chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
149 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Bilskirnir - In Solitary Silence

Chronique

Bilskirnir In Solitary Silence
Je sais que certains s’en contrefichent parce qu’ils téléchargent ou trouvent une autre manière de se procurer la musique sans acheter les albums, mais personnellement je suis particulièrement agacé lorsqu’une sortie présentée comme un album se révèle être un EP. Alors je sais bien que la frontière entre l’un et l’autre est ténue, et que ce In Solitary Silence approche des 30 minutes, mais il ne les fait pas. 26 minutes 33, déjà à la base c’est un peu juste, et donc frustrant quand on a payé le CD le prix d’un opus plus conséquent. Surtout qu’ici, deux pistes sur les cinq sont carrément inutiles et ne servent qu’à décorer les trois réels morceaux. L’intro fait 2 minutes 25, on l’excusera, mais « Victoria Solis », la dernière piste, en cumule carrément 8 ! C’est un morceau ambiant répétitif, instrumental, totalement réalisé aux machines. Dans la lignée des BURZUM ambiant sans grande saveur.

BILSKIRNIR n’a donc que trois morceaux à proposer, pour un total de 15 minutes trente. « Home », « Behind the Ice » et « Blazon of the Night». « Home » ? Mince, mais ça aussi ça me dit quelque chose ! Ah oui, il était déjà utilisé sur le single sorti en 2017, Lost Forever, et se trouvait aussi auparavant sur une compilation. Oui, donc bon, on est de plus en plus loin d’un nouvel album. Petite consolation, « Home » est présenté dans une version différente. Avec une production un poil plus adaptée, mais qui conserve le côté raw et à l’arrache qui a toujours représenté la formation, elle fait aussi 2 minutes de moins. Et ces changements la rendent plus concise et plus efficace. Une meilleure version donc que celle présentée sur Lost Forever. « Behind the Ice » et « Blazon of the Night » sont du même accabit. Le rythme ne s’emballe pas mais plante bien le décor désolé et malsain. Les vocaux sont toujours aussi arrachés. Les guitares lâchent parfois des crissements. La batterie est d’un froid glacial. Un clavier vient ajouter un brouillard épais...

Sans atteindre le niveau de ses meilleures compositions, BILSKIRNIR est tout de même fidéle à lui-même, mais je vais le marteler encore un bon coup, cett sortie n’est absolument pas un nouvel album, et c’est honteux de le présenter et le vendre comme tel.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

7 COMMENTAIRE(S)

yog citer
yog
14/12/2018 13:41
Non (je dois bien admettre que je ne collectionne pas les prods DtB Gros sourire )
Sakrifiss citer
Sakrifiss
14/12/2018 13:04
note: 5/10
yog a écrit : C'est indiqué sur Discogs (en 2018, l'important n'est pas de connaitre l'info mais de savoir où trouver l'info)...

Discogs qui a blacklisté toute la disco du groupe, d'ailleurs.



Le problème principal de cette sortie n'est pas le manque d'information, mais le contenu. Et si on le propose à un prix d'un album, on peut espérer un album. Rahahaha.
Le message que tu as noté ne m'aurait pas fait reculer, parce que sur le papier, il y a 26 minutes. Mais voilà, en fait non, c'est 16, et en fait non, il y a un titre qu'on connaît déjà sous une forme un peu différente.
Le vendre au prix d'un EP aurait êté plus sincère.

Tu l'as acheté aussi du coup ?
Fabulon citer
Fabulon
14/12/2018 13:02
note: 5/10
yog a écrit : C'est indiqué sur Discogs (en 2018, l'important n'est pas de connaitre l'info mais de savoir où trouver l'info)...

Discogs qui a blacklisté toute la disco du groupe, d'ailleurs.



Oui le seul problème c'est que l'information sur Discogs est récente et que rien n'avait été précisé au jour de la commande. M'enfin c'est pas très grave, juste que le label aurait pu être plus précis !
yog citer
yog
14/12/2018 12:39
C'est indiqué sur Discogs (en 2018, l'important n'est pas de connaitre l'info mais de savoir où trouver l'info)...

