chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
168 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Cirith Ungol - Witch's Game

Chronique

Cirith Ungol Witch's Game (Single)
Selon mon habitude, je ne vais pas te faire l’insulte de te présenter Cirith Ungol. Surtout à toi, l’amateur de vieux heavy, de vieux doom, à qui on n’apprend plus à faire la grimace. Formé en 1972, le combo américain a connu une belle traversée du désert, dès 1991 après Paradise Lost, de près de… 27 ans. Witch's Game n’est pas leur nouvel album mais juste un single d’un peu plus de 8 minutes. C’est qu’il faut marcher longtemps et fort dans le désert… et que cela puise dans les réserves…

Cirith Ungol – nom emprunté à Tolkien – n’a pas modifié la recette qui lui a donné ses lettres de noblesse, soit cet habile mélange entre un heavy vieille cuvée NWOBHM (Iron Maiden en tête, un peu le Priest) et un doom trad’ du même tonneau, convoquant naturellement Black Sabbath ou des jeunes pousses beaucoup plus récentes tel Crypt Sermon par exemple.

Witch's Game et son artwork identique à ce qu’ils faisaient dans les années 80, débute donc sur des accords mélodiques, portés par une dimension épique qui a également toujours été la marque de fabrique du combo ricain. La lourdeur est de suite présente, comme le groove qui habite les compositions du groupe. L’auditeur-amateur va effectuer une plongée dans le temps spectaculaire… Quant à la voix de Tim Baker, elle évoquera tout autant Bruce Dickinson qu’à l’accoutumée.

Les solis sont également bien présents, accompagnant les mélodies, les relançant et enrichissant le morceau. Aucune surprise, certes, mais une certaine joie de constater que le savoir-faire ne s’est pas dissipé dans les sables du désert, que les subtilités de composition sont toujours là et que, finalement, un grand groupe ne meurt jamais vraiment.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

fayfay citer
fayfay
15/03/2019 23:00
Haha, c'est tout le contraire pour moi.

Je l'adore sur les vieux, mais sur ce Witch's game je le trouve carrément exceptionnel.
Vivement l'album.
Dantefever citer
Dantefever
13/03/2019 10:18
Si seulement ce groupe avait un chant moins agaçant ...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Cirith Ungol
Doom trad'
2018 - Indépendant
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  5/5

plus d'infos sur
Cirith Ungol
Cirith Ungol
Heavy / Doom - 1972 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Witch's Game  (08:34)

Durée : 8:34

line up
parution
11 Septembre 2018

voir aussi
Cirith Ungol
Cirith Ungol
Forever Black

2020 - Metal Blade Records
  
Cirith Ungol
Cirith Ungol
One Foot In Hell

1986 - Restless Records
  
Cirith Ungol
Cirith Ungol
Half Human Past (EP)

2021 - Metal Blade Records
  

Essayez aussi
Saint Vitus
Saint Vitus
Saint Vitus

2019 - Season Of Mist
  
Witch Mountain
Witch Mountain
Witch Mountain

2018 - Svart Records
  
Pilgrim
Pilgrim
Misery Wizard

2012 - Metal Blade Records
  
Pagan Altar
Pagan Altar
Judgement of the Dead (Rééd.)

2005 - Temple Of Mystery Records
  
PYLON
PYLON
A Lament

2016 - Quam Libet Records
  

Wyrd
Vandraren
Lire la chronique
Graveland
Hour of Ragnarok
Lire la chronique
Lymphatic Phlegm
Pathogenesis Infest Phlegms...
Lire la chronique
Fleshdriver
Leech (EP)
Lire la chronique
Aborted
Maniacult
Lire la chronique
Haken
The Mountain
Lire la chronique
Chamber Of Unlight
Realm Of The Night
Lire la chronique
10 Code
Ride
Lire la chronique
Abandon
When It Falls Apart
Lire la chronique
Witch Vomit
Abhorrent Rapture (EP)
Lire la chronique
Malevolent Creation
Dead Man's Path
Lire la chronique
Árstíðir lífsins
Saga á tveim tungum II: Eig...
Lire la chronique
Archgoat
Heavenly Vulva (Christ's La...
Lire la chronique
Mr. Bungle
Mr. Bungle
Lire la chronique
Thy Light
Thy Light (EP)
Lire la chronique
Civerous
The Expedition Of Illness (...
Lire la chronique
Sacrifixion
Shower Me In Death (EP)
Lire la chronique
Vanden Plas
Christ Φ
Lire la chronique
Mourning Beloveth
Dust
Lire la chronique
French Black Metal : Les nouveaux sont-ils à la HAUTEUR ?
Lire le podcast
16
Blaze of Incompetence
Lire la chronique
Ungfell
Es Grauet
Lire la chronique
Revenant Marquis
Below The Landsker Line
Lire la chronique
Pa Vesh En
Maniac Manifest
Lire la chronique
Rixe
Collection (Compil.)
Lire la chronique
Ashen
Godless Oath (EP)
Lire la chronique
Sermon Of Flames
I Have Seen The Light, And ...
Lire la chronique
Caverne
La Fin De Tous Les Chants
Lire la chronique
Turn Cold
Break Your Faith (EP)
Lire la chronique
Kirottu
Deity Embers
Lire la chronique