chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
137 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Unleashed - The Hunt For White Christ

Chronique

Unleashed The Hunt For White Christ
« Yaaaaaaaah !» Ah notre Johnny Suédois vétéran (quinquagénaire déjà) tape à la porte avec sa hache, et lui, est toujours bien vivant. Trois ans et demi après Dawn Of The Nine, revoilà donc la bande de Stockholm pour un treizième album (ma plus longue discographie chroniquée sur votre webzine préféré), The Hunt For White Christ, et qui fêtera ses 30 ans d’activité l’année prochaine. Quoi de neuf pour nos vieux briscards ? Unleashed rappelle Pär Olofsson pour l’artwork (aisément reconnaissable) toujours sur une thématique du monde de Odalheim (entamée depuis As Yggdrasil Trembles) et passe sous la bannière Napalm Records après trois galettes chez Nuclear Blast.

Avec Dawn Of The Nine, Unleashed était revenu à un death metal plus singulier et primaire (structures et riffs), mettant de côté le metal ambiancé du très bon Odalheim (touchant de près la qualité d’un Midvinterblot) ou l’accroche antérieure. Résultat un death « guerrier papy viking » : aussitôt écouté, aussitôt rangé… Les Suédois corrigent le tir cette fois, constat fait dès l’ouverture canon « Lead Us Into War » et son refrain pour secouer sa crinière le poing levé. Tempo remonté et riffs acérés ô combien « catchy ». Un death metal méchamment titilleur marqué au fer rouge par le death/black (à la limite parfois du death mélo, comme sur le refrain de « Gram ») et qui arrive à faire son effet de bout en bout. Dans le haut du panier « They Rape The Land » (un petit air de Septicflesh) et le morceau éponyme. Une appétence qui dure depuis 2004 (spectre Necrophobic) certes mais qui ferait ici presque oublier leurs origines death « old school » de Stockholm. On retrouve malgré tout l’essence « primitive » du groupe par bribe (« You Will Fall », « They Rape The Land » ou le final ravageur « Open to all the World ») et évidemment dans le chant du gros Johnny.

En plus de ces riffs très mélodiques, place aux soli heavy toujours aussi monstrueux de Fredrik Folkare sur chaque titre. Aucune surenchère et avec un réel feeling je trouve. Mention spéciale pour le break de « Terror Christ » complètement fou (qui prend carrément la moitié du titre) ou celui du morceau éponyme. Michael Amott peut se rhabiller. « Exit » les passages plus subtils et ambiancés, quasi inexistant ici ou presque, quelques intros ou outro (savoureux passage acoustique de « Open to all the World ») ou brièvement sur le passable « By the Western Wall » (encore un sacré lead). Une écoute nettement plus fluide que sur le précédent opus à n’en point douter mais qui subira quelques petites baisses de régime en cours de route tout de même. Plus particulièrement « Stand Your Ground », « The City of Jorsala Shall Fall » et « Vidaurgelmthul », sauvés par un solo démentiel. Et pour l’avis rythmique, une batterie toujours aussi glaciale et manquant cruellement de groove (même constat que sur le nouvel EP d’Unanimated malheureusement). Ca y est la onzième piste est passée. Quoi en retenir ? Et bien pas grand-chose…

The Hunt For White Christ fait indubitablement le job, 41 minutes carrées portées par le guitar hero Fredrik Folkare, qui arrivent à capter nos esgourdes sans le moindre effort et nous feront même taper du pied (certains passages doivent être redoutables en live). Peut-être l’album le plus accessible parmi les… Douze autres de leur discographie. Forcément on fera la comparaison, notamment les plus récents Odalheim ou l’usine à tubes Midvinterblot. Ici, Unleashed ne fait finalement que corriger timidement le tir de Dawn Of The Nine sans grande conviction : le « juste ce qu’il faut ». En résulte un « bon » album qui siéra parfaitement pour votre trajet du boulot ou votre séance fitness mais que vous oublierez assez vite.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Bras Cassé citer
Bras Cassé
19/11/2018 22:53
ils se font vieux, plus grand chose dans le ventre!
satteliteblues666 citer
satteliteblues666
11/11/2018 11:04
note: 7/10
Très bonne chronique, j'ai eu la même impression; l'album est agréable avec de très bons moments, mais ne reste pas grand chose après l'écoute
Jean-Clint citer
Jean-Clint
25/10/2018 09:12
note: 7/10
Du bon UNLEASHED ni plus ni moins, toujours bien écrit et s'écoute facilement mais dont au final manque de moments forts. Les extraits sont agréables mais auront du mal à trouver leur place au milieu des classiques du groupe. La chronique résume très bien mon sentiment, à voir si les autres morceaux me plairont plus mais j'en doute ...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Unleashed
Death Metal
2018 - Napalm Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (3)  6.83/10
Webzines : (6)  8.16/10

