chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
127 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mara - Thursian Flame

Chronique

Mara Thursian Flame
Dans le black metal suédois, on aime bien parler religion. Funeral Mist, Dissection, Watain, sans oublier Ondskapt ou feu Tormentor… Tous ces gens-là ne sont pas dévots à moitié. Et la tradition semble se perpétuer, puisque le groupe dont il est question aujourd’hui nous parle du Thursatru, soit le culte des Thurses, les géants de la mythologie nordique (en très, très gros). Le sujet fascine d’ailleurs un autre membre éminent de la scène black metal suédoise, puisque l’un des auteurs les plus reconnus du milieu n’est autre que Shamatee, ancien maître à penser d’Arckanum. Le monde est petit …

Thursian Flame est donc le second album du one-man-band suédois Mara, sorti en Mars dernier chez Throats Productions. Le géniteur du projet, un certain Vindsval (non, pas le nôtre) a préparé un condensé de sa musique qui n’excède que de peu la demi-heure. Autant dire que ça n’est pas bien long, cet album-là. Et ça tombe bien, votre serviteur apprécie de plus en plus les formats réduits.

Mara tape dans le black metal bien classique, avec une batterie au son bien naturel qui fait plaisir, des guitares qui grondent et une voix qui s’égosille. Dans la grande coutume chère à la Suède, Mara aime bien les charges rapides et agressives qui balayent tout sur leur passage. Le disque est dominé par une furie et une urgence fort agréables, qui n’hésitent pas à revenir aux origines du black metal pour presque faire dans le black/thrash parfois, comme au début de « Hatred » qui n’y va pas par quatre chemins pour raboter des mâchoires. Gros riffs bien sentis sur fond de blasts incessants, chant bien rageur et déchiré pour faire comprendre qu’on n’est pas ici pour s’émouvoir. Là, c’est la haine, et rien d’autre. Le gros « Fuck you ! » final est d’ailleurs bien d‘accord avec moi.

Mais enfin, Mara, ça n’est pas que la bagarre. C’est aussi un vrai talent pour sortir des mélodies qui ne viennent pas casser trois pattes au canard de l’originalité, mais réussissent tout de même à se faire prenante. En tout cas, le Suédois les envoie avec suffisamment de conviction pour que l’on se laisse aller à ce black metal au sans fards et sans raffinement, dévoué et sincère. Les trémolos sur « Kill Torment Destroy » ou ceux de la piste éponyme ne vont sans doute pas vous retourner, mais il est probable qu’ils parviendront à vous faire balancer la tête avec une petite moue d’approbation. D’autant plus que Mara a opté pour une production bien raclée et organique sans non plus faire dans le trop crade, qui permet d’autant plus d’apprécier la demi-heure qui passe d’ailleurs assez vite. La piste finale, « Ginnungagap », s’étale sur pas loin de 10 minutes, en commençant par une introduction bien mystique et occulte. On navigue ensuite entre mélodies inspirées, passages très réussies et d’autres moments plus quelconques. Globalement, la piste est réussie, même si on aurait aimé un épilogue plus flamboyant pour clore l’album sur une très bonne impression.

Bon, Mara, n’est pas mal. Thursian Flame est un bon album, sincère, et plutôt réussi. Ce qui empêche la franche réussite, c’est la sensation ponctuelle de voir passer des phases assez plates entre deux riffs plus intéressants, voir quelques mélodies un peu clichées… Mara est inégal, et c’est bien dommage, parce qu’il a de réelles qualités. L’album aurait pu être une des très bonnes surprises de l’année s’il avait été un peu plus constant, plus régulier dans l’effort. Au lieu de cela, il reste au rang des groupes à surveiller. On ne râle pas trop quand même, il n’y a pas lieu. Un gros « pas mal du tout », avec un petit « dommage quand même » juste derrière.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mara
Black Metal
2018 - Throats Productions
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Mara
Mara
Black Metal - 2010 - Suède
  

tracklist
01.   Intro  (01:03)
02.   Thursian Flame  (04:25)
03.   Become Free  (03:33)
04.   Kill Torment Destroy  (02:53)
05.   Skymning  (04:15)
06.   Hatred  (03:49)
07.   Eternal Death  (03:13)
08.   Ginnungagap  (09:44)

Durée : 32:55

line up
parution
28 Mars 2018

Essayez aussi
Averse Sefira
Averse Sefira
Advent Parallax

2008 - Candlelight Records
  
Nirnaeth
Nirnaeth
Thrown Athwart The Darkness

2006 - Autoproduction
  
Isgärde
Isgärde
Jag enslig skall gå

2016 - Symbol Muzik
  
Zhrine
Zhrine
Unortheta

2016 - Season Of Mist
  
Nightbringer
Nightbringer
Terra Damnata

2017 - Season Of Mist
  

Vlad Tepes
Celtic Poetry (Démo)
Lire la chronique
Miscarriage
Imminent Horror
Lire la chronique
PPCM #9 - Petites Promenades Côté MELODEATH (Partie 1 : Du POWER au MELODIC DEATH)
Lire le podcast
Saor
Forgotten Paths
Lire la chronique
Funereal Presence
Achatius
Lire la chronique
Fetid
Sentient Pile Of Amorphous ...
Lire la chronique
Fall Of Seraphs / Trepanator
Incarnation Of Torture (Sp...
Lire la chronique
Reversed
Widow Recluse (Démo)
Lire la chronique
Lykaionas
The Diabolical Manifesto
Lire la chronique
Thy Dying Light
Cold In Death (EP)
Lire la chronique
Le corbeau, l'ami du black metal !!!
Lire le podcast
Ascension + Necros Christos + Venenum
Lire le live report
Windhand
Eternal Return
Lire la chronique
Pensées Nocturnes
Grand Guignol Orchestra
Lire la chronique
Sinmara
Hvísl Stjarnanna
Lire la chronique
Aera
The Craving Within
Lire la chronique
Mooncitadel
Moon Calls To Wander... ......
Lire la chronique
Confessor A.D.
Too Late To Pray (EP)
Lire la chronique
Elder
Reflections Of A Floating W...
Lire la chronique
Warmoon Lord
Burning Banners of the Fune...
Lire la chronique
Véhémence
Par le sang versé
Lire la chronique
Napalm Death
Live Corruption (Live)
Lire la chronique
Menace Ruine
Union of Irreconcilables
Lire la chronique
Menace Ruine
The Die Is Cast
Lire la chronique
Affliction Gate
Last Night Wandering (EP)
Lire la chronique
Malist
In the Catacombs of Time
Lire la chronique
Lunar Shadow pour "The Smokeless Fires".
Lire l'interview
Black Citadel
Relics Of Forgotten Satanis...
Lire la chronique
Gendo Ikari
Unit 1 (EP)
Lire la chronique
Born Of Osiris
The Simulation
Lire la chronique