chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
121 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Forgotten Tomb - We Owe You Nothing

Chronique

Forgotten Tomb We Owe You Nothing
Si tu as quitté Forgotten Tomb à l’écoute de Songs to leave ou de Springtime Depression, ton retour au groupe va s’avérer rude. Passé allégrement d’un black très dépressif, déjà fortement mâtiné de doom, à un heavy rock n’roll groovy en 15 ans, Forgotten Tomb ne ménage pas sa fan base. We owe you nothing, son dernier né, emprunte ainsi ce chemin où le black, le heavy, le doom et une très grosse louche de rock n’ roll donc, cohabitent ardemment.

We owe you nothing ne marque pas un virage. Le ver était dans le fruit depuis 2011 et Under Saturn Retrograde. Il est simplement accentué ici par des structures ultra groovy. We owe you nothing, titre éponyme qui ouvre l’album, trempe ainsi dans le heavy chiadé, la gratte acérée et la basse ultra ronde, qui ronronne tout le long du morceau (Saboteur encore). Seule la voix – et la lourdeur du riff ainsi que l’épaisseur du son – donne au titre les contours d’un morceau de metal davantage extrême. Presque thrash, la voix tranche dans le gras des riffs et donne alternativement aux structures des atours thrash traditionnels ou quasiment death à la John Tardy (Saboteur également). Les soli ne sont pas en reste, la plupart des structures en étant parsemée (Abandon Everything, Longing for Decay). Second Chances couvre les mêmes champs, l’architecture du titre étant portée par la lourdeur du son et cette voix, décidément très proche d’Obituary, qui trouble les riffs heavy.

Ce mélange doom/heavy/groove fonctionne bien. Sans être jamais déséquilibré, il aère agréablement les titres mais présente, en sens contraire, l’inconvénient de troubler l’identité du combo italien et, parfois, en regard de la longueur des titres, de créer un sentiment de répétition (Second Chances). Pour autant, dans cette évolution que d’aucuns jugeront radicale, la richesse des compositions est évidente, la plupart des titres étant perclus d’arrangements discrets mais efficaces (Saboteur et son lot de petits lead aériens, le riffing spécifique du morceau ; les mélodies arabisantes sur Longign for Decay qui portent la structure…).

On pourra également regretter que certains morceaux soient plus faibles. Par exemple, Abandon Everything table essentiellement sur la vitesse. Or, le son est ici paradoxalement très faiblard et rend le morceau partiellement inoffensif. Mais là encore, c’est la science de la composition et des arrangements habiles qui sauvent le titre, les soli parvenant à l’illuminer comme la structure elle-même, faite d’accélérations, de ralentissements mélodiques ou de ponts aériens et de reprises (les arrangements orientaux sur Longign for Decay). Black Overture, le final instrumental, n’est pas non plus totalement indispensable mais, parfaitement exécuté et rempli de bonnes idées (mélodies soignées, emphase…), il se révèle encore sauvé par les idées pertinentes.

Dans ce jeu d’équilibriste, Forgotten Tomb se révèle une nouvelle fois relativement habile. L’expérience compte naturellement dans le résultat final. La prise de risque aussi. Reste à savoir si les fans originels s’y retrouveront, comme ceux qui apprécient les mélanges car, de fait, si le tout est très bien exécuté et surtout composé, il ne sort pas nécessairement du lot face à ses concurrents.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
06/04/2019 17:54
note: 7.5/10
Après deux albums franchement ennuyeux les italiens retrouvent un peu l'inspiration avec ce disque qui passe bien et comporte de très bons moments (même si d'autres sont plus passe-partout). Pas un retour en grâce mais quand même bien agréable !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Forgotten Tomb
Black / doom
2017 - Agonia Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (9)  7.76/10

plus d'infos sur
Forgotten Tomb
Forgotten Tomb
Black / doom - 1999 - Italie
  

tracklist
01.   We Owe You Nothing
02.   Second Chances
03.   Saboteur
04.   Abandon Everything
05.   Longing for Decay
06.   Black Overture

Durée : 40:55

parution
27 Octobre 2017

voir aussi
Forgotten Tomb
Forgotten Tomb
Songs To Leave

2002 - Selbstmord Services
  
Forgotten Tomb
Forgotten Tomb
...And Don't Deliver Us From Evil

2012 - Agonia Records
  
Forgotten Tomb
Forgotten Tomb
Springtime Depression

2003 - Adipocere Records
  
Forgotten Tomb
Forgotten Tomb
Love's Burial Ground

2004 - Adipocere Records
  
Forgotten Tomb
Forgotten Tomb
Obscura Arcana Mortis (MCD)

2000 - Treblinka Productions
  

Essayez aussi
Mourning Dawn
Mourning Dawn
Waste (EP)

2017 - Aesthetic Death
  
ΚΕΝΌΣ
ΚΕΝΌΣ
Inner Rituals

2018 - BloodCrown Records
  
Latitude Egress
Latitude Egress
To Take Up The Cross

2014 - Art Of Propaganda
  
Nortt
Nortt
Gudsforladt

2004 - DieHard Music
  
Eibon
Eibon
II

2013 - Throatruiner Records / Aesthetic Death
  

Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Croc Noir
Mort
Lire la chronique
Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
Vein
Errorzone
Lire la chronique
Sargeist
Unbound
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Lice
Woe Betide You
Lire la chronique
Fetid
Steeping Corporeal Mess
Lire la chronique
Bewitcher
Under The Witching Cross
Lire la chronique
Nocturnus AD
Paradox
Lire la chronique
GOHRGONE pour l'album "In Oculis"
Lire l'interview
Idle Hands
Mana
Lire la chronique
Undergang / Gorephilia
Gorephilia / Undergang (Spl...
Lire la chronique
Towering
Obscuring Manifestation
Lire la chronique
Alice In Chains + Black Rebel Motorcycle Club
Lire le live report
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Peste Noire
Peste Noire - Split - Peste...
Lire la chronique
Gohrgone
In Oculis
Lire la chronique
K.F.R.
L'Enfer à sa source
Lire la chronique
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique
Defecrator
Abortion of Humanity
Lire la chronique
Sabïre
Gates Ajar (EP)
Lire la chronique