chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
120 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Cadaveric Fumes / Skelethal - Heirs Of Hideous Secrecies

Chronique

Cadaveric Fumes / Skelethal Heirs Of Hideous Secrecies (Split 7")
Fleurons de l’underground Death Metal français, Cadaveric Fumes et Skelethal sont aujourd’hui réunis le temps d’un split paru sur le label américain Hells Headbangers Records. Une union impie scellée autour d’un 7'' intitulé Heirs Of Hideous Secrecies proposant deux morceaux inédits par groupe et par face pour une durée totale n’excédant pas les quinze minutes. Encore une fois, l’investissement peu sembler déraisonnable pour quiconque n’est pas friand de ce genre de format mais je vous assure que la qualité est au rendez-vous. Et puis, qui n’aimerait pas avoir sur ses étagères cette illustration tentaculaire et particulièrement morbide de Jon Whiplash (Skelethal) ?

Honneurs aux Bretons de Cadaveric Fumes que l’ont avait plus entendu depuis la sortie de Dimensions Obscure il y a deux ans. Certes, le groupe a publié l’année dernière une démo trois titres sobrement intitulée Demo 2017 mais celle-ci m’est complètement passée sous le nez car uniquement disponible lors de leurs concerts... En guise de consolation, on retrouve tout de même ici l’un des trois morceaux de cette démo avec le titre "The Spectral Parade" qui ouvre d’ailleurs les hostilités. Enregistrés en décembre 2017, ces deux morceaux bénéficient d’une production au caractère bien trempé avec une batterie sans aucun artifice, très naturelle dans son rendu (notamment la caisse claire) et des guitares particulièrement rugueuses. Un son évidemment emprunté à la vieille garde des années 80 mais qui colle parfaitement à l’univers imaginée par Cadaveric Fumes qui depuis toujours cultive une certaine personnalité. Certes, on n’est pas sans penser parfois à des groupes tels que Repulsion (cette attaque menée de front à partir de 0:38 sur l’excellent "Necromancy Sublime"), Autopsy, Sepulcher ou Obliteration pour ce côté volontairement foutraque et cette ambivalence entre séquences hallucinées ("The Spectral Parade" à 1:24 avec cette guitare doublée et ces riffs horrifico-psychédéliques, "Necromancy Sublime", sa partie centrale ainsi que sa conclusion) et passages un chouia plus classiques, mais les Rennais ont toujours réussi à se démarquer du lot. Il suffit d’écouter attentivement un titre à géométrie variable tel que "Necromancy Sublime" pour comprendre que le groupe possède quelque chose en plus : une capacité à imaginer des morceaux retords, sortant quelque peu des sentiers battus et cela en dépit d’un attachement certain à des valeurs esthétiques d’un autre temps. On appréciera également pour accompagner le chant âpre et arraché de Romain Gibet et ainsi renforcer l’atmosphère déjà foutrement morbide de l’ensemble ces quelques growls beaucoup plus profonds que l’on avait jusque-là pas spécialement l’habitude d’entendre chez Cadaveric Fumes. Des incartades qui restent discrètes (pas plus de quelques secondes ici et là) mais qui sont assurément bienvenues.

Plus classique dans la forme, Skelethal revient faire parler de lui après un premier album sorti l’année dernière qui avait su mettre tout le monde d’accord (et même le chanteur d’Exumer). Enregistré en tout début d’année par le groupe lui-même, ces deux nouveaux morceaux semblent tout droit sorti des sessions d’enregistrements de Of The Depths.... Les amateurs de la formation lilloise ne seront donc pas surpris par ces deux titres qui empruntent toujours autant à la scène suédoise de la fin des années 80. Le leitmotiv de Skelethal ? L’efficacité pardi ! A ce titre, "Emerging From The Ethereal Threshold" et "Torrents Of Putrefying Viscosity" n’ont absolument rien à envier aux morceaux parus sur le premier album du groupe. On retrouve dans le son ce grain typique des productions de Tomas Skogsberg (Carnage, Dismember, Entombed...) associé à un grand sens de l’efficacité. Tchouka-tchouka à perdre haleine, riffs qui tronçonnent à qui mieux-mieux (j’ai toujours eu envie d’utiliser cette expression), leads et solos particulièrement sinistres, breaks toujours aussi bien sentis, atmosphère de cimetière par une nuit brumeuse, growl arraché avec ce soupçon de réverb indispensable... Bref, tout ce qui fait le charme de cette scène suédoise de la fin des années 80, ni plus ni moins.

