chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
126 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Darkened Nocturn Slaughtercult - Mardom

Chronique

Darkened Nocturn Slaughtercult Mardom
Non, 6 ans ne sont pas passés entre ce nouvel album, Mardom, et son prédécesseur, Necrovision. Certains vont essayer de dire le contraire et affirmeront que l’un date de 2019, et l’autre de 2013. Ces gens sont faibles, ils sont attachés à une temporalité qui n’existe pas. Pas pour DARKENED NOCTURN SLAUGHTERCULT en tout cas. La musique de cette horde des Enfers ne peut pas se dater. C’est une flamme éternelle. La progression, l’évolution, la maturité ou tout ce genre de conneries n’ont aucun sens ici.

Le premier titre le prouve d’ailleurs. Une introduction avec les sons d’une horloge déréglée. Ses aiguilles suivent un rythme différent de celui des hommes et elle ouvre les Portes des pénétrons dans les Ténèbres, dans le couloir qui mène aux Enfers. Et nous y arrivons dès la deuxième piste, « Mardom - Echo Zmory ». Tout de suite une chaleur insupportable emplit l’air. Le rouge des flammes éternelles de Satan aveugle le pauvre auditeur. C’est indéniable, les Allemands possèdent encore la clé du monde de Notre Maître. Quelles ambiances ! Voilà à quoi ressemble du black metal noir. C’est démoniaque, occulte mais aussi énergique et envolé.

Toujours emmené par l’une des plus impressionnantes frontwomen du BM, DARKENED NOCTURN SLAUGHTERCULT est aussi habité que les anciens DARKTHRONE ou IMMORTAL. Et là où se fait la différence entre eux et les autres formations qui sont inspirées par les modèles norvégiens, c’est qu’on n’a aucunement l’impression d’écouter une copie, ou un « sous groupe culte ». Je les adore aussi ces groupes qui parviennent à recréer des ambiances années 90, mais avec DNS, j’oublie carrément de faire des comparaisons. Comme si les autres étaient encore dans leur laboratoire en train de recréer la flamme noire du BM tandis qu’eux sont en train de courir avec leur torche sombre en l’air.

On ne réclame même pas d’originalité, on ne critique même pas le manque d’évolution, car on se laisse emporter par les hymnes dévastateurs. Par la batterie qui fait des glouglous (« T.O.W.D.A.T.H.A.B.T.E. »). Par les mélodies électriques qui viennent enfoncer les clous du Christ (« Imperishable Soulless Gown »). Par les chœurs masculins qui font frissonner (« The Boundless Beast »). Sur cet album, même l’incrustation de piano qui vient clore la messe est maléfique. Tout est maléfiquement réussi. Ou presque, car une piste me fait malheureusement moins d’effet : « Exaudi Domine » et son refrain sur lequel mes oreilles entendent un appel aux « Shadoks, Shadoks »…

Voilà, c’est plié. DARKENED NOCTURN SLAUGHTERCULT confirme encore une fois son talent naturel pour imposer l’Enfer dans nos esgourdes.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

Funky Globe citer
Funky Globe
19/04/2019 15:51
D'accord avec la Chro, grosse référence ce groupe et en live ça tue.
dantefever citer
dantefever
13/04/2019 20:37
raekwonchef a écrit : Très bon album, un groupe qui ne déçoit pas. A voir en live aussi, l’expérience est inoubliable.
Plus qu'un bon groupe au niveau musical, c’est un groupe qui personnellement me fascine et m'intrigue de plus en plus. Ce coté mystérieux et occulte trve black fonctionne à merveille.

Ps: sur Exaudi Domine j’entends "Sadam Shazam" perso, un genre de mélange de super héros Dc Comics et dictateur Irakien x)


Tout pareil.

Moi j'entends "Shoggoth Shoggoth", mais j'ai trop lu Lovecraft
Sagamore citer
Sagamore
13/04/2019 07:35
note: 8.5/10
Produit sans originalité aucune mais nom de Dieu, le travail est bien fait. Je suis toujours en admiration devant le batteur de la formation, impressionnant de justesse et de maîtrise. Un très bon disque, mais avec eux, c'est habituel.
raekwonchef citer
raekwonchef
12/04/2019 23:14
note: 8/10
Très bon album, un groupe qui ne déçoit pas. A voir en live aussi, l’expérience est inoubliable.
Plus qu'un bon groupe au niveau musical, c’est un groupe qui personnellement me fascine et m'intrigue de plus en plus. Ce coté mystérieux et occulte trve black fonctionne à merveille.

