chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
166 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Rise of the Northstar - The Legacy Of Shi

Chronique

Rise of the Northstar The Legacy Of Shi
RISE OF THE NORTHSTAR is back. Les mauvais garçons de la Fusion française publient un nouvel album en 2018. Les français qui font une carrière fulgurante au Japon ont fait leurs débuts dans le Hardcore / Crossover, style qu'ils ont décliné sur l'EP Demonstrating My Saya Style (2012) et l'album Welcame paru en 2014 chez Nuclear Blast.

Le nouvel opus, Legacy Of Shi a été enregistré dans le studio Américain de Joe Duplantier (GOJIRA).

Le gang ne renie pas ses origines et propose toujours une bonne dose de Crossover, c'est à dire un cocktail Hardcore + Thrash Metal, notamment le très racé "Nekketsu" et le brutal "This Is Crossover" avec son solo d'intro bien léché et son riff en béton armé.

Malheureusement, le groupe opère un virage à 180 degrés et alterne ce bon gros Crossover poilu avec des morceaux Rap légèrement incongrus. Notez, je ne suis pas contre un peu de Rap dans le Metal, mais en l'espèce, le Rap n'est pas si bon que cela et j'ai du mal à suivre ROTN. Quand c'est un bout d'une chanson, passe encore, ça donne une couleur particulière au morceau, mais le combo s'essaye aussi à plusieurs chansons entièrement rappées et là, ce n'est pas très convaincant, surtout que le propos manque de cohérence, le groupe tentant plusieurs expérimentations, souvent calquées sur des styles mieux maîtrisés par des interprètes plus expérimentés.

Ainsi, "Step By Step" ressemble à du Eminem dans la construction et le chant. "Teenager Rage", interprété-rappé en français avec une fin slammée en "faux live" évoque du IAM en moins bien et enfin, "Cold Truth" avec son ouverture hommage au titre "What's my name" de Snoop Dog et ses pénibles "oop oop" sur le refrain est une vague imitation de Gangsta Rap, mais pas très convaincant.

Sans être un concept album, le disque porte en lui une histoire forte (enfin, forte pour les fans de mangas, parce que le thème n'est pas d'une originalité folle) : un samouraï multi-centenaire qui prend possession d'un être humain.

Cette histoire est plus particulièrement présente sur "Kozo" et "All For One". Pour l'occasion, Vithia (chant) varie les tessitures vocales en alternant son habituel chant clair hurlé et un growl plutôt réussi, quoiqu'un peu appuyé. L'effet est plus réussi sur "All For One" que sur "Kozo", ce titre étant desservi par une tonalité exagérément théatrale et surjouée.

Enfin, la grande nouveauté du ROTN nouveau, c'est l'arrivée du chant en français sur tout ou partie des chansons. Un choix qui ne m'a pas systématiquement convaincu : plutôt bien amené sur "Furyo's Day" et "This Is Crossover", plus maladroit sur "Here Comes The Boom" et carrément insupportable sur les chansons rappées, tout particulièrement "Teenager Rage".

Le disque innove plus sur la forme que sur le fonds : certes l'irruption du Rap et du chant en français apportent une nouvelle couleur à la palette de ROTN, mais si l'on se concentre sur le volet Crossover de la tracklist, les compos de The Legacy Of Shi ressemblant pas mal à ceux des deux précédents opus. Ce n'est pas toujours flagrant, mais il y a quelques moments durant l'écoute où je me suis dit "tiens, j'ai déjà entendu ce riff, ce solo, cet enchainement...".

Dans l'ensemble, je n'ai pas trouvé une piste qui m'ait particulièrement marqué, ou même plu. Je reste donc sur ma faim. Cela dit, ROTN est d'abord un groupe de scène et l'effort dans son ensemble est taillé pour les concerts. C'est sûrement en live que The Legacy Of Shi révélera toutes ses potentialités.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

ElGdlMuerte citer
ElGdlMuerte
22/11/2018 12:09
note: 5/10
rivax a écrit : ElGdlMuerte a écrit : c'est l'apparition d'un chant bien plus calme et posé, rappé et non hurlé, qui fait apparaitre un accent anglais absolument pourri qui gâche tout.

