chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
143 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Drastus - La Croix de Sang

Chronique

Drastus La Croix de Sang
Faisons comme Drastus sur son nouvel album en n’y allant pas par quatre chemins : rarement black metal aura sonné aussi sauvage, évident, et fervent, complexe, en même temps et de manière aussi intense ! Une véritable surprise, de la part d’un projet qui œuvrait dans une obscurité totale jusqu’à nous être inconnu – et ce, malgré une discographie relativement conséquente. Dix ans après l’étrange EP Serpent’s Chalice – Materia Prima, voilà pourtant la formation revenir sous la bannière du réputé Norma Evangelium Diaboli, intégrant ainsi un catalogue de choix pour ceux aimant faire rimer « croyance » et « violence ». Arrivé sans s’annoncer, La Croix de Sang déboule comme un molosse, prêt à mordre les jambes d’une armada de dévots aux tremolos de plus en plus jolis sur la forme et vides sur le fond. Sans laisse et sans répit.

Dès les deux premiers morceaux, l’entité semble tracer un chemin d’épines – tortueux et éreintant. Une cérémonie à Sa Gloire qui est menée tambour battant et tout riffs dehors, sans préambule. Le souffle chargé de soufre provoqué par la déflagration ne retombe jamais et se densifie au fil des minutes. Passé le monstrueux « Ashura », les compositions s’étirent et les ambiances se dévoilent davantage comme sur « The Crown of Death ». Drastus dépeint son monde – en déclinaison de noirs –, invoque, psalmodie par un chant black ou clair totalement habité, avec une brutalité froide ou bien de façon plus rampante et vicieuse. Le climat est lourd chargé de miasmes même sur l’instrumental « Hermetic Silence » ainsi que lors de passages mid et low tempos. Pas de rite initiatique ni de volonté de fédérer mais une foi ardente et authentique qui vous brûlent les yeux. Tel l’Ouroboros, cet album se clôt par une spirale sans fin mise en musique par des lignes de guitares répétitives et entêtantes du psychédélique et ténébreux « Constrictor Torrents » - qui ravira, à n’en point douter les fans de Wormlust.

Une austérité qui fait plus que la différence, tant Drastus – sous ses airs de vouloir offrir un black metal des plus efficaces – développe un amour pour la Bête bien à lui. C’est qu’avec un tel label et une telle nationalité, on aurait vite fait de mettre les Français dans une case déjà remplie de capuchards sordides connus et reconnus. Et s’il est clairement proche de quelques noms (Aosoth, Merrimack ou encore Funeral Mist, excusez du peu !), sa simplicité de surface rend l’expérience particulièrement spéciale : jamais le mot « révélation » n’aura aussi bien sailli à un disque de black metal, La Croix de Sang faisant l’effet d’un schlass tenu de la main de la Vérité. Drastique, la formation l’est clairement, avec une telle maîtrise qu’elle conserve son effet de violence vécue au cœur du Mal au fur et à mesure des écoutes. Pourtant, l’occasion fera aussi le larron au sein de ces quarante-sept minutes aux crocs constamment sortis, car telle théologie ne s’encombre pas de pédagogie, pouvant devenir selon les humeurs voie royale ou hermétisme trop appuyé. Ici, comme dans les meilleures œuvres, il va falloir s’impliquer et croire. La récompense viendra d’elle-même.

Cet album, aussi dérangeant et dévastateur soit-il, dégage une sorte de pureté. Un esthétisme singulier, noir, qui fait ici toute la différence. Il suit sa propre ligne de conduite chaotique et vous transcende au gré des écoutes. Il instille Sa parole sans fard, à vous d’en décrypter les mots, de découvrir les symboles cachés. Une œuvre dense et exigeante donc mais ô combien jouissive.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

31 COMMENTAIRE(S)

snort citer
snort
20/04/2019 16:05
note: 8/10
[/quote] Parce que le Black Metal est supérieur au Death Metal (tsss un peu violent ces scripts de nettoyage de string, pas moyen de faire un signe "supérieur à")[/quote]

