chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
123 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Degredo - A Noite dos Tempos

Chronique

Degredo A Noite dos Tempos
Depuis quelques années maintenant, la scène underground du Portugal est en train de créer une œuvre importante, grandiose, sincère et putride. Un grand dessein porté par de nombreux groupes qui ont eu dans leurs biberons le sperme de Satan et des Légions Noires. Chaque groupe apporte sa pièce pour former cet énorme puzzle. Le puzzle du black metal portugais.



Et si la comparaison au puzzle me plaît, c’est parce que chaque pièce est importante pour créer le tout, même si prises seules certaines d’entre elles semblent moins importantes. Il y a celles qui se démarquent, celles des coins et des bords et puis celles qui ont un détail flagrant, qui nous permet de les reconnaître de suite, de les voir clairement. Et celles qui n’ont pas de particularités spécifique. DEGREDO en fait partie. Ce n’est pas une pièce marquante. Sur le puzzle ci-dessus, ce serait sans doute un morceau du mur le plus gris et lisse de l’ensemble.

C’est donc que ce groupe, un duo, aura énormément de mal à rester dans les annales officiant dans un black très minimaliste. Répétitif, sombre, raw et sans mélodie. Du véritable ambiant en quelque sorte, avec un bruit sourd continu tout le long de chaque piste, sur lequel sont placés quelques grognements et de légères percussions, qui se font juste par moments plus présents. Il faut ajouter quelques sons de chaînes, de cloches fantômatiques, et des voix ritualistes pour compléter le tout.

Les quatre pistes proposent donc un univers anti-musical total. Ce ne sont pas des compositions normales, mais plutôt l’enregistrement clandestin des couloirs de la grotte menant aux Enfers. DEGREDO y a posé un micro et nous fait bénéficier de ces sons terrifiants. Chaque piste est interminable, avec 18 minutes en moyenne, et donc 74 minutes au total. Ce n’est pas un album qu’on écoutera sagement sans rien faire, mais plutôt un fond sonore idéal lors de lectures démoniaques. Il peut aussi être parfait pour celui qui aime laisser de la musique sur sa chaîne pour s’endormir. Avec A Noite Dos Tempos il est assuré d’être projeté dès l’endormissement dans un monde merveilleusement torturé. C’est la raison de la sale note, il est peu probable qu’on y revienne dans d’autres circonstances, il est vraiment limité à un certain usage, à des moments choisis...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Degredo
Ambiant Black Metal Minimaliste
2018 - Harvest Of Death
notes
Chroniqueur : 4/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Degredo
Degredo
Ambiant Black Metal Minimaliste - 2010 - Portugal
  

tracklist
01.   Parte Um
02.   Parte Dois
03.   Parte Três
04.   Parte Quatro

Durée : 74;22

parution
30 Novembre 2018

USBM is SH*T
Lire le podcast
The Smashing Pumpkins
Siamese Dream
Lire la chronique
Sabaton
The Great War
Lire la chronique
Metal Magic XII
Lire le dossier
Abbath
Outstrider
Lire la chronique
Sunn O)))
Life Metal
Lire la chronique
PPCM #20 - Encore plus de Jazz Metal
Lire le podcast
Frostveil
Ephemeral Visions
Lire la chronique
Krypts
Cadaver Circulation
Lire la chronique
HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique