chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
138 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Danzig - Danzig

Chronique

Danzig Danzig
J'ai un un DRH dont la phrase favorite était "Le droit mène à tout à condition d'en sortir". En écoutant ce matin Danzig, le premier album de DANZIG, le groupe fondé par Glenn Danzig à la fin des années 1980, je me suis pris à le parodier en pensant : "Le Hardcore mène à tout à condition d'en sortir".

A l'évidence, cette pensée va me valoir quelques regards noirs du côté des fans de Hardcore, mais force m'est de constater que le Hardcore, le vrai, celui qui a existé aux Etats-Unis pendant la décennie 1980 s'est ensuite globalement éteint ou transformé, notamment par adjonction de Metal dans la formule. La bouillonnante scène Hardcore qui s'est construite dans quelques métropoles américaine a été immortalisée par le livre American Hardcore écrit par Steven Bush et édité en France par Camion Blanc. Je vous en recommande chaudement la lecture.

Mais pour en faire ma synthèse personnelle, nonobstant un intérêt certain (et globalement mal restitué par les traces sonores d'époque), le Hardcore a surtout contribué à donner naissance à d'autres choses en ajoutant une grosse dose de violence Punk dans le Heavy Metal. Les vétérans qui sont passé par la scène Hardcore et on ensuite poursuivi leur carrière musicale ont souvent plus marqué les mémoires avec leur deuxième partie de carrière, parfois dans des genres musicaux très différents de leurs premières passes, comme les BEASTIE BOYS, SUICIDAL TENDENCIES ou FUGAZI (ex MINOR THREAT).

Une autre sortie de piste remarquable est celle opérée par Glenn Danzig, même si son raccrochage au courant Hardcore est plus militant que musical, son premier groupe, THE MISFITS ayant plutôt opéré dans un Horror Metal / Shock Rock / Proto Thrash. Mais ce sont là des querelles de clocher. THE MISFITS a été l'un des pionniers de la scène New Yorkaise et un Must See Live Band pendant la première partie de sa carrière. Le groupe se sépare en 1983 et Glenn Danzig part fonder SAMHAIN. Le chanteur est alors repéré par le producteur Rick Rubin qui lui propose de monter un projet solo dont il produirait le premier album.

Cet album, c'est Danzig. Paru en août 1988, il n'a rien à voir avec le Hardcore ou le Thrash. C'est un pur album de Hard US, bien dans le ton de son époque. Souvent résumé à l'hymne "Mother", ce premier opus est un joyau de Hard US badass. Toutes les chansons sont taillées comme des tubes, avec collection de riffs poilus et arrangements aux petits oignons. Les ambiances sont quand même plus Rock que Metal et l'ensemble est facile à écouter. C'est le genre de disque qui passe tout seul. On ne se fait pas de noeuds au cerveau, si vous voyez ce que je veux dire.

Evidemment, la star du disque, c'est Glenn Danzig et son chant qui évoque un petit peu celui de Jim Morrison, notamment sur "She Rides". Le bonhomme a du coffre et les changements de rythme et d'intonations donnent à ses morceaux une appréciable texture, par exemple sur "Mother" évidemment, mais également sur "Evil Thing".

Les lyrics sont sulfureux et leur mise en image à l'avenant (le video clip de "Mother" a été censuré par MTV). Les puristes ne rangeront peut être pas cet album dans le Hard US mais il en est pour moi un vibrant archétype, à mettre sur le même piedestal que les premiers SKID ROW : des albums qui ont capté l'essence capiteuse et malsaine du Hard US sans tomber dans le piège de la ballade minaudière (spécialité de MÖTLEY CRÜE) ou de la chanson de remplissage.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

gulo gulo citer
gulo gulo
11/11/2018 14:08
note: 7/10
Fort sympathique, mais pas encore dans la dimension des albums à suivre.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Danzig
Hard US
1988 - Warner Bros.
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (1)  7/10
Webzines : (5)  6.34/10

plus d'infos sur
Danzig
Danzig
Hard US - 1987 - Etats-Unis
  

vidéos
She Rides
She Rides
Danzig

Extrait de "Danzig"
  
Mother
Mother
Danzig

Extrait de "Danzig"
  

tracklist
01.   Twist of Cain  (4:17)
02.   Not of This World  (3:42)
03.   She Rides  (5:10)
04.   Soul on Fire  (4:36)
05.   Am I Demon  (4:57)
06.   Mother  (3:24)
07.   Possession  (3:56)
08.   End of Time  (4:02)
09.   The Hunter (Albert King cover)  (3:31)
10.   Evil Thing

Durée : 41:58

line up
parution
30 Août 1988

Essayez aussi
Goatess
Goatess
Purgatory Under New Management

2016 - Svart Records
  
Barcode
Barcode
Showdown

2005 - Nuclear Blast Records
  
Bloodclot
Bloodclot
Up In Arms

2017 - Metal Blade Records / Sony Music
  
Rosetta
Rosetta
The Galilean Satellites

2005 - Translation Loss Records
  
Kickback
Kickback
No Surrender

2009 - GSR music
  

Soundgarden
Down On The Upside
Lire la chronique
Ad Patres
A Brief Introduction To Hum...
Lire la chronique
Fange
Punir
Lire la chronique
Vlad Tepes
Celtic Poetry (Démo)
Lire la chronique
Miscarriage
Imminent Horror
Lire la chronique
PPCM #9 - Petites Promenades Côté MELODEATH (Partie 1 : Du POWER au MELODIC DEATH)
Lire le podcast
Saor
Forgotten Paths
Lire la chronique
Funereal Presence
Achatius
Lire la chronique
Fetid
Sentient Pile Of Amorphous ...
Lire la chronique
Fall Of Seraphs / Trepanator
Incarnation Of Torture (Sp...
Lire la chronique
Reversed
Widow Recluse (Démo)
Lire la chronique
Lykaionas
The Diabolical Manifesto
Lire la chronique
Thy Dying Light
Cold In Death (EP)
Lire la chronique
Le corbeau, l'ami du black metal !!!
Lire le podcast
Ascension + Necros Christos + Venenum
Lire le live report
Windhand
Eternal Return
Lire la chronique
Pensées Nocturnes
Grand Guignol Orchestra
Lire la chronique
Sinmara
Hvísl Stjarnanna
Lire la chronique
Aera
The Craving Within
Lire la chronique
Mooncitadel
Moon Calls To Wander... ......
Lire la chronique
Confessor A.D.
Too Late To Pray (EP)
Lire la chronique
Elder
Reflections Of A Floating W...
Lire la chronique
Warmoon Lord
Burning Banners of the Fune...
Lire la chronique
Véhémence
Par le sang versé
Lire la chronique
Napalm Death
Live Corruption (Live)
Lire la chronique
Menace Ruine
Union of Irreconcilables
Lire la chronique
Menace Ruine
The Die Is Cast
Lire la chronique
Affliction Gate
Last Night Wandering (EP)
Lire la chronique
Malist
In the Catacombs of Time
Lire la chronique
Lunar Shadow pour "The Smokeless Fires".
Lire l'interview