Oui, c'est vrai. J'ai même l'impression que l'alternance français anglais fait ressortir la médiocrité de l'accent anglais sur les parties rappées.


Carrément même.

rivax citer
rivax
22/11/2018 11:56
note: 6/10
ElGdlMuerte a écrit : c'est l'apparition d'un chant bien plus calme et posé, rappé et non hurlé, qui fait apparaitre un accent anglais absolument pourri qui gâche tout.

Oui, c'est vrai. J'ai même l'impression que l'alternance français anglais fait ressortir la médiocrité de l'accent anglais sur les parties rappées.
ElGdlMuerte citer
ElGdlMuerte
22/11/2018 11:37
note: 5/10
Grosse déception de l'année pour moi. J'en attendais beaucoup, trop peut-être. Je vois thrash et hardcore dans la chronique, mais malgré 3 tchouka tchouka alimentaires et évidemment non chantés (même souci que l'album précédent), éparpillés dans l'album, jamais ça ne part en couille, jamais les morceaux s'envolent !!!!
Mais l'autre grande nouveauté, autre que le chant en français, déjà timidement présent dans l'album précédent, c'est l'apparition d'un chant bien plus calme et posé, rappé et non hurlé, qui fait apparaitre un accent anglais absolument pourri qui gâche tout.
J'aurais voulu que ça rappe véneire sur du thrash ou du hardcore au tempos speed. A la place, on se retrouve avec un album de néo-metal daté, parsemé de rap bof et de HC beatdown mou avec quelques bonnes choses dedans malgré tout, les 3 mêmes titres cités partout.
Je retourne à Siberian Meat Grinder, c'est répétitif, mais au moins ça défouraille.....
FullSail citer
FullSail
22/11/2018 10:05
Ouaip, pas convaincu non plus... Comme tu le dis, les titres hardcore et crossover n'apportent absolument rien de neuf, les titres rap sont assez insupportables et l'apparition du français rend surtout encore plus flagrante la faiblesses des paroles. Reste la prod, énorme, et "Here comes the boom", "This is crossover" et "All for one" qui sont bien sympa.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Rise of the Northstar
Hardcore / Crossover / Fusion
2018 - SharpTone Records
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs : (3)  6.17/10
Webzines : (7)  7.78/10

plus d'infos sur
Rise of the Northstar
Rise of the Northstar
Hardcore / Crossover / Fusion - France
  

vidéos
Here Come The Boom
Here Come The Boom
Rise of the Northstar

Extrait de "The Legacy Of Shi"
  

tracklist
01.   The Awakening  (2:38)
02.   Here Comes The Boom  (4:11)
03.   Nekketsu  (3:11)
04.   Kozo  (5:01)
05.   Teenage Rage  (3:46)
06.   Step By Step  (5:27)
07.   This Is Crossover  (4:17)
08.   Cold Truth  (4:36)
09.   All For One  (2:54)
10.   Furyo's Day  (4:03)
11.   The Legacy Of Shi  (3:22)

Durée : 43:26

line up
parution
19 Octobre 2018

Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Massacre
From Beyond
Lire la chronique
Bâ'a
Deus Qui Non Mentitur
Lire la chronique
Hellsodomy
Morbid Cult
Lire la chronique
No/Más
Last Laugh (EP)
Lire la chronique
Groupe Mystère
Album mystère
Lire la chronique
Esoctrilihum
Eternity Of Shaog
Lire la chronique
Amyl And The Sniffers
Big Attraction & Giddy Up (...
Lire la chronique
Sodomisery
The Great Demise
Lire la chronique
ACxDC
Satan Is King
Lire la chronique
Dynfari
Myrkurs Er þörf
Lire la chronique
Hyems
Anatomie des Scheiterns
Lire la chronique
Massacre
Back From Beyond
Lire la chronique
Abhorrence
Evoking The Abomination
Lire la chronique
Resent
Crosshairs
Lire la chronique