chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
90 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Steingrab - Jahre nach der Pest

Chronique

Steingrab Jahre nach der Pest
Le mois dernier, un vétéran de la scène Black Allemande a sorti un nouvel opus. Je l'ai pour ma part découvert avec le single "Jahre Nach Der Pest", qui donne d'ailleurs son titre à l'album.

Ledit album se présente habillé d'un superbe artwork en nuances de noir qui représente une statue de lion blessé qui hurle son agonie. Le félin apparait à demi masqué par des branchages noirs et flous. Le lion agonisant est magistral, l'artiste a su donner à son animal l'impression de force brute et de majesté qu'on prête souvent au roi des animaux (et que la version vivante du Zoo de Vincennes ne rend qu'imparfaitement). Cet artwork préfigure l'album qu'il illustre. La musique de STEINGRAB est également magistrale et sombre, des traits de noir venant traverser et flouter une musique épique et grandiose.

Fondé en 2008, STEINGRAB est le projet de l'auteur, compositeur et multi-instrumentiste Mahr. L'énigmatique personnage est une nouvelle fois seul aux manettes pour le troisième album de sa discographie. Un album riche et dense, où les sombres compos typiquement Black comme "Jahre Nach Der Pest" ou "Dämon" sont entrecoupées de plages plus contemplatives et légères, dominées par des claviers aux sonorités douces, printanières et vaporeuses.

Le contraste a quelque chose de saisissant mais cette alternance de noirceur et de douceur ne me parle pas trop. Je n'arrive pas à rentrer dans l'ambiance. Voire même à comprendre en quoi consiste l'ambiance recherchée par Mahr sur Jahre Nach Der Pest. Tous les morceaux sont agréables à écouter, mais la mayonnaise ne prend pas.

Sans doutes est-ce un blocage de ma part. Un autre auditeur arrivera à décoder le schéma du disque. Probablement que moi-même, à la longue, je verrai des passerelles qui étaient de prime abord masquées. C'est là tout l'attrait de cet album : il n'est pas facile à décoder mais en même temps facile d'accès, et suffisamment séduisant pour donner envie d'y revenir.

Le disque a fait l'objet d'un travail d'orfèvre. On sent que chaque note est précisément là où elle doit être et que l'artiste a travaillé jusqu'à l'obsession une oeuvre voulue parfaite. Les compos sont nettes, la prod et le mixage ont cette propreté clinique qu'on prête souvent à tout ce qui est Germanique (et parfois à tort).

Vous écoutez, vous jugez, on en discute ?

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Steingrab
Black Metal
2018 - Soundage Productions
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Steingrab
Steingrab
Black Metal - 2008 - Allemagne
  

tracklist
01.   Präludium  (02:19)
02.   Dämon  (07:01)
03.   Rachewalzer  (03:29)
04.   Das trübe Glas  (01:24)
05.   Fort von hier  (04:15)
06.   Falscher Frühling  (05:30)
07.   Der trübe See  (01:24)
08.   Mondfinsternis  (02:49)
09.   Jahre nach der Pest  (05:43)
10.   Walzer toter Zukunft  (05:36)
11.   - 2/10
12.   Verlorene Engel  (03:39)

Durée : 44:10

line up
  • Mahr / Everything (Songwriting, all Instruments, Lyrics, Vocals, Layout, Mix)

parution
24 Septembre 2018

Essayez aussi
Gzekhratüs
Gzekhratüs
Masters Of Universal Mysteries (EP)

2014 - Triangulum Ignis
  
Gevlerkt
Gevlerkt
De Grote Sterfte

2017 - New Era Productions
  
Nordjevel
Nordjevel
Necrogenesis

2019 - Osmose Productions
  
Drudkh
Drudkh
Forgotten Legends

2003 - Supernal Music
  
Orthanc
Orthanc
L'Amorce du Déclin

2011 - Hass Weg Productions
  

HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Flamen
Furor Lunae
Lire la chronique
Grylle
Les Grandes Compagnies
Lire la chronique