chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
123 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Gods Forsaken - Smells Of Death

Chronique

Gods Forsaken Smells Of Death
Revoilà la belle découverte swedeath de 2017 ! « Découverte » étant un mot rarement utilisé de mon côté pour un style rogné jusqu’à la moelle et aux innombrables ersatz… Plutôt impatient d’entendre ce second opus donc. Outre son label extrême de qualité Soulseller Records, Gods Forsaken est connu pour avoir dans ses rangs l’ogre boulimique Jonny Pettersson (Wombbath, Just Before Dawn, Skineater, Pale King, Henry Kane, Heads For The Dead, Nattravnen…) et le guitariste Anders Biazzi (fondateur d’Amon Amarth). Pour cette nouvelle cuvée la bande suédoise recrute deux guitaristes supplémentaires, le néerlandais Alwin Zuur (Asphyx, Grand Supreme Blood Court) et Gustav Myrin (Just Before Dawn), ce dernier était déjà en « guest » sur In A Pitch Black Grave.

Evidemment à l’instar de son prédécesseur, n’attendez pas quelconque originalité sur ce Smells Of Death, du death suédois 90’s avec les potards de la pédale HM-2 au maximum et une bonne dose de testostérones dans l’air du temps. Pour cette nouvelle offrande la musique de Gods Forsaken semblera moins « bas du front » et nettement plus mélodique, quitte parfois à avoir de fortes similitudes avec un Evocation. Du Evocation bonne période (titre éponyme, « The Dead Laughed » avec ce lead entêtant du refrain de la belle époque) mais aussi cette vilaine période soporifique (le pauvre « In the Pit We Shall Gather »). Trois guitaristes mais des compositions qui paraitront souvent bien maigres, des rallonges aux riffs bateau malgré quelques passages/samples ambiancés horrifiques (façon Puteraeon) ajoutant une saveur non négligeable. Je pense au break de « Birth Of Insanity » ou au morceau final instrumental « The Curse Of Matul » reprenant le thème du film “L’enfer des zombies” de Lucio Fulci et qui rappellera à certains Sulphur Aeon (qui avait fait la même chose en 2013).

L’écoute semblera moins fluide qu’il y a deux ans. Des compositions ayant pour moyenne près de 5 minutes, bien trop long pour le style pratiqué amis surtout une force de frappe amoindrie… On veut du gras et de la violence ! Mêmes défauts que le dernier Wombbath en somme. Des aboiements de Jonny peinant en puissance (sous mixés pour camoufler) et des « Hammer blasts » impromptus quasi gommés (de brèves apparitions sur « They Crawl » à 2:38 ou « The Process Of Death »). A noter que le frappeur live se prénomme Per Ekegren (la brute responsable du jouissif As Rapture Comes de Grave), dommage qu’il n’ait pas été utilisé ici… Un son de batterie encore trop compressé (les cymbales sont assez irritantes) pour combler mes tympans de batteur. Heureusement les guitares "Black&Decker" et les passages « tsunami » donneront l’uppercut nécessaire.

Moins percutant et aux longueurs disséminées, ce deuxième album de Gods Forsaken met un pied malheureux dans l’amas de groupes swedeath uniforme (la reformation récente des maîtres demi-dieux Dismember devrait peut-être épurer les innombrables suiveurs sans personnalité cachés derrière leur HM-2)… Au-dessus du lot certes mais rien de réellement marquant contrairement à son prédécesseur. Je doute que la galette ressorte de ma playlist. Forcément déçu ayant porté mes espoirs sur cette nouvelle bande. Le prochain essai me contredira j’espère.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
04/04/2019 20:52
Mes premières écoutes me font dire également que c'est pas foufou tout ça...
Jean-Clint citer
Jean-Clint
03/04/2019 20:25
note: 7/10
Hélas ta chronique résume un peu ce que je pensais en écoutant l'extrait qui est trop passe-partout pour être mémorable, et puis cette production étouffée ... dommage car le précédent album était intéressant !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Gods Forsaken
Death Metal
2019 - Soulseller Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (1)  7/10
Webzines : (5)  7.43/10

plus d'infos sur
Gods Forsaken
Gods Forsaken
Death Metal - 2016 - Suède
  

tracklist
01.   Smells of Death  (04:04)
02.   They Crawl  (04:47)
03.   From the Inside They Came  (04:38)
04.   In the Pit We Shall Gather  (04:43)
05.   The Process of Death  (04:58)
06.   Dead and Buried  (05:30)
07.   The Dead Laughed  (03:39)
08.   Birth of Insanity  (05:17)
09.   The Curse of Matul  (03:00)

Durée : 40:36

line up
parution
19 Avril 2019

voir aussi
Gods Forsaken
Gods Forsaken
In A Pitch Black Grave

2017 - Soulseller Records
  

Essayez aussi
Hate Storm Annihilation
Hate Storm Annihilation
Storm of Flames

2014 - Autoproduction
  
Dire Omen
Dire Omen
Wresting The Revelation Of Futility

2014 - Dark Descent Records
  
Firespawn
Firespawn
The Reprobate

2017 - Century Media Records
  
Sinister
Sinister
The Silent Howling

2008 - Massacre Records
  
Monstrosity
Monstrosity
Imperial Doom

1992 - Nuclear Blast Records
  

Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Croc Noir
Mort
Lire la chronique
Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
Vein
Errorzone
Lire la chronique
Sargeist
Unbound
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Lice
Woe Betide You
Lire la chronique
Fetid
Steeping Corporeal Mess
Lire la chronique
Bewitcher
Under The Witching Cross
Lire la chronique
Nocturnus AD
Paradox
Lire la chronique
GOHRGONE pour l'album "In Oculis"
Lire l'interview
Idle Hands
Mana
Lire la chronique
Undergang / Gorephilia
Gorephilia / Undergang (Spl...
Lire la chronique
Towering
Obscuring Manifestation
Lire la chronique
Alice In Chains + Black Rebel Motorcycle Club
Lire le live report
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Peste Noire
Peste Noire - Split - Peste...
Lire la chronique
Gohrgone
In Oculis
Lire la chronique
K.F.R.
L'Enfer à sa source
Lire la chronique
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique
Defecrator
Abortion of Humanity
Lire la chronique
Sabïre
Gates Ajar (EP)
Lire la chronique