chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
131 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Little Dead Bertha - Age of Silence

Chronique

Little Dead Bertha Age of Silence
Ils l’ont sorti, enfin ! 8 ans d’attente pour un nouvel album du meilleur groupe de black sympho russe de tous les temps. Oui, bon TVANGESTE était bien aussi… Par contre c’est le sixième album seulement, malgré 25 ans d’existence. C’est que même s’il a été formé en 1994, le groupe n’a sorti son premier opus qu’en 1998. Et il n’a cessé de mettre des espaces entre deux méfaits. Mais quand on voit le résultat, on pardonne. Je crois même que le 5ème album, de 2010, était leur meilleur. Angel & Pain avait quelques bons hymnes. Et sincèrement, celui-ci aussi. Il a des défauts évidents aussi, mais tous ceux qui ont aimé le black sympho et n’en sont pas blasés ne pourront pas chier sur les nouvelles compositions.

LITTLE DEAD BERTHA a toujours été prévisible, mais délicieusement efficace, et il poursuit cette route. Il ne trahit pas sa ligne, il parvient à garder l’âme et l’attitude du BM sympho de la fin des années 90, et sait utiliser la formule avec talent. Certes, on a tous déjà entendu des centaines de fois ce style de morceaux, avec les claviers, les soli envolés, les vocaux masculins dédoublés en un grave très lourd et l’autre plus strident. Mais qui arrive encore à en faire à notre époque ? CARACH ANGREN ? Non, eux ils jouent autre chose, c’est du théâtral moderne. Alors que LITTLE DEAD BERTHA est extrêmement fidèle aux codes du style à sa grande époque. Et c’est ce qu’on remarque jusque dans les vocaux féminins ultra-présents. Et tant mieux. Là on sent que la demoiselle fait partie intégrante du groupe. Elle n’est pas là pour poser sa voix sur un petit refrain ou pour juste un petit lalala qui fait joli. Il s’agit de Svetlana Galushko, présente depuis 2006. C’est que le groupe est assez stable malgré les années d’apprente inactivité, et que depuis la dernière offrande il n’y a que le batteur qui ait changé. C’est ici le superactif Andrey Ischenko qui s’en charge, lui que l’on connaît déjà pour être derrière les fûts d’ARKONA, ASHEN LIGHT, CATHARSIS ou encore IZMOROZ.

Les compositions de cet Age of Silence rentre très vite en tête, et l’on a l’impression de connaître depuis longtemps les refrains et mélodies d’un « Heaven for Sinners », « Day of your Life », « Death, Life, Fall ». C’est vraiment parfait pour ceux qui n’ont rien contre le style. C’est évident, l’album ne vaudra pas plus de 3 aux oreilles de ceux qui haïssent le genre, mais ce n’est pas le black symphonique que l’on chronique ici, c’est ce nouvel album de black sympho de LITTLE DEAD BERTHA et tous les arrangements et petits éléments feront plaisir à ceux qui se laisseront embarquer.

Le petit bémol vient des reprises en fin d’album. Etait-il nécessaire de reprendre « No Time to Cry » ? Surtout que ce morceau de THE SISTERS OF MERCY est déjà devenu un classique de CRADLE OF FILTH. La version ici proposée est d’ailleurs très proche de celle de ces derniers... Le groupe avait déjà suffisamment à faire avec les critiques qui les comparaient à la bande à Dani, comme si tous les groupes de sympho devaient être comparés à CRADLE OF FILTH... L’autre reprise est « Devil’s Diner » de LAKE OF TEARS. Bonne nouvelle, c’est mieux que l’original... pour quelqu’un comme moi qui ne supporte pas le groupe suédois. Mais bon, hum... c’était vraiment pas indispensable de terminer l’album ainsi...

Les fans de black vont encore rager s’ils tombent sur cet album. Qu’ils sachent dès le début que ce n’est pas un groupe pour eux. Les fans de LITTLE DEAD BERTHA par contre ne devraient vraiment pas être déçus...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Jarl_Djevel citer
Jarl_Djevel
08/04/2019 20:02
note: 6.5/10
Ça faisait un moment que j'avais pas écouté le genre.
Quelques passages réussis comme "Come in my dreams"
Toutefois je trouve que l'album n'est pas assez sombre et tire parfois un peu trop vers les Nightwish et autres Tristania pour être pleinement comparé à la scène sympho des 90's.
Et c'est ce qui l'empêche de viser plus haut pour moi.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Little Dead Bertha
Black Metal Symphonique
2018 - Soundage Productions
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (2)  3.75/10
Webzines : (2)  6.65/10

plus d'infos sur
Little Dead Bertha
Little Dead Bertha
Black Metal Symphonique - 1994 - Russie
  

vidéos
Age of Silence
Age of Silence
Little Dead Bertha

Extrait de "Age of Silence"
  

tracklist
01.   Intro
02.   Heaven for Sinners
03.   Day of Your Life
04.   Age of Silence
05.   Restless
06.   Death, Life, Fall
07.   Storm
08.   Come in My Dreams
09.   No Time to Cry (The Sisters of Mercy cover)
10.   Devils Diner (Lake of Tears cover)

Durée : 46:36

parution
14 Mai 2018

Essayez aussi
Limbonic Art
Limbonic Art
Phantasmagoria

2010 - Candlelight Records
  
Dragonlord
Dragonlord
Rapture

2001 - Spitfire Records
  
Mephistopheles
Mephistopheles
Landscape Symphonies

1996 - Adipocere Records
  
Thundra
Thundra
Worshipped By Chaos

2006 - Black Lotus Records
  
...and Oceans
...and Oceans
The Symmetry Of I The Circle Of O

1999 - Season Of Mist
  

Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Croc Noir
Mort
Lire la chronique
Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
Vein
Errorzone
Lire la chronique
Sargeist
Unbound
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Lice
Woe Betide You
Lire la chronique
Fetid
Steeping Corporeal Mess
Lire la chronique
Bewitcher
Under The Witching Cross
Lire la chronique
Nocturnus AD
Paradox
Lire la chronique
GOHRGONE pour l'album "In Oculis"
Lire l'interview
Idle Hands
Mana
Lire la chronique
Undergang / Gorephilia
Gorephilia / Undergang (Spl...
Lire la chronique
Towering
Obscuring Manifestation
Lire la chronique
Alice In Chains + Black Rebel Motorcycle Club
Lire le live report
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Peste Noire
Peste Noire - Split - Peste...
Lire la chronique
Gohrgone
In Oculis
Lire la chronique
K.F.R.
L'Enfer à sa source
Lire la chronique
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique
Defecrator
Abortion of Humanity
Lire la chronique
Sabïre
Gates Ajar (EP)
Lire la chronique