chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dimmu Borgir - Spiritual Black Dimensions

Chronique

Dimmu Borgir Spiritual Black Dimensions
Contrairement à bon nombre d'entre vous je pense, j'attache une valeur sentimentale particulière à cet album de Dimmu Borgir, peut être parce que c'est le premier album des Norvégiens que j'ai eu l'occasion d'écouter et ça n'est évidemment pas un hasard. En effet, lorsque l'on n'est pas dans le metal depuis longtemps, les groupes de black metal symphonique dont le nom vous viennent à l'oreille ne sont pas légion, et se résument à Cradle Of Filth et Dimmu Borgir (permettez-moi de vous interpréter le thème "When I was a trendy" :D). Enfin bref, toujours secondé par la machine Nuclear Blast, Dimmu Borgir signe après l'excellent "Enthrone Darkness Triumphant", un album de black symphonique de grande classe, propre et efficace qui balaiera sûrement pas mal de fans de la première heure.

Car l'évolution est bien significative par rapport au précédent album. Les compositions sont bien plus complexes, plus rapides, plus accrocheuses (ce qui n'est pas forcément un avantage) et l'ambiance est également plus noire et pesante. Cet album marque l'apparition du chant clair interprété par Vortex à l'époque chanteur/bassiste de Borknagar (et aujourd'hui membre à part entière de Dimmu Borgir), magnifique et dont la présence est loin d'être un artifice, notamment lorsque l'on écoute "The Insight And The Catharsis", qui est pour moi, le meilleure titre que le groupe ait composé. Mais bien évidemment, les autres titres de l'album ne sont pas en reste, même si il est vrai, leur qualité est variable, avec du juste correct, du bon et de l'excellent. Musicalement, la formule n'a pas changé, murs de guitares, claviers très atmosphériques, blasts "en veux tu en voilà" avec en prime les hurlements d'un Shagrath très en forme. On retrouve encore quelques solos qui sont toujours aussi agréables et que l'on ne retrouvera plus par la suite à mon plus grand regret.

Alors bien évidemment, la production n'a rien à voir avec ce que nous offre le groupe à l'heure actuelle, mais elle est quand même loin d'être dégueulasse, au contraire. Le son est bien puissant et les sonorités des instruments sont excellentes, notamment celle du clavier qui sonne vraiment riche par rapport au précédent album. D'ailleurs, j'apprécie personnellement beaucoup l'aspect très naturel qui règne encore sur cet album, avec des expérimentations minimes, voir inexistantes où l'on sent que le groupe a tout misé sur ses propres compositions et n'a pas utilisé d'artifices pour leurs donner une autre dimension.

"Spiritual Black Dimensions" est donc un très bon album pour ma part, souvent laissé de côté mais dont la qualité est presque au niveau de son successeur qui lui a eu la chance de faire beaucoup parler de lui. Toutefois, il est vrai que comparé à "Enthrone Darkness Triumphant", le groupe a perdu un peu en authenticité avec des compositions dont la porté émotionnelle est moins profonde qu'auparavant, mais je trouve que ce petit virage a généré des titres exceptionnels comme "The Insight And The Catharsis" qui à lui seul, vaut l'achat de cet album (je sais c'est totalement subjectif et je vous emmerde :D).

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
08/11/2016 13:31
Le meilleur disque des norvégiens, à la fois agressif et symphonique il montre un groupe au sommet de son art arrivant à nous emmener sur des chemins lointains tout en gardant sa noirceur originelle.
Chri$ citer
Chri$
28/07/2005 11:13
note: 8.5/10
un album vraiment excellent aussi bien musicalement qu'en termes d'ambiances, on nage ds le bonheur pdt ces 50 mn d'un black metal assassionné de mélodies de guitares et de claviers souvent sublimes, la parfaite introduction par la grande porte au genre... et effectivement j'ai l'impression qu'il est un peu méconnu, il est vrai qu'il est difficile d'etre coincé entre "enthrone.." et "puritanical"..
space monkey citer
space monkey
22/02/2005
note: 9/10
C'est aussi l'album avec lequel j'ai connu DB. J'ai pas grand chose d'autre à rajouter à la chronique. Je préfère PEM même si les riffs de grattes se ont perdu depuis cet album...
sha citer
sha
21/02/2005
Tres bon album, dommage qu en live ils ne valent pas un clou
Niktareum citer
Niktareum
19/02/2005
note: 9/10
j'adore ce skeud!! (un peu moins ke "enthrone..." mais qd même)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dimmu Borgir
Black Metal Symphonique
1999 - Nuclear Blast Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (26)  8.37/10
Webzines : (13)  8.09/10

