chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
148 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sunwheel - I Am the One

Chronique

Sunwheel I Am the One
Mais lâchez-moi la grappe avec SUNWHEEL ! J’aime pas, j’aime pas, c’est bon, je peux ? Raaaah, nan mais. On me réclame des mauvaises notes, et quand il y en a c’est pas sur l’album qu’il fallait. Non, mais quand même, c’était à nouveau mal parti pour que je lui fasse des louanges au Polonais. Je dis « à nouveau » parce que le précédent, « Industry of Death », m’était déjà passé bien au-dessus. La faute au style. Donc un problème totalement objectif. C’est que je ne comprends toujours pas pourquoi ce groupe se classe en black metal. J’écoute les 35 minutes en long, en large, en travers, j’ai surtout l’impression d’avoir du death qui tache, avec par-ci, par-là, peut-être quelque chose qu’on pourrait affilier à mon style de prédilection.

« On s’en fout de l’étiquette, tant que la musique est bonne. ». Bah très bien, mais voilà, on a la réponse au machin. Tu vas peut-être aimer, si tu n’es pas dérangé comme moi par ce style qui me donne des boutons dégueulasses sur tout le corps. Déjà ce sont les vocaux. Je suis hermétique à ce genre de chant guttural aux intonnations inexpressives. Bon, j’exagère, il y a de l’expression, il y a un air d’outre tombe, mais je n’y trouve rien d’inquiétant, rien d’oppressant, rien de maléfique. Ça grogne méchamment pour éloigner les mémés. Ça me lasse, vite, mais viiiiiiite !

Musicalement, trop death encore. Dès le début. « I Am the One » part en trombe dans le style. Avec les gros vocaux bien énervants : « I remembeuuuurre The TIME, grogrogro, grogrogro... ». Oui, à 1:15 il y a un passage au clavier qui vient ajouter le fameux côté « sympho » qu’on aime nous vendre chez le groupe, mais ça va, hein. C’est comme si on me disait que je devais manger mon caca parce qu’il y a un morceau d’ananas à l’intérieur... Pareil sur toutes les pistes. « The Feast of Harvest » avec l’ambiance militaire, les pas des soldats, la sirène au fond, l’impression d’écouter FEAR FACTORY. Au secours ! Et alors « Ardents Wombs of the Astral », je supporte pas les vocaux qui se mettent à chuchoter, je m’enfonce des stylos dans les oreilles quand retentissent les cris de jouissance féminine sur la dernière minute, je vomis en même temps...

Ça arrive. Comment voulez-vous que j’apprécie tout, tout à fait tout. Il faut bien que certaines formations me tapent sur les nerfs. C’est SUNWHEEL en ce qui me concerne. L'album s'appelle I am the One, ça tombe bien. "Je suis le seul, l'unique... à bien faire chier Sakrifiss". Que cela ne donne pas l’impression à celui qui apprécie cette sortie que je remets en cause ses goûts. Très bien, il peut écouter cet album si ça lui chante, mais alors surtout pas à mes côtés. Je me le suis tapé une dizaine de fois, je suis à chaque fois devenu de très fâcheuse humeur après... Et s'il y a des coquilles dans ma chro, ou si elle est mal écrite, je m'en tamponne, je veux vite passer à autre chose !

A propos de cette chronique

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

8 COMMENTAIRE(S)

uruk citer
uruk
18/01/2019 12:18
J'aime vraiment bien cet album, et pourtant je ne l'ai pas encore assez écouté !

Mais bon, la chro m'a bien fait rire et c'est cool de voir Sakrifiss pousser un coup de gueule !
Funky Globe citer
Funky Globe
14/01/2019 08:20
Dur dur la chro!

Je le trouve pas mal ce disque. La première écoute a été très laborieuse avec l'impression d'avoir des riffs peu inspirés et un bourrinage vain. Mais il se révèle petit à petit. Je trouve même qu'il a une grosse identité.
Sagamore citer
Sagamore
13/01/2019 13:10
note: 8/10
uruk a écrit : Mais euh...

Je me sens moins seul Mr Green
uruk citer
uruk
13/01/2019 12:40
Mais euh...
Sagamore citer
Sagamore
12/01/2019 19:09
note: 8/10
C'est bien parce que c'est Sakrifiss que je laisse passer Mr Green

Plus sérieusement, effectivement, l'album s'éloigne du Black pour se rapprocher du Death mais, ayant adoré "Industry of Death", je trouve ce dernier méfait logique dans la suite. Plus massif, plus violent, les claviers sont plus judicieusement utilisés... Bref, c'est Polonais, c'est bonnard.

Plus qu'à attendre un éventuel retour de Kataxu et je serai comblé.
Sakrifiss citer
Sakrifiss
12/01/2019 18:03
note: 3/10
Fabulon a écrit : Sagamore en PLS
Meuh non. C'est dit avec amour tout ça !
Et il n'est pas le seul à avoir aimé, rahahahaah.
Neurocatharsis citer
Neurocatharsis
12/01/2019 17:41
Scandaleux !
Fabulon citer
Fabulon
12/01/2019 17:30
Sagamore en PLS

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sunwheel
̶Bl̶a̶c̶k̶ ̶m̶e̶t̶a̶l̶
2018 - H8 Crimes
notes
Chroniqueur : 3/10
Lecteurs : (2)  5/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Sunwheel
Sunwheel
̶Bl̶a̶c̶k̶ ̶m̶e̶t̶a̶l̶ - 2002 - Pologne
  

tracklist
01.   I Am the One
02.   The March of the She-Bear
03.   The Eclipse Queen
04.   Hymn nocnej batalii
05.   Ardent Wombs of the Astral
06.   The Feast of Harvest
07.   Galley of Death

Durée : 35:43

parution
20 Janvier 2018

Essayez plutôt
Lord Ketil
Lord Ketil
Long Lone Among the Wolves

2018 - Ogmios Underground
  
Aryman
Aryman
Czarne rytuały otchłani

2016 - Hass Weg Productions
  
The Great Old Ones
The Great Old Ones
EOD: A Tale Of Dark Legacy

2017 - Season Of Mist
  
Der Weg einer Freiheit
Der Weg einer Freiheit
Unstille

2012 - Viva Hate Records
  
Zorn
Zorn
Gegen alles

2014 - Christhunt Productions
  

Fusion Bomb
Concrete Jungle
Lire la chronique
Misþyrming
Algleymi
Lire la chronique
Nucleus
Entity
Lire la chronique
Dead Elephant
Year of the Elephant
Lire la chronique
Vananidr
Road North
Lire la chronique
Municipal Waste + Power Trip
Lire le live report
Sanction
The Infringement of God's Plan
Lire la chronique
French Black Metal : La collec plus grosse que ta mère
Lire le podcast
The Lord Weird Slough Feg
Digital Resistance
Lire la chronique
The Gates of Sinn
The Great Sabbath (Démo)
Lire la chronique
Dödsrit
Spirit Crusher
Lire la chronique
Lunar Shadow
The Smokeless Fires
Lire la chronique
Mystik
Mystik
Lire la chronique
Daemoni
Black Tyrant
Lire la chronique
Big Business
The Beast You Are
Lire la chronique
Unurnment
Spiritual Penury (Démo)
Lire la chronique
Lord Vicar
The Black Powder
Lire la chronique
Deteriorate
Rotting In Hell
Lire la chronique
Firespawn
Abominate
Lire la chronique
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Croc Noir
Mort
Lire la chronique
Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique