chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
104 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Old Black - Just Fucking Christ

Chronique

Old Black Just Fucking Christ
OLD BLACK, c’est un groupe de chez nous, un one man’s band en fait, qui a vu le jour en 2006 mais qui a dû attendre 12 ans pour sortir son premier album. 7 pistes, 35 minutes. Mais finalement on trouve ici quatre titres qui ont déjà pris de la bouteille puisque « Just Fucking Christ », « Blacker and Older » et « Northern Wind » étaient sur la démo Rehearsal de 2008 et que « Thanks Judas » était dans sa version live sur la demo de 2010. Mais bon, vu la faible quantité d’exemplaires qui avaient été produits, il serait étonnant que beaucoup les aient déjà entendus.

Pour apprécier le black metal de OLD BLACK, c’est très simple, il faut vouloir se replonger dans les débuts du style. Tout fait croire qu’en fait le Français a composé ces pistes au début des années 90, et si le nom du groupe était déjà un indice fort, le titre de l’album, celui des pistes, le visuel de la pochette, et aussi les photos prises par le musicien confirment qu’il n’a aucun intérêt pour les déviations du BM. Les déviances oui, les déviations non ! Excès, colère, fuck à tous… C’est un album qui s’apparente à du vomi satanique.

Certes on replonge plus de 20 ans en arrière, on a l’impression que cracher sur les chrétiens fait de nous un être mauvais. On se dit que notre musique est celle d’une nouvelle ère. Que ce n’est pas de la musique d’ailleurs, mais un moyen de manifester notre haine des codes puants, des vermines ridicules qui nous entourent, des faibles qui font la morale. Mais si ces ambiances sont réussies, les compositions n’ont qu’un intérêt limité, et l’envie de revenir se manger du foutre et du sang ne dure pas. C’est du basique. « Just Fucking Christ » est un titre un peu plus efficace que les autres, avec des riffs vicieux qui triturent l’esprit, mais il ne rattrape pas nécessairement les mauvaises notes trouvées ailleurs.

Les sirènes qui retentissent sur « Verdun » font aussi un peu trop réchauffé et prévisible. Mais du côté des ajouts, c’est surtout « Succubus » qui fait de la peine, avec les cris de jouissance d’une femme. Mais ils sont tellement mal interprétés qu’on ne peut qu’imaginer une dame devant un micro en train de simuler un orgasme. « Han, haaan, houuuu ». Crédibilité zéro. Et si l’on vient me dire qu’ils ont été enregistrés lors d’un réel acte sexuel, je tiendrais alors à prévenir l’homme qui la défonce que sa compagne est une mauvaise simulatrice…

Un album très dispensable, mais qui réussit à atteindre son unique objectif, à savoir de recréer des ambiances sans fioritures du BM sale et méchant des débuts, lorsqu'il était "pure".

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Old Black
Black Metal
2018 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 5/10
Lecteurs : (1)  2/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Old Black
Old Black
Black Metal - 2006 - France
  

tracklist
01.   Verdun
02.   Just Fucking Christ
03.   Blacker and Older
04.   Howl Sathanas
05.   Succubus
06.   Thanks Judas
07.   Northern Wind

Durée : 35:14

parution
13 Septembre 2018

Essayez plutôt
Cripta Oculta
Cripta Oculta
Lost Memories

2017 - Signal Rex
  
False
False
False

2015 - Gilead Media
  
Hegemon
Hegemon
Initium Belli (EP)

2017 - Autoproduction
  
Odraza
Odraza
Esperalem tkane

2014 - Arachnophobia Records
  
Black Citadel
Black Citadel
Relics Of Forgotten Satanist Wisdom (Compil.)

2017 - Amor Fati Productions
  

Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
Vein
Errorzone
Lire la chronique
Sargeist
Unbound
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Lice
Woe Betide You
Lire la chronique
Fetid
Steeping Corporeal Mess
Lire la chronique
Bewitcher
Under The Witching Cross
Lire la chronique
Nocturnus AD
Paradox
Lire la chronique
GOHRGONE pour l'album "In Oculis"
Lire l'interview
Idle Hands
Mana
Lire la chronique
Undergang / Gorephilia
Gorephilia / Undergang (Spl...
Lire la chronique
Towering
Obscuring Manifestation
Lire la chronique
Alice In Chains + Black Rebel Motorcycle Club
Lire le live report
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Peste Noire
Peste Noire - Split - Peste...
Lire la chronique
Gohrgone
In Oculis
Lire la chronique
K.F.R.
L'Enfer à sa source
Lire la chronique
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique
Defecrator
Abortion of Humanity
Lire la chronique
Sabïre
Gates Ajar (EP)
Lire la chronique
Örmagna
Örmagna
Lire la chronique
Vargrav
Reign In Supreme Darkness
Lire la chronique