chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
115 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Radien - Maa

Chronique

Radien Maa (EP)
Inconnu de mon radar, Radien, groupe de sludge d’Helsinki, déboulait en 2016 avec son premier EP. Si un album a depuis vu le jour, c’est ce premier effort qui est ici chroniqué, répondant au doux nom de Maa. Deux titres, 25 minutes, de quoi se faire une idée de la bête.

Si la pochette (très) sombre semble annoncer davantage de funeral ou de drone que de doom à proprement parler, il faut également avouer que les premiers accords renforcent cette impression, qui puisent dans la menace lointaine, dans l’écho des profondeurs et dans le tournoiement des riffs pour, lentement, attirer l’auditeur dans sa toile.

Varjot (l’ombre) démarre pourtant bientôt sur des rythmiques bien plus sludge, œuvrant en terrain connu jusque dans la voix, arrachée et noyée dans le mix. Mais de suite, on note une idée, un aspect qui différencie la Finlande du reste du monde sludge : des mélodies fondues dans la masse, insidieuses, parfois juste audibles, qui offrent une sorte de reptation au titre en l’entourant d’un halo proche du depressive BM. La croisée des chemins est étonnante ; elle n’en est que plus stimulante. D’autant plus que, sur certains ponts, c’est même parfois le drone qui est convoqué, comme pour amplifier la menace ou épaissir le son (sur le pont central par exemple, dès les 6’00). L’emploi du drone est très pertinent ici en ce qu’il offre une emphase incroyable au morceau (après les 8’00), une profondeur nouvelle, totalement inattendue.

Viimeinen, le second morceau, emprunte un chemin identique. Dès le départ, les riffs tracent une route sinueuse entre sludge et dissonances, entre arpèges aériens et riffs de reprise lourds et profonds. L’équilibre est intéressant parce que très naturel, très fluide et que les mélodies s’enchaînent avec une réelle pertinence, sans à-coups. Dès la 2’00, s’entremêlent ainsi riffs mélodiques et rythmique un brin tribale, passages plus saccadés et progression bourrée d’emphase. Là encore, les bonnes idées sont légions, comme ce pont à 3’30 qui propose une accalmie ressourçante alors que la basse tricote, deux tons plus bas, des accords plus inquiétants.

Ce tout premier EP du groupe place la barre relativement haute. En deux titres et 25 minutes, Radien montre à son public l’étendue de ses possibilités, qui sont grandes.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

gulo gulo citer
gulo gulo
20/10/2018 10:20
note: 3.5/5
Sympathique ; la suite hélas fut moins singulière.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Radien
Sludge
2016 - Indépendant
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  3.5/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Radien
Radien
Sludge - 2014 - Finlande
  

tracklist
01.   Varjot
02.   Viimeinen

Durée : 24:55

parution
10 Septembre 2016

Essayez aussi
Bädr Vogu
Bädr Vogu
Exitium

2012 - Memento Mori
  
Grief
Grief
Dismal (Compil.)

1993 - Common Cause
  
Grime
Grime
Deteriorate

2013 - Forcefield Records / Mordgrimm Records
  
Grief
Grief
Come to Grief

1994 - Century Media Records
  
Seven Sisters of Sleep
Seven Sisters of Sleep
Seven Sisters of Sleep (EP)

2012 - A389 Records
  

Profanatica
Altar of the Virgin Whore (EP)
Lire la chronique
Sjukdom
Stridshymner og dødssalmer
Lire la chronique
The Lumberjack Feedback
Blackened Visions
Lire la chronique
Emigrate
Silent So Long
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 20 - Danger.
Lire le podcast
Ende
Goétie Funeste
Lire la chronique
Fantômas
Fantômas (Amenaza Al Mundo)
Lire la chronique
Candelabrum
Portals
Lire la chronique
Firtan
Okeanos
Lire la chronique
Nécropole
Solarité
Lire la chronique
Beherit
Drawing Down The Moon
Lire la chronique
Selvans
Faunalia
Lire la chronique
Mutilated By Zombies
Scripts Of Anguish
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Sinister, Or Treading The D...
Lire la chronique
Khragkh
ΓVΛΩ
Lire la chronique
Revocation
The Outer Ones
Lire la chronique
PPCM #2 - What'SUP ?! (Supuration et l'année 1993)
Lire le podcast
Daagh
Daagh (EP)
Lire la chronique
Mes hallucinations auditives : PANPHAGE
Lire le podcast
Danzig
Danzig
Lire la chronique
Satan's Satyrs
The Lucky Ones
Lire la chronique
Sleeping Peonies
Glitterghast
Lire la chronique
Cosmic Church
Täyttymys
Lire la chronique
1914
The Blind Leading The Blind
Lire la chronique
Life Of Agony
Ugly
Lire la chronique
Barús
Drowned
Lire la chronique
Evoken
Hypnagogia
Lire la chronique
Necrot
Blood Offerings
Lire la chronique
Panphage
Jord
Lire la chronique
Pillars
Onward To Nothingness
Lire la chronique