plus d'infos sur
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Metal Cinématique - 1993 - Norvège
  

tracklist
01.   Reptile  (05:17)
02.   Behind The Curtains Of Night Phantasmagoria  (03:20)
03.   Dreamside Dominions  (05:13)
04.   United In Unhallowed Grace  (04:22)
05.   The Promised Future Aeons  (06:51)
06.   The Blazing Monoliths Of Defiance  (04:37)
07.   The Insight And The Catharsis  (07:17)
08.   Grotesquery Conceiled  (05:10)
09.   Arcane Lifeforce Mysteria  (07:03)

Durée : 49:10

line up
parution
2 Mars 1999

voir aussi
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Stormblåst

2005 - Nuclear Blast Records
  
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
In Sorte Diaboli

2007 - Nuclear Blast Records
  
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
For All Tid

1995 - No Colours Records
  
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Enthrone Darkness Triumphant

1997 - Nuclear Blast Records
  
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Stormblåst

1996 - Cacophonous Records
  

Essayez aussi
Gehenna
Gehenna
Seen Through The Veils Of Darkness
(The Second Spell)

1995 - Cacophonous Records
  
Anorexia Nervosa
Anorexia Nervosa
New Obscurantis Order

2001 - Osmose Productions
  
Norrhem
Norrhem
Koitos

2020 - Spread Evil Distribution
  
Limbonic Art
Limbonic Art
Legacy Of Evil

2007 - Candlelight Records
  
Entropia Invictus
Entropia Invictus
Human Pantocrator

2017 - M&O Music
  

Aria
Generator of Evil
Lire la chronique
Ruttokosmos
Kärsimys (Compil.)
Lire la chronique
Disrupted
Pure Death
Lire la chronique
Vanden Plas
The God Thing
Lire la chronique
Asphyx
Necroceros
Lire la chronique
Cold Earth
Your Misery, My Triumph
Lire la chronique
Dieu De La Haine
Lire l'interview
Cult Graves
Strange Customs (EP)
Lire la chronique
Saille
V
Lire la chronique
Carbonized
For The Security
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast
Nightfall
At Night We Prey
Lire la chronique
Abominated
Decomposed (Démo)
Lire la chronique
Floorpunch
Twin Killing (Compil.)
Lire la chronique
Liquid Tension Experiment
Liquid Tension Experiment 2
Lire la chronique
Necrectomy
Interrupted Slumber (EP)
Lire la chronique
Necronomicon
The Final Chapter
Lire la chronique
Suffering Hour
The Cyclic Reckoning
Lire la chronique
Spectres & Teeth
No Magick Spawns! (EP)
Lire la chronique
Kankar
Dunkle Millennia
Lire la chronique
Fange
Pantocrator
Lire la chronique
Aria
Night Is Shorter Than Day
Lire la chronique
King Diamond
Fatal Portrait
Lire la chronique
Worst Doubt
Extinction
Lire la chronique
Grima
Rotten Garden
Lire la chronique
Alice In Chains
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Decaying Purity
Mass Extinction of the Prov...
Lire la chronique
Cystic
Incineration Rites (EP)
Lire la chronique
Stortregn
Impermanence
Lire la chronique
La Voûte #5 - La Trilogie Dead Can Dance
Lire le podcast