chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
107 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Insane Apollyon - Insane Apollyon

Chronique

Insane Apollyon Insane Apollyon (Compil.)
Il existe encore énormément de vieilles démos, de vieux enregistrements, de vieilles formations qui n’ont pas pu atteindre nos oreilles. Les nouveaux venus, eux, peuvent tout de suite mettre en ligne leurs moindres compositions, mais dans les années 90 ce n’était pas le cas. On enregistrait quelque chose, et ensuite on se débrouillait dans le monde physique. Du coup, INSANE APOLLYON n’est pas resté à la postérité. Le groupe d’un seul homme, Insane Apollyon également appelé Ahriman quand il jouait pour VORNAT. Il s’est suicidé en 1997. Et c’est plus de 20 ans après qu’une compilation à son honneur surgit de nulle part.

Mais voilà, c’est une bien maigre compilation. Il n’y a que 6 pistes, et 26 minutes au compteur. Les quatre premières ont la puanteur de nos Légions Noires, avec les mêmes codes et les mêmes ambiances de Ténèbres puants. Le morceau phare a lui aussi le nom du groupe et du géniteur du projet : « Insane Apollyon », et se retrouve ici décliné en deux versions légèrement différentes. Très efficace si on aime les VLAD TEPES et MUTIILATION. « Kill, Kill, Kill » est un peu moins bon, répétant justement un peu trop lourdement ce mot. Mais la piste dure juste 2 minutes, on n’a pas le temps de s’attarder sur la critique. 2 minutes, c’est aussi la durée du 4ème morceau, qui n’a pas de nom. Même constat, il est bien sale et sombre.

Les deux dernières pistes sentent elles-aussi les Légions Noires, mais pas les mêmes groupes. C’est du Dark Ambient sinueux, avec sur la piste 5 (sans nom) un râle caverneux couvrant des sonorités elles aussi sorties directement de la grotte menant aux Enfers. Là, il faut vraiment être un amateur, sinon on a vite l’impression que c’est trop minimaliste et que tous les groupes font la même chose. C’est presque bruitiste finalement. Alors oui, on entre dans une ambiance glauque, on peut être hypnotisé, mais l’intérêt est plus limité. Le dernier morceau remplace le râle par un piano et de la friture maladive. On a l’impression d’écouter un esprit d’un autre temps revenu pour jouer une mélodie oubliée. Assez angoissant !

INSANE APOLLYON n’a rien sorti d’autre. Le Finlandais aurait pu devenir un autre modèle, une alternative à notre scène. Mais il a préféré nous abandonner. Il fait un ultime retour, et pourra ainsi former une petite trace sombre sur les murs de notre caverne du black metal.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Insane Apollyon
Black Metal / Dark Ambient
2018 - Breath Of Pestilence
notes
Chroniqueur : 3/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Insane Apollyon
Insane Apollyon
Black Metal / Dark Ambient - 1995 † 1997 - Finlande
  

tracklist
01.   Insane Apollyon
02.   Kill, Kill, Kill
03.   Insane Apollyon (2nd Version)
04.   Untitled
05.   Untitled
06.   Untitled

Durée : 25:43

parution
17 Août 2018

Essayez plutôt
Akhlys
Akhlys
The Dreaming I

2015 - Debemur Morti Productions
  
The Axis Of Perdition
The Axis Of Perdition
Deleted Scenes From The Transition Hospital

2005 - Code666
  
Adaestuo
Adaestuo
Tacent Semitae (EP)

2016 - World Terror Committee Records
  
The Axis Of Perdition
The Axis Of Perdition
Physical Illucinations In The Sewer Of Xuchilbara (EP)
(The Red God)

2004 - Code666
  
Tamerlan
Tamerlan
Luciferian

2016 - Casus Belli Musica
  

State Faults
Resonate/Desperate
Lire la chronique
Ebola
III
Lire la chronique
Rogga Johansson
Entrance To The Otherwhere
Lire la chronique
Black Majesty
Seventh Kingdom of Edom (EP)
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
Ravenzang
Uit een duister verleden
Lire la chronique
DISOWNING pour l'album "Human Cattle"
Lire l'interview
Cerebral Rot
Odious Descent Into Decay
Lire la chronique
Hate
Auric Gates Of Veles
Lire la chronique
Shape Of Despair
Shades Of...
Lire la chronique
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
PPCM #21 - Ces ALBUMS que JE NE DEVAIS PAS AIMER
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Gestapo 666
Satanic Shariah
Lire la chronique
Memoriam
Requiem For Mankind
Lire la chronique
Beheaded
Only Death Can Save You
Lire la chronique
Epitaphe
I
Lire la chronique
Burial Remains
Trinity Of Deception
Lire la chronique
Fifth Angel
Third Secret
Lire la chronique
Undergang
Den Gobbelte Grav (EP)
Lire la chronique
Tantara
Sum of Forces
Lire la chronique
Memoriam
The Silent Vigil
Lire la chronique
Aeon Winds
Stormveiled
Lire la chronique
Wormrot
Abuse
Lire la chronique
Dagger Lust
Siege Bondage Adverse To Th...
Lire la chronique
Carnal Tomb
Abhorrent Veneration
Lire la chronique
Ceremony of Silence
Oútis
Lire la chronique
Torche
Admission
Lire la chronique