chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
94 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Thy Dying Light - Cold In Death

Chronique

Thy Dying Light Cold In Death (EP)
Difficile de suivre l’activité des Anglais de Thy Dying Light vu le nombre de sorties que le groupe enchaine depuis sa formation en 2016. Si l’on fait les comptes nous en sommes aujourd’hui à pas moins de onze parutions. De quoi s’y perdre d’autant que le projet mené à l’origine par Hrafn (et devenu depuis un duo avec l’arrivée l’année dernière d’Azrael aka Marc Hoyland) a la fâcheuse tendance de recycler toutes ses compositions pour les coller à nouveau sur d’autres formats. Une situation d’autant plus confuse que quelques sorties du groupes se voient également rééditées ces derniers temps par Purity Through Fire. Dans ce flot de parutions quasi ininterrompu, on retiendra deux sorties importantes parues l’année dernière. D’abord cette très bonne compilation intitulée Forgotten By Time dont on a déjà parlé ici ainsi que ce récent EP dont il est question aujourd’hui intitulé quant à lui Cold In Death.

Quatre nouveaux morceaux proposés au choix en cassette (100 exemplaires) ou en LP (200 exemplaires) mais malheureusement d’ors et déjà sold out. Pas de panique cependant puisque si vous souhaitez en faire l’acquisition, quelques généreux vendeurs sur Discogs se proposent aujourd’hui de vous délester d’une soixante d’euros (sans les frais de port bien entendu) pour que vous puissiez en profiter pleinement à la maison, les fesses vissées dans le canapé. Vous le sentez l’amour de la scène ?

Forgotten By Time étant une compilation, celle-ci permettait de mettre en lumière une certaine évolution dans le Black Metal proposé par Paul Gibson. En effet, ses morceaux les plus anciens étaient clairement encrés dans une approche plus atmosphérique à coup de mid-tempo lancinants et hypnotiques alors que les titres plus récents, sans nécessairement renier ce que faisait auparavant le groupe à commencer par cet aspect mélodique particulièrement important, se voulaient cependant nettement plus abrasifs. Avec Cold In Death, Thy Dying Light semble vouloir tracer un trait d’union entre ces deux approches avec des compositions jouant plutôt pas mal sur cette ambivalence.

Le ton est ainsi donné dès le morceau-titre qui ouvre ce EP sur un riff mid-tempo glacial et surtout particulièrement menaçant rappelant ce que peut faire un groupe comme Marduk lorsqu’il lève le pied. Thy Dying Light va opter cependant pour une approche un poil plus mélodique mais le parallèle entre les deux groupes n’en est pas moins vrai pour autant. Thy Dying light poursuit dans cette voie avec "Northern Winds" et sa petite mélodie entêtante. Le groupe déroule ainsi son morceau tranquillement avant d’attaquer à mi-parcours une seconde moitié un peu plus relevée qui va permettre de dynamiser le morceau et apporter un peu rythme à ce début plutôt tranquille que nous offre le duo. Sur "Impaler", Thy Dying Light y va plus franchement avec une entame menée le couteau entre les dents bien qu’elle soit entrecoupée de petites touches mélodiques qui vont jouer le contraste. Le groupe calme le jeu arrivé à la moitié du morceau avant de finir comme il à commencer, sur les chapeaux de roues à coup de trémolos glacés et de blasts exécutés tête baissée. "Forest Of Old" vient conclure ce EP sur une séquences accrocheuse plusieurs fois répétées et entrecoupées par quelques passages beaucoup plus soutenus à coups de blasts énervés. Une approche offrant dans l’ensemble une bonne dynamique à ces quatre nouvelles compositions même si cela n’est malheureusement pas suffisant pour en faire un indispensable.
En effet, je trouve que la qualité des riffs n’est pas ici tout à fait au rendez-vous. Là où Gibson montrait sur les titres plus récents de Forgotten By Time une inclinaison pour des choses particulièrement abrasives et noires, on trempe ici dans des riffs que je trouve beaucoup plus convenus et bien moins marquants et captivants. L’ensemble demeure bien ficelé et plutôt efficace (même s’il y a à mon sens un poil trop de mid-tempo) mais je ne peux m’empêcher de trouver à ces quatre nouvelles compositions un caractère un peu trop passe-partout pour vraiment pouvoir m’enthousiasmer sur ces vingt petites minutes. Dommage car ce qu’il y avait à entendre sur la première partie de Forgotten By Time était vraiment encourageante dans un genre certainement pas novateur mais au moins rondement mené.

Cold In Death me laisse donc quelque peu sur ma faim. Certes, le duo fait montre de grandes qualités (un bon travail mélodique, des atmosphères intéressantes, du relief dans ses compositions, une production rugueuse et abrasive...) mais en même temps il peine ici à convaincre à cause de riffs trop faciles qui manquent clairement de caractère et d’envergure. Pour bien faire, il faudrait désormais que Thy Dying Light calme un peu le jeu des sorties et s’attelle à la composition de titres un peu plus ambitieux ou en tout cas servit par des riffs un poil plus efficaces et inspirés. Et si ce n’est pas le cas, le groupe partira rejoindre la liste de seconds couteaux sans grand intérêts qui pullulent dans le Black Metal. Ce serait dommage après un si bon départ.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Thy Dying Light
notes
Chroniqueur : 3/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Thy Dying Light
Thy Dying Light
Black Metal - 2016 - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   Cold in Death  (04:14)
02.   Northern Winds  (04:27)
03.   Impaler  (05:03)
04.   Forests Of Old  (05:33)

Durée : 19:17

line up
  • Hrafn / Chant, Guitare, Basse
  • Azrael / Guitare, Batterie

parution
20 Octobre 2018

voir aussi
Thy Dying Light
Thy Dying Light
Forgotten By Time (Compil.)

2018 - Death Kvlt Productions
  

Essayez plutôt
Skáphe
Skáphe
Untitled (EP)

2017 - Mystískaos
  
Clandestine Blaze
Clandestine Blaze
City of Slaughter

2017 - Northern Heritage
  
Hate Forest
Hate Forest
Sorrow

2005 - Supernal Music
  
Dødheimsgard (DHG)
Dødheimsgard (DHG)
Kronet til Konge (Rééd.)

2015 - Peaceville Records
  
Hoth
Hoth
Oathbreaker

2014 - Autoproduction
  

HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Flamen
Furor Lunae
Lire la chronique
Grylle
Les Grandes Compagnies
Lire la chronique