Deux groupes, deux faces, quatre titres, quinze minutes. Emballé c’est pesé. Si Skelethal ne déçoit pas avec cette formule que l’on connait sur le bout des doigts, on retiendra également la performance, plus subtile, des Rennais de Cadaveric Fumes dont on attend désormais avec impatience le premier album. Voilà en tout cas de quoi régaler tous les amateurs de Death Metal à l’ancienne qui trouveront chez ces deux formations de talent de quoi satisfaire à leurs besoins de vieilleries. Une preuve supplémentaire qu’en matière de Death Metal underground, la scène française se porte comme un charme.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
03/12/2018 21:49
note: 4.5/5
Excellent Split en effet, où SKELETHAL confirme son talent encore une fois et qui montre aussi l'énorme potentiel de CADAVERIC FUMES qui continue de progresser et dont on sent qu'il en garde encore sous la semelle. Du tout bon très classique mais incontournable !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Cadaveric Fumes / Skelethal
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  4.5/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Cadaveric Fumes
Cadaveric Fumes
Death Metal - 2011 - France
  
Skelethal
Skelethal
Death Metal - 2012 - France
  

tracklist
Cadaveric Fumes
01.   The Spectral Parade
02.   Necromancy Sublime

Skelethal
03.   Emerging From The Ethereal Threshold
04.   Torrents Of Putrefying Viscosity

Durée : 14:07

line up
parution
30 Novembre 2018

voir aussi
Cadaveric Fumes / Demonic Oath
Cadaveric Fumes / Demonic Oath
Entwined In Sepulchral Darkness (Split 12")

2014 - Iron Bonehead Productions
  
Cadaveric Fumes
Cadaveric Fumes
Macabre Exaltation (Démo)

2012 - Impious Desecration Records
  
Cadaveric Fumes
Cadaveric Fumes
Dimensions Obscure (EP)

2016 - Blood Harvest Records
  
Skelethal
Skelethal
Of The Depths...

2017 - Hells Headbangers Records
  
Skelethal
Skelethal
Morbid Revelations (Compil.)

2015 - Pulverised Records
  

Essayez aussi
Valgrind
Valgrind
Seal Of Phobos (EP)

2017 - Everlasting Spew Records
  
Loudblast
Loudblast
Burial Ground

2014 - Listenable Records
  
Ruinous
Ruinous
Graves Of Ceaseless Death

2016 - Dark Descent Records
  
Horrendous
Horrendous
The Chills

2012 - Dark Descent Records
  
Sentenced
Sentenced
Shadows Of The Past

1991 - Century Media Records
  

Devin Townsend
Empath
Lire la chronique
Grimgotts
Dragons of the Ages
Lire la chronique
Fields of the Nephilim
Elizium
Lire la chronique
Vale Of Pnath
Accursed (EP)
Lire la chronique
Warkunt
Of Ruins And Agony
Lire la chronique
Vision-Conquest-Discipline European Conquest 2019
Doombringer + Mgla + Revenge
Lire le live report
Zaum
Divination
Lire la chronique
Indian Nightmare
Taking Back The Land
Lire la chronique
Moloth
Reconquista
Lire la chronique
Soundgarden
King Animal
Lire la chronique
Le Canyon - S2//Épisode 4 - Rétro-Satanisme et tartinage à l’Italienne
Lire le podcast
Coffin Rot
Coffin Rot (Démo)
Lire la chronique
Mondfinsternis
Galdrastafir
Lire la chronique
PPCM #16 - Top 5 du Thrash qui tache
Lire le podcast
Nightfog Descends
Promo Tape 2018 (Démo)
Lire la chronique
Metalhertz - S02E03 - Surveillez le ciel!
Lire le podcast
Void Of Silence
The Sky Over
Lire la chronique
Keys of Orthanc
Dush agh Golnauk
Lire la chronique
Godskill
The Gatherer Of Fear And Blood
Lire la chronique
BLACK METAL 1990-1994 : Le top 10 / Le pas-top 3
Lire le podcast
Totalitarian
Bloodlands (EP)
Lire la chronique
Malenuit
Incandescente (EP)
Lire la chronique
Kampfar
Ofidians Manifest
Lire la chronique
Murdryck
Födelsen
Lire la chronique
Jades + Sortilège
Lire le live report
PPCM #15 - Parlons Metal Hurlant !
Lire le podcast
Sakrifiss rencontre... Napharion de ARYOS
Lire l'interview
Krigere Wolf
Eternal Holocaust (EP)
Lire la chronique
Mötley Crüe
Too Fast For Love
Lire la chronique
Affront
World in Collapse
Lire la chronique