Ps: sur Exaudi Domine j’entends "Sadam Shazam" perso, un genre de mélange de super héros Dc Comics et dictateur Irakien x)
dantefever citer
dantefever
12/04/2019 13:58
Tuerie. Ce groupe est immense.
mayhem13 citer
mayhem13
12/04/2019 11:28
Sakri, j'ai découvert ce groupe il y a peu avec le précédent méfait, et j'ai tellement aimé qu'il me tarde d'écouter leur nouvel album. Pas d'originalité diraient certains, mais bordel que c'est efficace! Et c'est le genre de groupe ou l'on ne ressent pas ce que certains pour nommer de "faiblesse" que ce manque d'inspiration. Cette chanteur à un timbre possédé, habité, que joue beaucoup.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Darkened Nocturn Slaughtercult
Black Metal
2019 - War Anthem Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (4)  7.88/10
Webzines : (6)  8.16/10

plus d'infos sur
Darkened Nocturn Slaughtercult
Darkened Nocturn Slaughtercult
Black Metal - 1997 - Allemagne
  

tracklist
01.   Inception of Atemporal Transition
02.   Mardom - Echo Zmory
03.   A Sweven Most Devout
04.   T.O.W.D.A.T.H.A.B.T.E.
05.   A Beseechment Twofold
06.   Exaudi Domine
07.   The Boundless Beast
08.   Widma
09.   Imperishable Soulless Gown
10.   The Sphere

Durée : 43:55

parution
12 Avril 2019

voir aussi
Darkened Nocturn Slaughtercult
Darkened Nocturn Slaughtercult
Nocturnal March

2004 - Autoproduction
  
Darkened Nocturn Slaughtercult
Darkened Nocturn Slaughtercult
Necrovision

2013 - War Anthem Records
  

Essayez aussi
Mgla
Mgla
Exercises in Futility

2015 - No Solace
  
Wolfnacht
Wolfnacht
Ypervoreia

2017 - IG Farben
  
Marduk
Marduk
Obedience (EP)

2000 - Osmose Productions
  
Azziard
Azziard
Metempsychose

2017 - Malpermesita Records
  
Enthroned
Enthroned
Prophecies Of Pagan Fire

1995 - Blackend
  

Noctem
The Black Consecration
Lire la chronique
Úlfarr
Hate & Terror - The Rise Of...
Lire la chronique
Bodyfarm
Dreadlord
Lire la chronique
Witch Vomit
Buried Deep In A Bottomless...
Lire la chronique
Year of the Knife
Ultimate Aggression
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
Sühnopfer
Hic Regnant Borbonii Manes
Lire la chronique
Fluids
Exploitative Practices
Lire la chronique
Netherbird
Into The Vast Uncharted
Lire la chronique
Rank And Vile
Redistribution Of Flesh
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
10 MoM Challenge n°5 - Dix minutes pour parler de Death Metal
Lire le podcast
Uniform / The Body
Everything That Dies Someda...
Lire la chronique
Ossuaire
Premiers Chants
Lire la chronique
Yellow Eyes
Rare Field Ceiling
Lire la chronique
Aegrus
In Manus Satanas
Lire la chronique
Leprous
Pitfalls
Lire la chronique
Graveyard
Hold Back The Dawn
Lire la chronique
Bastard Grave
Diorama Of Human Suffering
Lire la chronique
Beorn's Hall
In His Granite Realm
Lire la chronique
Chevalier
Destiny Calls
Lire la chronique
IRON FLESH pour l'album "Forged Faith Bleeding"
Lire l'interview
Disillusion
The Liberation
Lire la chronique
Marduk
Panzer Division Marduk
Lire la chronique
Magrudergrind
Magrudergrind
Lire la chronique
Non Opus Dei
Głód
Lire la chronique
Live Report - South Trooper Fest II @Jas'Rod (Les Pennes-Mirabeau)
Lire le podcast
Bethlehem
Lebe Dich Leer
Lire la chronique
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
The Negative Bias
Narcissus Rising
Lire la chronique