plus d'infos sur
Unleashed
Unleashed
Death Metal - 1989 - Suède
  

tracklist
01.   Lead Us into War  (03:28)
02.   You Will Fall  (03:35)
03.   Stand Your Ground  (03:15)
04.   Gram  (04:10)
05.   Terror Christ  (03:54)
06.   They Rape the Land  (04:00)
07.   The City of Jorsala Shall Fall  (04:12)
08.   The Hunt for White Christ  (02:36)
09.   Vidaurgelmthul  (03:24)
10.   By the Western Wall  (04:17)
11.   Open to All the World  (04:48)

Durée : 41:39

line up
parution
26 Octobre 2018

voir aussi
Unleashed
Unleashed
Across The Open Sea

1993 - Century Media Records
  
Unleashed
Unleashed
Sworn Allegiance

2004 - Century Media Records
  
Unleashed
Unleashed
Hammer Battalion

2008 - Steamhammer Records (SPV)
  
Unleashed
Unleashed
As Yggdrasil Trembles

2010 - Nuclear Blast Records
  
Unleashed
Unleashed
Where No Life Dwells

1991 - Century Media Records
  

Essayez aussi
Blaspherian
Blaspherian
Infernal Warriors Of Death

2011 - Deathgasm Records
  
Yyrkoon
Yyrkoon
Occult Medicine

2004 - Osmose Productions
  
Embrional
Embrional
The Devil Inside

2015 - Old Temple
  
Coldworker
Coldworker
Rotting Paradise

2008 - Relapse Records
  
Ascended Dead
Ascended Dead
Abhorrent Manifestation

2017 - Invictus Productions / Dark Descent Records
  

Soundgarden
Down On The Upside
Lire la chronique
Ad Patres
A Brief Introduction To Hum...
Lire la chronique
Fange
Punir
Lire la chronique
Vlad Tepes
Celtic Poetry (Démo)
Lire la chronique
Miscarriage
Imminent Horror
Lire la chronique
PPCM #9 - Petites Promenades Côté MELODEATH (Partie 1 : Du POWER au MELODIC DEATH)
Lire le podcast
Saor
Forgotten Paths
Lire la chronique
Funereal Presence
Achatius
Lire la chronique
Fetid
Sentient Pile Of Amorphous ...
Lire la chronique
Fall Of Seraphs / Trepanator
Incarnation Of Torture (Sp...
Lire la chronique
Reversed
Widow Recluse (Démo)
Lire la chronique
Lykaionas
The Diabolical Manifesto
Lire la chronique
Thy Dying Light
Cold In Death (EP)
Lire la chronique
Le corbeau, l'ami du black metal !!!
Lire le podcast
Ascension + Necros Christos + Venenum
Lire le live report
Windhand
Eternal Return
Lire la chronique
Pensées Nocturnes
Grand Guignol Orchestra
Lire la chronique
Sinmara
Hvísl Stjarnanna
Lire la chronique
Aera
The Craving Within
Lire la chronique
Mooncitadel
Moon Calls To Wander... ......
Lire la chronique
Confessor A.D.
Too Late To Pray (EP)
Lire la chronique
Elder
Reflections Of A Floating W...
Lire la chronique
Warmoon Lord
Burning Banners of the Fune...
Lire la chronique
Véhémence
Par le sang versé
Lire la chronique
Napalm Death
Live Corruption (Live)
Lire la chronique
Menace Ruine
Union of Irreconcilables
Lire la chronique
Menace Ruine
The Die Is Cast
Lire la chronique
Affliction Gate
Last Night Wandering (EP)
Lire la chronique
Malist
In the Catacombs of Time
Lire la chronique
Lunar Shadow pour "The Smokeless Fires".
Lire l'interview