Aha dommage que tu fasses de la provocation j'aurais aimé qu'on parle de ce qu'on va chercher (et de ce qu'on attend) d'un groupe de death et d'un groupe de black.
Personnellement ce n'est pas l'ambiance (tant de groupes de death distillent des ambiances uniques et infernales) ni la technique (des groups ont un jeu différent mais necessite autant d'endurance, de précision, etc que du death.
Alors c'est quoi finalement qui nous rend plus sensible au black que death et inversement ?
Voilà c'était le comm "philosophons" Sourire Vous pouvez pour certains reprendre les enfantillages Clin d'oeil
Funky Globe citer
Funky Globe
19/04/2019 16:01
note: 9/10
Je ne peux que conseiller toute la discographie de ce groupe de l'ombre.
Que ça soit le triple split avec Hostis (sa femme je crois), CYT, ou les autres enregistrements, Drastus est assez représentatif de l'excellence de la scène black française. Cet album ne déroge pas à la règle. La chro dit tout.
MoM citer
MoM
18/04/2019 14:48
Ah ben du coup, oui, j'écoute et dès le premier morceau, ça fracasse.
C'est sournois, assez suffoquant, très bien produit !

J'écouterai pas en boucle, mais c'est une expérience.
Jean-Clint citer
Jean-Clint
18/04/2019 14:34
MoM a écrit : .On se croirait à savoir qui c'est le meilleur entre Nintendo et Sega.

bien vu pour la comparaison Clin d'oeil Sinon pour revenir à cet album je l'avais totalement zappé au départ mais après plusieurs écoutes il passe franchement très bien, à la fois sobre et réussi avec une sacrée ambiance !
tasserholf citer
tasserholf
18/04/2019 14:12
MoM a écrit : Le Black supérieur au Death ?
Tu peux sentir ça au plus profond de toi, bien entendu, mais le sortir comme vérité absolue gravée dans le marbre... Bof, bof.


Je suis parti depuis si longtemps pour que la team premier degré soit à ce point omniprésente ?
MoM citer
MoM
18/04/2019 13:57
Le Black supérieur au Death ?
Tu peux sentir ça au plus profond de toi, bien entendu, mais le sortir comme vérité absolue gravée dans le marbre... Bof, bof.

On se croirait à savoir qui c'est le meilleur entre Nintendo et Sega.

Pourquoi ne pas écouter les deux ? Y a pas à choisir de camp.
tasserholf citer
tasserholf
18/04/2019 10:32
snort a écrit : En quoi c'est une insulte ?
Parce que le Black Metal est supérieur au Death Metal (tsss un peu violent ces scripts de nettoyage de string, pas moyen de faire un signe "supérieur à")
snort citer
snort
18/04/2019 10:09
note: 8/10
tasserholf a écrit : snort a écrit : La première chose qui m'a frappé c'est la prod, je me suis dit putain on dirait du death !!
Pourquoi tout de suite insulter cet album ?
Il est très bien.


En quoi c'est une insulte ?
tasserholf citer
tasserholf
18/04/2019 09:51
Sagamore a écrit : tasserholf a écrit : Sagamore a écrit : Et Drudkh n'a absolument rien de tendancieux
Hahahahahaha.


Envoie vite un mail au boss de Season Of Mist, label Ô combien tendancieux, je crois qu'il est pas au courant qu'il a signé un groupe nauséabond. Imagine le drame, après l'affaire Inquisition.


Argument d'autorité.
Sagamore citer
Sagamore
18/04/2019 08:02
note: 8/10
tasserholf a écrit : Sagamore a écrit : Et Drudkh n'a absolument rien de tendancieux
Hahahahahaha.


Envoie vite un mail au boss de Season Of Mist, label Ô combien tendancieux, je crois qu'il est pas au courant qu'il a signé un groupe nauséabond. Imagine le drame, après l'affaire Inquisition.
tasserholf citer
tasserholf
17/04/2019 11:33
Sagamore a écrit : Et Drudkh n'a absolument rien de tendancieux
Hahahahahaha.
Sagamore citer
Sagamore
17/04/2019 08:21
note: 8/10
Hallu a écrit : Ouahou les gens sont très premier degré ici... Je faisais surtout référence à cette review de Blut Aus Nord qui m'avait bien fait rire : https://www.youtube.com/watch?v=Jv0r1Ufk5yY Mais sinon oui moi aussi j'ai un ou deux albums de Drudkh ou Burzum...

