avance tout de même légèrement à chaque sortie : de légers chœurs se font entendre en fond sur la première et la troisième piste.

L’ensemble est donc à nouveau très mélancolique, et incite à la contemplation. La contemplation du vide, de la peur, de l’angoisse, de la nuit qui demande du temps pour que les yeux, et les oreilles, s’habituent à son obscurité. Pas de l’été.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Vardan
Black Metal Dépressif
2018 - Moribund Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  5.75/10

plus d'infos sur
Vardan
Vardan
Black metal dépressif - 1997 - Italie
  

tracklist
01.   Unholy Lightless Summer Pt. 1
02.   Unholy Lightless Summer Pt. 2
03.   Unholy Lightless Summer Pt. 3

Durée : 38:17

line up
parution
10 Août 2018

voir aussi
Vardan
Vardan
Nostalgia - Archive of Failures (I, II et III)

2017 - Moribund Records
  
Vardan
Vardan
Enjoy of Deep Sadness

2014 - Moribund Records
  
Vardan
Vardan
The Woods Is My Coffin

2014 - Moribund Records
  
Vardan
Vardan
Between the Fog and Shadows

2015 - Moribund Records
  
Vardan
Vardan
Winter Woods

2015 - Moribund Records
  

Essayez aussi
Slagmaur
Slagmaur
Skrekk Lich Kunstler

2007 - Nekk Brekk
  
Total Negation
Total Negation
Zeitzeuge

2015 - Temple of Torturous
  
Zdań
Zdań
Svietlaja pamiac, viecny spakoj

2017 - Zero Dimensional Records
  
Kanashimi
Kanashimi
Inori

2017 - Pest Productions
  
Suicide Forest
Suicide Forest
Suicide Forest

2019 - Avantgarde Music
  

A.A. Williams + Brutus + Cult of Luna
Lire le live report
Verse
Aggression
Lire la chronique
Suppression
Repugnant Remains (EP)
Lire la chronique
Mur
Brutalism
Lire la chronique
Nightbearer
Tales Of Sorcery And Death
Lire la chronique
Diocletian
Amongst The Flames Of A Bvr...
Lire la chronique
Profanatica
Rotting Incarnation of God
Lire la chronique
Sentient Horror
Morbid Realms
Lire la chronique
Botanist à l'occasion de la sortie de Ecosystem
Lire l'interview
NONE #2 - RAVENSIRE - A Stone Engraved in Red
Lire le podcast
In The Woods...
Cease The Day
Lire la chronique
Pa Vesh En
Pyrefication
Lire la chronique
Stormwarrior
Norsemen
Lire la chronique
Desekryptor
Chasm Of Rot (Compil.)
Lire la chronique
Gone In April
Shards of Light
Lire la chronique
Opeth
In Cauda Venenum
Lire la chronique
Black Cilice
Transfixion of Spirits
Lire la chronique
Fields of the Nephilim
The Nephilim
Lire la chronique
Sepolcro
Amorphous Mass (EP)
Lire la chronique
Malignant Altar
Retribution Of Jealous Gods...
Lire la chronique
The Kryptik
When The Shadows Rise
Lire la chronique
And Now The Owls Are Smiling
The Comforting Grip of Misery
Lire la chronique
Gruzja
Jeszcze Nie Mamy Na Was Pom...
Lire la chronique
Mortiferum
Disgorged From Psychotic De...
Lire la chronique
USE YOUR COLLUSION TOUR
Downcast Collision + Gwar +...
Lire le live report
L'aigle n'est pas réservé aux NAZIS !!!
Lire le podcast
Obsidian Dawn
Echoes Of A New Dawn (EP)
Lire la chronique
Asphodèle
Jours Pâles
Lire la chronique
Dawn Ray'd + False
Lire le live report
Rorcal
Muladona
Lire la chronique