Discogs qui a blacklisté toute la disco du groupe, d'ailleurs.

Fabulon citer
Fabulon
13/12/2018 17:28
note: 5/10
yog a écrit : ""This is not the new album but some almost forgotten recording being in the making for at least 15 years. Basically it can be seen as the missing link between "Wotansvolk" and "Wotan Revividus" or the cursed EP as I call it." - Widar"

On est d'accord, c'est juste con qu'il ait fallu avoir le livret entre les mains pour le découvrirSourire

Me le suis réécouté du coup cet aprem, de colère, et même si les 3 morceaux sont bons, c'est loin de ce que le groupe a sorti de plus prenant (genre le EP Hyperborea).
yog citer
yog
13/12/2018 16:52
""This is not the new album but some almost forgotten recording being in the making for at least 15 years. Basically it can be seen as the missing link between "Wotansvolk" and "Wotan Revividus" or the cursed EP as I call it." - Widar"
Fabulon citer
Fabulon
13/12/2018 13:06
note: 5/10
Exactement la même analyse que toi, l'impression de m'être fait estanquer...
Honnêtement, même si les deux morceaux inédits qui datent d'une dizaine d'année tout de même sont plutôt bons, ça fait très, trop léger.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Bilskirnir
Heathen Black Metal
2018 - Darker Than Black
notes
Chroniqueur : 5/10
Lecteurs : (1)  5/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Bilskirnir
Bilskirnir
Heathen Black Metal - 1996 - Allemagne
  

tracklist
01.   Intro
02.   Home
03.   Behind the Ice
04.   Blazon of the Night
05.   Victoria Solis

Durée : 26:33

parution
15 Novembre 2018

voir aussi
Bilskirnir
Bilskirnir
Wotan Redivivus

2013 - Darker Than Black
  

Essayez plutôt
Flamen
Flamen
Supremo Die (EP)

2013 - Hass Weg Productions
  

Yerûšelem
The Sublime
Lire la chronique
Wovenhand
Woven Hand
Lire la chronique
Extremity
Coffin Birth
Lire la chronique
Warscars
Killing Rate : Complete (EP)
Lire la chronique
Soilwork
Verkligheten
Lire la chronique
Ichor
Hadal Ascending
Lire la chronique
Mortal Scepter
Where Light Suffocates
Lire la chronique
Czort
Czarna ewangelia
Lire la chronique
Annorkoth
The Last Days
Lire la chronique
Uhl
Where The Wolves Lead (Démo)
Lire la chronique
Goatspell
Ascension Of The Drakonian ...
Lire la chronique
Rencontre avec MANIAC
Lire l'interview
Mütiilation
The Lost Tapes (Compil.)
Lire la chronique
Kriegsmaschine
Apocalypticists
Lire la chronique
Acid Bath
Paegan Terrorism Tactics
Lire la chronique
SOS Chanteurs ! (Famine / Kvarforth / Ravenlord)
Lire le podcast
Blurr Thrower
Les Avatars Du Vide (EP)
Lire la chronique
At The Gates + Behemoth + Wolves In The Throne Room
Lire le live report
Horns
Czerń
Lire la chronique
Wolvennest
Void
Lire la chronique
Napalm Death
Nazi Punks Fuck Off (EP)
Lire la chronique
Cantique Lépreux
Paysages Polaires
Lire la chronique
Hexenbrett
Erste Beschwörung (EP)
Lire la chronique
Mortal Scepter / Deathroned
Mortal Scepter / Deathroned...
Lire la chronique
Nyctophilia
Ad Mortem et Tenebrae
Lire la chronique
Bilan 2018
Lire le bilan
Feral
Flesh For Funerals Eternal
Lire la chronique
Ossuarium
Living Tomb
Lire la chronique
AC/DC
Flick Of The Switch
Lire la chronique
PPCM #7 : Pour ce soir, tu mangeras les RESTES (VITAUX) !
Lire le podcast