chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
198 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Deadsoul Tribe - The January Tree

Chronique

Deadsoul Tribe The January Tree
Un an après A Murder of Crows, Dead Soul Tribe revient avec un nouvel album et une tournée européenne. Ca ne sert rien de vous le cacher, The January Tree est une déception. Alors que j’attendais un album merveilleux, sombre, énervé, bref, tout ce qui faisait la qualité du précédent, The January Tree n’est qu’une réplique des deux premiers albums. L’album n’est pas mauvais pour autant, mais DST commence malheureusement à tourner en rond.

L’album ouvre par Spiders and Flies, morceau agréable, dans la plus pure tradition « Dead Soul Tribienne ». Changement par rapport au précédent album : la musique jouée ici est beaucoup moins sombre qu’auparavent, presque joyeuse, serais-je tenté de dire. Puis vient Sirens, assez déconcertante : l’intro est plutôt dissonante, ce à quoi DST ne nous a jamais habitué, mais le reste du morceau est de bonne facture, avec un refrain assez entraînant. The Love of Hate, le tube de l’album, qui aurait très bien pu figuré sur A Murder of Crows. Magnifique de A à Z, donc. Vient Why ?, cette fois plus dans le style de Spiders and Flies, avec un sentiment de mélancolie plus marqué que dans le reste de l’album. The Coldest Days of Winter, assez chiante, malgré le début plutôt sympathique, et avec un refrain insupportable. Puis DST tente une incursion d’éléments électro dans Wings of Faith. La chanson est bien, les cœurs féminins sont un plus, sans être géniale, l’idée était là, mais le groupe a eu du mal à bien exploiter ce morceau. Waiting for the Answer a un refrain agréable, mais qui sonne déjà vu ; le reste du morceau est assez chiant, long, et ennuyeux. Les morceaux qui suivent, sont fidèles à ce que DST sait faire, avec flûte [Just like a Timepiece, rappelant fortement Black Smoke and Mirror], émotions et tout le toutim.

Mais voilà, DST s’est calmé, le tout est beaucoup moins énervé qu’avant, pour des compos à peu près similaire. Similaire justement, le groupe n’innove pas, tourne en rond. On a l’impression d’avoir affaire à un sous-A Murder of Crows. De plus, à la fin du cd, on ressent une frustration : DST n’est pas allé au bout du contrat. Certes l’album contient des passages sublimes, et n'est pas foncièrement mauvais, mais il y’a apparition de passages chiants et ennuyeux [Waiting for the Answer, The Coldest Days of Winter, Toy Rockets]. DST déçoit. Espérons seulement que c’est un faux pas, et que le groupe reviendra avec un album à la hauteur de nos espérances.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Krow citer
Krow
17/02/2005
Pour sûr elle l'est, Travis Smith oblige [comme pour le précédent cd] !
Dead citer
Dead
17/02/2005
En tous cas, la pochette a l'air absolument magnifique !!!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Deadsoul Tribe
Metal progressif
2004 - InsideOut Music
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (14)  7.62/10

plus d'infos sur
Deadsoul Tribe
Deadsoul Tribe
Metal progressif - 2000 † 2009 - Autriche
  

tracklist
01.   Spiders and Flies
02.   Sirens
03.   The Love of Hate
04.   Why ?
05.   The Coldest Days of Winter
06.   Wings of Faith
07.   Toy Rockets
08.   Waiting for the Answer
09.   Just like a Timepiece
10.   Lady of Rain

line up
voir aussi
Deadsoul Tribe
Deadsoul Tribe
A Murder of Crows

2003 - InsideOut Music
  

Essayez aussi
Dream Theater
Dream Theater
Awake

1994 - Atlantic Records
  
Opeth
Opeth
In Cauda Venenum

2019 - Nuclear Blast Records
  
Meshuggah
Meshuggah
I (EP)

2004 - Fractured Transmitter Recording Company
  
Novembre
Novembre
Arte Novecento

1997 - Polyphemus Records
  
Dream Theater
Dream Theater
Train Of Thought

2003 - Elektra Records
  

Aria
Generator of Evil
Lire la chronique
Ruttokosmos
Kärsimys (Compil.)
Lire la chronique
Disrupted
Pure Death
Lire la chronique
Vanden Plas
The God Thing
Lire la chronique
Asphyx
Necroceros
Lire la chronique
Cold Earth
Your Misery, My Triumph
Lire la chronique
Dieu De La Haine
Lire l'interview
Cult Graves
Strange Customs (EP)
Lire la chronique
Saille
V
Lire la chronique
Carbonized
For The Security
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast
Nightfall
At Night We Prey
Lire la chronique
Abominated
Decomposed (Démo)
Lire la chronique
Floorpunch
Twin Killing (Compil.)
Lire la chronique
Liquid Tension Experiment
Liquid Tension Experiment 2
Lire la chronique
Necrectomy
Interrupted Slumber (EP)
Lire la chronique
Necronomicon
The Final Chapter
Lire la chronique
Suffering Hour
The Cyclic Reckoning
Lire la chronique
Spectres & Teeth
No Magick Spawns! (EP)
Lire la chronique
Kankar
Dunkle Millennia
Lire la chronique
Fange
Pantocrator
Lire la chronique
Aria
Night Is Shorter Than Day
Lire la chronique
King Diamond
Fatal Portrait
Lire la chronique
Worst Doubt
Extinction
Lire la chronique
Grima
Rotten Garden
Lire la chronique
Alice In Chains
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Decaying Purity
Mass Extinction of the Prov...
Lire la chronique
Cystic
Incineration Rites (EP)
Lire la chronique
Stortregn
Impermanence
Lire la chronique
La Voûte #5 - La Trilogie Dead Can Dance
Lire le podcast