chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
104 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Caveman Cult - Supremacía Primordial

Chronique

Caveman Cult Supremacía Primordial (EP)
Retour aux affaires pour Caveman Cult qui, deux ans après un premier album particulièrement efficace dans le genre Black Metal primitif (Savage War Is Destiny), revient fracasser des crânes le temps cette fois-ci d’un court EP de près de douze minutes. Pas de quoi s’étouffer mais étant donné le genre pratiqué ici par les trois américains (dont le batteur de Torche), c’est très bien comme ça.
Disponible en vinyle via Larval Productions, petit label de Washington à qui l’ont doit d’autres sorties particulièrement gratinées (Autokrator, Genocide Shrine, Tetragrammacide...), et illustré par Warhead Art qui avec ces deux gourdins pointus et cette fresque murale empruntée aux grottes de Lascaux à bien saisi l’idée derrière la musique de Caveman Cult, Supremacía Primordial n’entend pas s’éterniser, n’offrant ainsi que quatre nouveaux morceaux à se mettre sous la dent.

Naturellement, rien n’a changé dans le camps de Caveman Cult puisque le groupe continue son tabassage en règle à l’aide de morceaux toujours aussi bas du front. Une approche bien peu subtile qui n’offre que très peu de temps mort. Certes, il n’y en a pas nécessairement besoin sur un disque dont la durée ne dépasse pas les douze minutes mais malgré tout il vous faudra être sacrément bien accroché pour encaisser ce martelage quasi-ininterrompu. Une absence totale de relief qui ne devrait pas manquer de convaincre les amateurs de ce genre de Black Metal aussi radical que jusqu’au-boutiste. Alors c’es vrai que Caveman Cult n’invente rien mais cette recette qu’il doit pour l’essentiel à des groupes tels que Blasphemy, Conqueror ou Revenge à en tout cas le mérite d’être d’une efficacité à toute épreuve. Bien sûr, tous ceux qui n’ont jamais été sensibles de ce genre de formule trouveront chez les Américains une tonne de défauts à commencer par cette linéarité exaspérante mais c’est justement ce manque total de finesse qui rend la recette aussi jubilatoire pour quiconque y est un tant soit peu sensible. Riffs à trois notes répétés ad-nauseam, blasts incessants à rendre absolument débile n’importe qui, cris primitifs et growls lointains, production dense et hermétique qui ne facilite pas forcément les premières écoutes... Bref, tout ce qu’il faut pour laisser les nombreux récalcitrants à la porte et donner du grain à moudre à tous les neuneus et autres Black Metal Warriors qui aiment se flageller le corps et l’esprit avec ce genre de musique radicale et chaotique n’offrant absolument absolument aucun compromis.

Puisqu’Ikea a récemment publié une chronique ne faisant qu’une seule ligne (salaud, j’ai toujours rêve de faire ça moi aussi un jour!), je ne vais pas m’attarder plus long temps sur un disque où j’ai absolument tout dit et pour lequel une seule écoute suffit à en saisir toute l’étendue. Car il n’y a ici rien à comprendre, rien à découvrir et surtout rien à attendre de plus que ce qu’il nous ait donné d’entendre tout au long de ces presque douze minutes. Caveman Cult est comme son nom le suggère un groupe extrêmement primitif qui s’est fixé pour seule et unique mission de vous décoller la tronche et de vous laissé gisant sur le sol, le visage en sang et le corps roué de coups. Une rencontre toujours aussi musclée qui l’espace de quelques minutes vous permettra d’exprimer vos plus vils et primitifs instincts. Hurghhh !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Deathrash citer
Deathrash
30/11/2018 01:36
J'adore ce groupe totalement régressif, la violence y est viscérale,primordiale... Les Conqueror qui ont remontés le temps.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Caveman Cult
Black/Death
2018 - Larval Productions
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs : (1)  3.5/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Caveman Cult
Caveman Cult
Black Metal - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Impaled Humanity Ablaze  (02:44)
02.   Dogs Of War (Exterminate The Filth)  (03:04)
03.   Metal Negro Antihumano  (02:28)
04.   Legions Of The Black Vomit  (03:36)

Durée : 11:52

line up
parution
6 Juin 2018

voir aussi
Caveman Cult
Caveman Cult
Savage War Is Destiny

2016 - Rotting Chapel Propaganda
  

Essayez aussi
Necrophobic
Necrophobic
Womb Of Lilithu

2013 - Season Of Mist
  
Destinity
Destinity
In Excelsis Dementia

2004 - Adipocere Records
  
Teitanblood
Teitanblood
Death

2014 - Norma Evangelium Diaboli
  
In Aeternum
In Aeternum
The Blasphemy Returns (EP)

2016 - Pulverised Records
  
Necrophobic
Necrophobic
The Nocturnal Silence

1993 - Hammerheart Records
  

Sulphur Aeon
The Scythe of Cosmic Chaos
Lire la chronique
Strigoii
The Oldest of Blood
Lire la chronique
Hwwauoch
Hwwauoch
Lire la chronique
Deicide
Overtures Of Blasphemy
Lire la chronique
Gama Bomb
Speed Between the Lines
Lire la chronique
Dirge
Lost Empyrean
Lire la chronique
Hats Barn
S.h.e.o.L (EP)
Lire la chronique
Sick Of It All
Wake The Sleeping Dragon!
Lire la chronique
Le Canyon - Épisode 22 - Hit-Parade 2018
Lire le podcast
Haunt
Grimoires Of Undead Power
Lire la chronique
Embryonic Cells
Horizon
Lire la chronique
Dodsferd
Diseased Remnants of a Dyin...
Lire la chronique
Machine Head
Catharsis
Lire la chronique
Bilskirnir
In Solitary Silence
Lire la chronique
Skulmagot
Skulled To Death
Lire la chronique
Cemetery Urn
Barbaric Retribution
Lire la chronique
Svartidauði
Revelations Of The Red Sword
Lire la chronique
The Necromancers
Of Blood and Wine
Lire la chronique
Metalhertz #1 - L'influence de Chuck Schuldiner
Lire le podcast
Nag
Nagged to Death
Lire la chronique
Alone in the Mist
Useless
Lire la chronique
Outre-Tombe
Nécrovortex
Lire la chronique
Nachtmystium
Resilient (EP)
Lire la chronique
Au-Dessus + Furia + Mysticum
Lire le live report
Cénotaphe
Horizons (EP)
Lire la chronique
VƆID pour l'album "Jettatura"
Lire l'interview
Iskandr
Euprosopon
Lire la chronique
Armaggedon
The Satanic Kommandantur
Lire la chronique
Infernal Coil
Within a World Forgotten
Lire la chronique
Death Karma
The History of Death & Buri...
Lire la chronique