C'est juste qu'on est un peu las de cette manière très Metalsucks de raisonner. Et Drudkh n'a absolument rien de tendancieux, soit dit en passant.
Hallu citer
Hallu
16/04/2019 21:44
note: 7.5/10
Ouahou les gens sont très premier degré ici... Je faisais surtout référence à cette review de Blut Aus Nord qui m'avait bien fait rire : https://www.youtube.com/watch?v=Jv0r1Ufk5yY Mais sinon oui moi aussi j'ai un ou deux albums de Drudkh ou Burzum...
Ber Val citer
Ber Val
16/04/2019 12:26
note: 9/10
gulo gulo a écrit : Ber Val a écrit : Hallu a écrit : gulo gulo a écrit : Ben on sait qui c'est : Drastus, le boss du label Flamme Noire. Tu veux savoir quoi de plus ?

Juste la base du BM : savoir si c'est un gros nazi peu recommandable (non pas qu'il y en ait des recommandables).


Les parties de batterie sur cet album ont été assurées par Kévin Paradis, qui est bien connu pour avoir joué dans quelques groupes vraiment tendancieux comme Benighted ou Melechesh ....... (bien que je pense que je n'ai pas trop besoin de le préciser mais c'est ironique, mais il a quand même joué dessus héhé)


Ah, c'est re-lui ?
J'avais lu un leak là-dessus sur fb, qui avait ensuite été démenti par quelqu'un de très sûr de lui.


En tout cas c'est lui qui est crédité sur Metal Archives
gulo gulo citer
gulo gulo
16/04/2019 11:51
note: 9/10
Ber Val a écrit : Hallu a écrit : gulo gulo a écrit : Ben on sait qui c'est : Drastus, le boss du label Flamme Noire. Tu veux savoir quoi de plus ?

Juste la base du BM : savoir si c'est un gros nazi peu recommandable (non pas qu'il y en ait des recommandables).


Les parties de batterie sur cet album ont été assurées par Kévin Paradis, qui est bien connu pour avoir joué dans quelques groupes vraiment tendancieux comme Benighted ou Melechesh ....... (bien que je pense que je n'ai pas trop besoin de le préciser mais c'est ironique, mais il a quand même joué dessus héhé)


Ah, c'est re-lui ?
J'avais lu un leak là-dessus sur fb, qui avait ensuite été démenti par quelqu'un de très sûr de lui.
Ber Val citer
Ber Val
16/04/2019 11:32
note: 9/10
Hallu a écrit : gulo gulo a écrit : Ben on sait qui c'est : Drastus, le boss du label Flamme Noire. Tu veux savoir quoi de plus ?

Juste la base du BM : savoir si c'est un gros nazi peu recommandable (non pas qu'il y en ait des recommandables).


Les parties de batterie sur cet album ont été assurées par Kévin Paradis, qui est bien connu pour avoir joué dans quelques groupes vraiment tendancieux comme Benighted ou Melechesh ....... (bien que je pense que je n'ai pas trop besoin de le préciser mais c'est ironique, mais il a quand même joué dessus héhé)
Fabulon citer
Fabulon
16/04/2019 10:42
Sulphur a écrit : J'avoue ne pas avoir accroché de suite. Le côté Black fervent à pochette bleue, c'est déjà bien vu (et ce n'est pas le style que j'écoute le plus en ce moment). Mais quand c'est bien fait, il faut savoir s'incliner. Bravo.

Edit. Et en effet, on s'en branle de savoir qui est derrière. Non ?


Tu me rassures sur le fait d'avoir mis du temps à accrocher... ça fait quelques jours que j'essaye, vu le battage autour de ce disque, et pour le moment, je reste hermétique...

Sulphur citer
Sulphur
16/04/2019 10:41
J'avoue ne pas avoir accroché de suite. Le côté Black fervent à pochette bleue, c'est déjà bien vu (et ce n'est pas le style que j'écoute le plus en ce moment). Mais quand c'est bien fait, il faut savoir s'incliner. Bravo.

Edit. Et en effet, on s'en branle de savoir qui est derrière. Non ?
gulo gulo citer
gulo gulo
16/04/2019 10:24
note: 9/10
Sagamore a écrit : Hallu a écrit : gulo gulo a écrit : Ben on sait qui c'est : Drastus, le boss du label Flamme Noire. Tu veux savoir quoi de plus ?

