chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
144 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Steingrab - Jahre nach der Pest

Chronique

Steingrab Jahre nach der Pest
Le mois dernier, un vétéran de la scène Black Allemande a sorti un nouvel opus. Je l'ai pour ma part découvert avec le single "Jahre Nach Der Pest", qui donne d'ailleurs son titre à l'album.

Ledit album se présente habillé d'un superbe artwork en nuances de noir qui représente une statue de lion blessé qui hurle son agonie. Le félin apparait à demi masqué par des branchages noirs et flous. Le lion agonisant est magistral, l'artiste a su donner à son animal l'impression de force brute et de majesté qu'on prête souvent au roi des animaux (et que la version vivante du Zoo de Vincennes ne rend qu'imparfaitement). Cet artwork préfigure l'album qu'il illustre. La musique de STEINGRAB est également magistrale et sombre, des traits de noir venant traverser et flouter une musique épique et grandiose.

Fondé en 2008, STEINGRAB est le projet de l'auteur, compositeur et multi-instrumentiste Mahr. L'énigmatique personnage est une nouvelle fois seul aux manettes pour le troisième album de sa discographie. Un album riche et dense, où les sombres compos typiquement Black comme "Jahre Nach Der Pest" ou "Dämon" sont entrecoupées de plages plus contemplatives et légères, dominées par des claviers aux sonorités douces, printanières et vaporeuses.

Le contraste a quelque chose de saisissant mais cette alternance de noirceur et de douceur ne me parle pas trop. Je n'arrive pas à rentrer dans l'ambiance. Voire même à comprendre en quoi consiste l'ambiance recherchée par Mahr sur Jahre Nach Der Pest. Tous les morceaux sont agréables à écouter, mais la mayonnaise ne prend pas.

Sans doutes est-ce un blocage de ma part. Un autre auditeur arrivera à décoder le schéma du disque. Probablement que moi-même, à la longue, je verrai des passerelles qui étaient de prime abord masquées. C'est là tout l'attrait de cet album : il n'est pas facile à décoder mais en même temps facile d'accès, et suffisamment séduisant pour donner envie d'y revenir.

Le disque a fait l'objet d'un travail d'orfèvre. On sent que chaque note est précisément là où elle doit être et que l'artiste a travaillé jusqu'à l'obsession une oeuvre voulue parfaite. Les compos sont nettes, la prod et le mixage ont cette propreté clinique qu'on prête souvent à tout ce qui est Germanique (et parfois à tort).

Vous écoutez, vous jugez, on en discute ?

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Steingrab
Black Metal
2018 - Soundage Productions
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Steingrab
Steingrab
Black Metal - 2008 - Allemagne
  

tracklist
01.   Präludium  (02:19)
02.   Dämon  (07:01)
03.   Rachewalzer  (03:29)
04.   Das trübe Glas  (01:24)
05.   Fort von hier  (04:15)
06.   Falscher Frühling  (05:30)
07.   Der trübe See  (01:24)
08.   Mondfinsternis  (02:49)
09.   Jahre nach der Pest  (05:43)
10.   Walzer toter Zukunft  (05:36)
11.   - 2/10
12.   Verlorene Engel  (03:39)

Durée : 44:10

line up
  • Mahr / Everything (Songwriting, all Instruments, Lyrics, Vocals, Layout, Mix)

parution
24 Septembre 2018

Essayez aussi
Barathrum
Barathrum
Anno Aspera
(2003 Years After Bastard's Rebirth)

2005 - Spinefarm Records
  
Samael
Samael
Above

2009 - Nuclear Blast Records
  
Vinterland
Vinterland
Welcome My Last Chapter
(Wings Of Sorrow)

1996 - No Fashion Records
  
Balrog
Balrog
Ars Talionis
(The Art Of Retaliation)

2007 - Holy Records
  
Ultra Silvam
Ultra Silvam
Ultra Silvam (Démo)

2017 - Shadow Records
  

Siege Of The Profane Europe Tour 2019
Atavisma + Defeated Sanity ...
Lire le live report
Sordide
Hier Déjà Mort
Lire la chronique
Dirge
Elysian Magnetic Fields
Lire la chronique
The Devil's Blood
Come Reap (EP)
Lire la chronique
Black Metal : Foutre à gogo
Lire le podcast
Gruzja
I Iść Dalej
Lire la chronique
Heaume Mortal
Solstices
Lire la chronique
Disburial
Dawn Of Ancient Horrors (EP)
Lire la chronique
A Thousand Lost Civilizations March MMXIX
Lire le dossier
PPCM #11 - Necrophagia ? Mais non, NECROPHAGIST !!
Lire le podcast
Faceless Burial
Multiversal Abattoir (EP)
Lire la chronique
Cult Leader
A Patient Man
Lire la chronique
Insane Apollyon
Insane Apollyon (Compil.)
Lire la chronique
Faceless Burial
Grotesque Miscreation
Lire la chronique
Blodhemn
Mot Ein Evig Ruin
Lire la chronique
Truth Corroded
Bloodlands
Lire la chronique
Warfist
Grünberger
Lire la chronique
Dødsfall
Døden skal ikke vente
Lire la chronique
Internal Bleeding
Corrupting Influence
Lire la chronique
Contrarian
Their Worm Never Dies
Lire la chronique
Cirith Ungol
Witch's Game (Single)
Lire la chronique
Dead Witches
The Final Exorcism
Lire la chronique
Arkona
Khram
Lire la chronique
Soreption
Monument Of The End
Lire la chronique
Children Of Bodom
Hexed
Lire la chronique
Gutless
Mass Extinction (EP)
Lire la chronique
Sznur
Sznur
Lire la chronique
Ataraxie
Résignés
Lire la chronique
Equipoise
Demiurgus
Lire la chronique
Cromlech
Eschatological Horrors (Com...
Lire la chronique