chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
94 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mara - Thursian Flame

Chronique

Mara Thursian Flame
Dans le black metal suédois, on aime bien parler religion. Funeral Mist, Dissection, Watain, sans oublier Ondskapt ou feu Tormentor… Tous ces gens-là ne sont pas dévots à moitié. Et la tradition semble se perpétuer, puisque le groupe dont il est question aujourd’hui nous parle du Thursatru, soit le culte des Thurses, les géants de la mythologie nordique (en très, très gros). Le sujet fascine d’ailleurs un autre membre éminent de la scène black metal suédoise, puisque l’un des auteurs les plus reconnus du milieu n’est autre que Shamatee, ancien maître à penser d’Arckanum. Le monde est petit …

Thursian Flame est donc le second album du one-man-band suédois Mara, sorti en Mars dernier chez Throats Productions. Le géniteur du projet, un certain Vindsval (non, pas le nôtre) a préparé un condensé de sa musique qui n’excède que de peu la demi-heure. Autant dire que ça n’est pas bien long, cet album-là. Et ça tombe bien, votre serviteur apprécie de plus en plus les formats réduits.

Mara tape dans le black metal bien classique, avec une batterie au son bien naturel qui fait plaisir, des guitares qui grondent et une voix qui s’égosille. Dans la grande coutume chère à la Suède, Mara aime bien les charges rapides et agressives qui balayent tout sur leur passage. Le disque est dominé par une furie et une urgence fort agréables, qui n’hésitent pas à revenir aux origines du black metal pour presque faire dans le black/thrash parfois, comme au début de « Hatred » qui n’y va pas par quatre chemins pour raboter des mâchoires. Gros riffs bien sentis sur fond de blasts incessants, chant bien rageur et déchiré pour faire comprendre qu’on n’est pas ici pour s’émouvoir. Là, c’est la haine, et rien d’autre. Le gros « Fuck you ! » final est d’ailleurs bien d‘accord avec moi.

Mais enfin, Mara, ça n’est pas que la bagarre. C’est aussi un vrai talent pour sortir des mélodies qui ne viennent pas casser trois pattes au canard de l’originalité, mais réussissent tout de même à se faire prenante. En tout cas, le Suédois les envoie avec suffisamment de conviction pour que l’on se laisse aller à ce black metal au sans fards et sans raffinement, dévoué et sincère. Les trémolos sur « Kill Torment Destroy » ou ceux de la piste éponyme ne vont sans doute pas vous retourner, mais il est probable qu’ils parviendront à vous faire balancer la tête avec une petite moue d’approbation. D’autant plus que Mara a opté pour une production bien raclée et organique sans non plus faire dans le trop crade, qui permet d’autant plus d’apprécier la demi-heure qui passe d’ailleurs assez vite. La piste finale, « Ginnungagap », s’étale sur pas loin de 10 minutes, en commençant par une introduction bien mystique et occulte. On navigue ensuite entre mélodies inspirées, passages très réussies et d’autres moments plus quelconques. Globalement, la piste est réussie, même si on aurait aimé un épilogue plus flamboyant pour clore l’album sur une très bonne impression.

Bon, Mara, n’est pas mal. Thursian Flame est un bon album, sincère, et plutôt réussi. Ce qui empêche la franche réussite, c’est la sensation ponctuelle de voir passer des phases assez plates entre deux riffs plus intéressants, voir quelques mélodies un peu clichées… Mara est inégal, et c’est bien dommage, parce qu’il a de réelles qualités. L’album aurait pu être une des très bonnes surprises de l’année s’il avait été un peu plus constant, plus régulier dans l’effort. Au lieu de cela, il reste au rang des groupes à surveiller. On ne râle pas trop quand même, il n’y a pas lieu. Un gros « pas mal du tout », avec un petit « dommage quand même » juste derrière.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mara
Black Metal
2018 - Throats Productions
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Mara
Mara
Black Metal - 2010 - Suède
  

tracklist
01.   Intro  (01:03)
02.   Thursian Flame  (04:25)
03.   Become Free  (03:33)
04.   Kill Torment Destroy  (02:53)
05.   Skymning  (04:15)
06.   Hatred  (03:49)
07.   Eternal Death  (03:13)
08.   Ginnungagap  (09:44)

Durée : 32:55

line up
parution
28 Mars 2018

Essayez aussi
Gorgoroth
Gorgoroth
Incipit Satan

2000 - Nuclear Blast Records
  
13th Moon / Ritual Death
13th Moon / Ritual Death
Mors Triumphans (Split 7")

2017 - Terratur Possessions / Triangulum Ignis
  
Dies Ater
Dies Ater
Odium's Spring

2007 - Twilight-Vertrieb
  
Ritual Death / Aosoth
Ritual Death / Aosoth
Ritual Death / Aosoth (Split 7")

2017 - Terratur Possessions
  
Chambre Froide
Chambre Froide
Rouges Chapelles (Démo)

2016 - Autoproduction
  

Gorod
Æthra
Lire la chronique
Radien
Maa (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Spécial 2 + Concours - Le Dernier Sabbath
Lire le podcast
Ton MoM en Stream (pilote) - Cherchons du "Medieval Death Metal"
Lire le podcast
Bloodbath
The Arrow of Satan Is Drawn
Lire la chronique
Bâ'a / Hyrgal / Verfallen
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Cerebral Rot
Cessation Of Life (Démo)
Lire la chronique
Nécrocachot
Malfeu
Lire la chronique
Kult
The Eternal Darkness I Adore
Lire la chronique
Monolyth
A Bitter End - A Brave New ...
Lire la chronique
Profane Order
Tightened Noose Of Sanctimo...
Lire la chronique
The Great Old Ones au LADLO Fest - 10th Year Anniversary
Lire l'interview
Steingrab
Jahre nach der Pest
Lire la chronique
Lucifer's Hammer
Time is Death
Lire la chronique
Livid
Beneath This Shroud, the Ea...
Lire la chronique
Deiquisitor
Downfall Of The Apostates
Lire la chronique
Infestus
Thrypsis
Lire la chronique
Author & Punisher
Beastland
Lire la chronique
Bölzer + One Tail, One Head + Orkan + Taake
Lire le live report
Vanhelgd
Deimos Sanktuarium
Lire la chronique
VƆID
Jettatura
Lire la chronique
Obskuritatem
U Kraljevstvu Mrtvih...
Lire la chronique
Behemoth
I Loved You at Your Darkest
Lire la chronique
Aorlhac au LADLO Fest - 10th year anniversary
Lire l'interview
Alchemyst
Nekromanteion
Lire la chronique
Jesus Piece
Only Self
Lire la chronique
Black Sin
Solitude Eternelle
Lire la chronique
Unholy Baptism
Volume I: The Bonds of Serv...
Lire la chronique
Frozen Graves
Frozen Graves
Lire la chronique
Les clips dans le black metal (Et ta gueule !)
Lire le biographie