Juste la base du BM : savoir si c'est un gros nazi peu recommandable (non pas qu'il y en ait des recommandables).


Les gens sont lourds avec ça... Qu'on veuille ne pas acheter le disque d'un groupe ouvertement NS, je le conçois tout à fait. Par contre, et surtout lorsqu'il n'y a absolument rien de tendancieux dans un skeud, qu'on aille faire les fouilles-merdes dans le casier judiciaire et la vie privée d'untel et d'untel pour savoir si on sera en paix avec notre conscience... Calmez vous.

Ou alors, soyez cohérents jusqu'au bout et n'allez plus voir de films de Polanski ou de productions Weinstein, par exemple. Si on doit éliminer de nos choix culturels le moindre produit qui comporte un ou plusieurs salopards, le tri risque d'être difficile.


Pour une fois, on est sur la même ligne hahaha, pourtant dieu sait qu'on a pas les mêmes centres d'intérêt musical et donc les mêmes "besoins" en matière de ligne de conduite. Tant que la musique ne fait pas de prosélytisme ou même d'étalage d'opinions... Encore une fois, la question du "casier" (on parle d'actes, au fait, ou d'opinion ? et l'auditeur est-il cour de justice ? moi j'écoute toujours Tostaky, personnellement) ne se pose que pour le BM alors que, bon, être un connard n'est pas exclusif au genre.

Est-ce qu'on a des preuves que Rosetta ou The Ocean ne sont pas des éco-terroristes ? Est-ce que Isis a changé de nom, les salauds ?!!

Enfin, si y en a un qui a un casier comme relou, sur SE et GOD, c'est bien Hallu.
Sagamore citer
Sagamore
16/04/2019 09:24
note: 8/10
Hallu a écrit : gulo gulo a écrit : Ben on sait qui c'est : Drastus, le boss du label Flamme Noire. Tu veux savoir quoi de plus ?

Juste la base du BM : savoir si c'est un gros nazi peu recommandable (non pas qu'il y en ait des recommandables).


Les gens sont lourds avec ça... Qu'on veuille ne pas acheter le disque d'un groupe ouvertement NS, je le conçois tout à fait. Par contre, et surtout lorsqu'il n'y a absolument rien de tendancieux dans un skeud, qu'on aille faire les fouilles-merdes dans le casier judiciaire et la vie privée d'untel et d'untel pour savoir si on sera en paix avec notre conscience... Calmez vous.

Ou alors, soyez cohérents jusqu'au bout et n'allez plus voir de films de Polanski ou de productions Weinstein, par exemple. Si on doit éliminer de nos choix culturels le moindre produit qui comporte un ou plusieurs salopards, le tri risque d'être difficile.
Hallu citer
Hallu
16/04/2019 09:06
note: 7.5/10
gulo gulo a écrit : Ben on sait qui c'est : Drastus, le boss du label Flamme Noire. Tu veux savoir quoi de plus ?

Juste la base du BM : savoir si c'est un gros nazi peu recommandable (non pas qu'il y en ait des recommandables).
AxGxB citer
AxGxB
16/04/2019 08:09
note: 8/10
Au début c'était plutôt "Mouais" en ce qui me concerne et finalement c'est un "Oui" enthousiaste. Très bon album avec cette ferveur qui le rend tout de suite très intense et suffocant, comme Aosoth en effet.
AlexP citer
AlexP
15/04/2019 23:50
intrigué d'abord par le visuel de la pochette. Elle ne ment pas.
dévastateur...
les couches de guitares sont splendides. Un travail d'orfèvre.
batterie dans un style fin 90's qui sublime l'apocalypse des riffs.
et cette voix...
splendide album!!!!!!!
tasserholf citer
tasserholf
15/04/2019 18:31
snort a écrit : La première chose qui m'a frappé c'est la prod, je me suis dit putain on dirait du death !!
Pourquoi tout de suite insulter cet album ?
Il est très bien.
snort citer
snort
15/04/2019 18:13
note: 8/10
La première chose qui m'a frappé c'est la prod, je me suis dit putain on dirait du death ! une épaisseur de son impressionnante !!! Et les compos suivent !
gulo gulo citer
gulo gulo
15/04/2019 17:29
note: 9/10
Ben on sait qui c'est : Drastus, le boss du label Flamme Noire. Tu veux savoir quoi de plus ?
Hallu citer
Hallu
15/04/2019 16:13
note: 7.5/10
Donc ils font tous comme Blut Aus Nord et Deathspell Omega maintenant en France ? On dit pas qui on est, on donne pas de concerts, on reste dans son coin. Enfin bon, bel album quand même, qui rappelle beaucoup Funeral Mist en effet.
gulo gulo citer
gulo gulo
14/04/2019 18:31
note: 9/10
BBB a écrit : Cet album m'a vraiment pris par surprise. Un peu comme le III d'Aosoth à l'époque. Une des très grosses sorties de ce début d'année!

