chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
120 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Majestic Mass - Savage Empire of Death

Chronique

Majestic Mass Savage Empire of Death
L’ancien royaume d’Hamlet ne se contente pas d’être le fer de lance d’une florissante scène Death Metal, dont les qualités ne sont plus à démontrer : si les UNDERGANG, PHRENELITH, TAPHOS et Consorts se distinguent particulièrement dans leur univers mortifère, il serait impardonnable, voire criminel de ne pas prêter une oreille attentive à la nouvelle génération de groupes estampillés Black Metal que le Danemark enfante actuellement. Qui se cache derrière MAJESTIC MASS ? On ne le sait pas, le line-up n’ayant pas été révélé et après tout, peu importe ! D’autant qu’il n’est pas rare aujourd’hui de ne pas savoir à qui l’on a affaire. Le plus important reste tout de même d’écouter leur tout premier enregistrement Savage Empire of Death, sorti sur Bandcamp en août 2018, puis disponible en format K7 le mois suivant chez Caligari Records (150 exemplaires aujourd’hui écoulés).

Si votre fantasme secret est d’entendre ce qu’aurait fait Ray Manzarek dans un groupe de Black Metal (Those of the Night), si comme moi vous êtes né dans les années 1970 (ou pas d’ailleurs) et que vous êtes nostalgique de ce son étouffé, grésillant et débordant de réverb (Clandestine Supremacy), si vous kiffez les lignes de chant façon hymne à entonner en chœur (Majestic Mass), si remuer lascivement du popotin au lieu de headbanguer en écoutant du Metal ne vous fait pas rougir de honte (Savage Empire of Death), si enfin vous souhaitez entendre une version plus virile et plus sombre de BLACK MAGICK SS (Sanguine Dreams of Lust), MAJESTIC MASS a tout pour vous séduire !

Les Danois ont revisité le Black Metal en le passant à la moulinette des seventies, offrant une production de sept pistes dont la devise pourrait être «Sex, Satan et Rock’n’Roll» pour un ensemble résolument catchy et sensuellement canaille. Cependant, au lieu de sentir le patchouli et le cannabis, ce seront les effluves de peaux musquées sous le cuir et peut-être même ceux de fluides corporels qui vous titilleront les narines.

Savage Empire of Death s’écoute d’une traite, l’enchaînement des titres est foutrement limpide en un flot continu, débordant d’énergie avec cette basse vibrante, cette guitare mélodique et virevoltante, cette voix écorchée, ces savoureuses nappes de clavier et sa juste dose de réverb vintage, finissant en apothéose avec son titre éponyme.

Une fois encore se posera la question de savoir s’il s’agit bien là de Black Metal… Ah ! Le voilà, le vaste et éternel débat ! Si l’esprit du Black Metal se définit par l’intérêt porté à la chose démoniaque et au rejet d’une morale judéo-chrétienne, MAJESTIC MASS a toute sa place dans ledit registre : la liberté (prise notamment avec les codes du genre dans lequel il s’inscrit) voire la transgression, la désinvolture et la recherche d’un plaisir sans entrave.

Le Diable est avant tout affaire de libéralité de l’esprit mais de corps également, comme en témoignent leurs lyrics, ainsi que cette très belle photo (encore une fois ce petit grain vintage) de cette femme prise en flagrant délit de concupiscence charnelle, prenant plaisir à se vautrer dans la luxure lors du Sabbat. Allez ! Je retourne m’abandonner sans scrupule dans le péché en écoutant MAJESTIC MASS avec une petite demi-heure de stupre musical auquel il est difficile de résister.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

TempleOfAsgaard citer
TempleOfAsgaard
24/04/2019 17:07
Très bon, mais j'ai quand même du mal avec les solos qui sont souvent pas fais dans la bonne gamme il me semble, même si c'est volontaire.
fayfay citer
fayfay
22/04/2019 22:04
Ouais, du Black Magic SS mais en bien.

Quelqu'un sait si le CD est trouvable en Europe?
Je ne le voit dispo qu'aux USA, et les frais de porc piquent méchamment :/.
ERZEWYN citer
ERZEWYN
08/04/2019 10:33
Merci, merci!
Mais, je vais continuer de vous embêter avec les reports quand même! Clin d'oeil
grintold citer
grintold
07/04/2019 20:44
Excellent, on dirait une sorte de Midnight et Black magic SS, très très bon
Jean-Clint citer
Jean-Clint
07/04/2019 18:11
AxGxB a écrit : Quant à la chronique, tu peux troquer les live-report pour t'y mettre à plein temps Clin d'oeil

Oui totalement, on en a déjà parlé tu devrais perséverer là-dessus. Musicalement c'est pas ma came mais très bonne chronique avec un ton bien personnel, du beau boulot ! Sourire
AxGxB citer
AxGxB
06/04/2019 18:40
Meilleure pochette. L'album est bien cool sinon. Quant à la chronique, tu peux troquer les live-report pour t'y mettre à plein temps Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Majestic Mass
Black Metal érotique
2018 - Indépendant
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Majestic Mass
Majestic Mass
Black Metal érotique - Danemark
  

tracklist
01.   Triumphos Manifestum
02.   Clandestine Supremacy
03.   Sanguine Dreams of Lust
04.   Chaos Delight
05.   Majestic Mass
06.   Those of the Night
07.   Savage Empire of Death

Durée : 27:21

Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Croc Noir
Mort
Lire la chronique
Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
Vein
Errorzone
Lire la chronique
Sargeist
Unbound
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Lice
Woe Betide You
Lire la chronique
Fetid
Steeping Corporeal Mess
Lire la chronique
Bewitcher
Under The Witching Cross
Lire la chronique
Nocturnus AD
Paradox
Lire la chronique
GOHRGONE pour l'album "In Oculis"
Lire l'interview
Idle Hands
Mana
Lire la chronique
Undergang / Gorephilia
Gorephilia / Undergang (Spl...
Lire la chronique
Towering
Obscuring Manifestation
Lire la chronique
Alice In Chains + Black Rebel Motorcycle Club
Lire le live report
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Peste Noire
Peste Noire - Split - Peste...
Lire la chronique
Gohrgone
In Oculis
Lire la chronique
K.F.R.
L'Enfer à sa source
Lire la chronique
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique
Defecrator
Abortion of Humanity
Lire la chronique
Sabïre
Gates Ajar (EP)
Lire la chronique