... dont on reparlera en fin d'année, sans faute, en ce qui me concerne.
BBB citer
BBB
14/04/2019 17:56
note: 8.5/10
Cet album m'a vraiment pris par surprise. Un peu comme le III d'Aosoth à l'époque. Une des très grosses sorties de ce début d'année!
FullSail citer
FullSail
14/04/2019 15:11
note: 8/10
Belle chronique pour une groooosse leçon oui ! A ajouter au nombre réduit d'albums de black que j'aime, dans le haut de la liste.
gulo gulo citer
gulo gulo
14/04/2019 14:42
note: 9/10
Un mâtin de race.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Drastus
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (10)  8.35/10
Webzines : (3)  7.56/10

plus d'infos sur
Drastus
Drastus
Black Metal - 2004 - France
  

tracklist
I. Nihil Sine Polum
II. Ashura
III. Crawling Fire
IV. The Crown of Death
V. Hermetic Silence
VI. Occisor
VII. Constrictor Torrents

Durée : 47 minutes 14

parution
1 Mars 2019

Essayez aussi
Crurifragium
Crurifragium
Beasts Of The Temple Of Satan

2017 - Invictus Productions
  
Setherial
Setherial
Ekpyrosis

2010 - Regain Records
  
Candelabrum
Candelabrum
Necrotelepathy

2016 - Altare Productions
  
Antichrist
Antichrist
Sacrament Of Blood

2011 - Nuclear War Now! Productions
  
Doombringer
Doombringer
The Grand Sabbath

2014 - Malignant Voices
  

Noctem
The Black Consecration
Lire la chronique
Úlfarr
Hate & Terror - The Rise Of...
Lire la chronique
Bodyfarm
Dreadlord
Lire la chronique
Witch Vomit
Buried Deep In A Bottomless...
Lire la chronique
Year of the Knife
Ultimate Aggression
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
Sühnopfer
Hic Regnant Borbonii Manes
Lire la chronique
Fluids
Exploitative Practices
Lire la chronique
Netherbird
Into The Vast Uncharted
Lire la chronique
Rank And Vile
Redistribution Of Flesh
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
10 MoM Challenge n°5 - Dix minutes pour parler de Death Metal
Lire le podcast
Uniform / The Body
Everything That Dies Someda...
Lire la chronique
Ossuaire
Premiers Chants
Lire la chronique
Yellow Eyes
Rare Field Ceiling
Lire la chronique
Aegrus
In Manus Satanas
Lire la chronique
Leprous
Pitfalls
Lire la chronique
Graveyard
Hold Back The Dawn
Lire la chronique
Bastard Grave
Diorama Of Human Suffering
Lire la chronique
Beorn's Hall
In His Granite Realm
Lire la chronique
Chevalier
Destiny Calls
Lire la chronique
IRON FLESH pour l'album "Forged Faith Bleeding"
Lire l'interview
Disillusion
The Liberation
Lire la chronique
Marduk
Panzer Division Marduk
Lire la chronique
Magrudergrind
Magrudergrind
Lire la chronique
Non Opus Dei
Głód
Lire la chronique
Live Report - South Trooper Fest II @Jas'Rod (Les Pennes-Mirabeau)
Lire le podcast
Bethlehem
Lebe Dich Leer
Lire la chronique
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
The Negative Bias
Narcissus Rising
Lire la chronique