chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
93 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Remete - Into Endless Night

Chronique

Remete Into Endless Night
Passé plutôt inaperçu ou boudé carrément par certains élitistes (teintes post-black abhorrées), As The Stars me procure les mêmes frissons qu’à sa découverte en 2014. Incommensurablement poignant. Son géniteur, le discret et inconnu D. ne donnera des nouvelles qu’au compte-goutte sur sa page Facebook jusqu’à l’annonce de la création de son label, Cold Ways. Ecurie composée (pour l’instant) uniquement de ses propres projets black metal, à savoir Woods Of Desolation, Forest Mysticism, Unfeiled et Remete. Pour ce dernier, formé en même temps que son label en 2017, D. tient le micro et tous les instruments. Après une démo et un EP, place à ce premier album Into Endless Night.

Étiqueté « black metal atmosphérique mélancolique », Remete fera indéniablement penser à As The Stars (artwork signé de la même personne), un black metal émotionnel et mélodique empruntant certes aux pierres angulaires norvégiennes (Burzum et Ulver cités) mais aussi au post-rock (tremoli aériens et passages « clean » planants). Les minutes passent et marqueront la différence, nul doute que D. aurait sinon repris le célèbre nom Woods Of Desolation. Des morceaux plus fouillés, une production nettement moins « raw » et une ambiance d’avantage « contemplative » que « dépressive ».

Un constat s’imposera rapidement, je pense qu’à ce jour D. n’avait pas composé des titres aussi riches, là où Woods Of Desolation jouait par exemple sur la redondance et le côté enivrant. De facto il faudra plusieurs écoutes avant de pouvoir assimiler l’album.Into Endless Night demeure malgré tout relativement direct (batterie martiale et tempo soutenu) et accrocheur pour le genre, les 36 minutes restent d’une fluidité à toutes épreuves. D. possède ce don pour vous trouver ce riff plombant affûté à l’extrême, celui qui vous traverse tout le corps et vous entête pendant des jours. Aspect transcendant que l’on retrouve tout particulièrement sur « Ephemerality » et « Stillness »… Par bribes. Des riffs « perles » entourés de passages trop convenus et dispensables, manquant de contraste (les dix minutes « Coiled Within » et « Into Endless Night »). Quid de ces ascenseurs émotionnels et de ces breaks célestes ? Beaucoup découvriront comme moi pour la première fois le chant hybride (entre criard et guttural) de D., des vocaux puissants (aux quelques effets il est vrai) mais malheureusement trop monotones et loin de la puissance émotive que l’on connait dans Woods Of Desolation, à savoir les vocaux de Tim Yatras (Germ, Autumn’s Dawn, ex-Austere) ou de Old (Drohtnung). Une écoute forte plaisante aux quelques passages mémorables mais encore insuffisant et trop dans la retenue quand on connait le talent de D.

Une durée un peu courte, quelques passages convenus et un chant manquant d’émotion empêcheront ce premier album de Remete de véritablement marquer nos esprits. Puis Into Endless Night subira forcément la comparaison avec Woods Of Desolation, qui lui vous prend littéralement aux tripes. Pour autant la musique de Remete demeure d’une fluidité et d’un travail de composition que beaucoup envieraient. A suivre de près en espérant que tous ces projets black metal ne dégraissent pas l’inspiration de D.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

JudasSteel citer
JudasSteel
08/05/2019 13:30
note: 8/10
Probablement l'un des meilleurs albums que D ai pu produire, on quitte l'hiver froid de The Winter Silence pour partir haut dans le ciel.
Très belle surprise de la part de ce musicien talentueux !
Jean-Clint citer
Jean-Clint
26/04/2019 20:45
note: 7.5/10
Effectivement pas totalement parfait et quelques moments un peu redondants mais ça reste franchement hyper agréable et accrocheur. Une vraie découverte qui fait bien plaisir et qui s'écoute toute seule !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Remete
Black Metal atmosphérique
2019 - Cold Ways
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (2)  7.75/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Remete
Remete
Black Metal atmosphérique - 2017 - Australie
  

tracklist
01.   Coiled Within  (09:57)
02.   Ephemerality  (06:41)
03.   Stillness  (07:19)
04.   Into Endless Night  (12:56)

Durée : 36:53

line up
  • D. / Chant, Tous les Instruments

parution
15 Avril 2019

Essayez aussi
Knyazhaya Pustyn
Knyazhaya Pustyn
Marevo
(Марѣво )

2014 - Autodafe
  
Paysage D'Hiver
Paysage D'Hiver
Das Tor

2013 - Kunsthall Produktionen
  
Csejthe
Csejthe
Réminiscence

2013 - Eisenwald Tonschmiede
  
Forest Silence
Forest Silence
Philosophy Of Winter

2006 - Candlelight Records
  
Vallendusk
Vallendusk
Homeward Path

2015 - Northern Silence Productions
  

Sabbath Assembly
A Letter of Red
Lire la chronique
Bleeding Utopia
Where The Light Comes To Die
Lire la chronique
Vananidr
Vananidr
Lire la chronique
PPCM #17 - I have a THRASH, I have a DEATH... HAN ! THRASH DEATH !!
Lire le podcast
Ihlo
Union
Lire la chronique
Rammstein
Rammstein
Lire la chronique
Sigillum Diabolicum
Ordo Repugnant: Les maux du...
Lire la chronique
Deus Mortem
Kosmocide
Lire la chronique
Massacra
Final Holocaust
Lire la chronique
Helms Alee
Noctiluca
Lire la chronique
Mavorim
Der König Ist Tot (EP)
Lire la chronique
Helms Alee
Stillicide
Lire la chronique
Wolfkrieg
Wolvish Reign
Lire la chronique
Magic Circle
Departed Souls
Lire la chronique
Full Of Hell
Weeping Choir
Lire la chronique
Ataraxie + Dionysiaque + Mauvaise Foi
Lire le live report
Time Lurker / Cepheide
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Pissgrave
Posthumous Humiliation
Lire la chronique
Devin Townsend
Empath
Lire la chronique
Grimgotts
Dragons of the Ages
Lire la chronique
Fields of the Nephilim
Elizium
Lire la chronique
Vale Of Pnath
Accursed (EP)
Lire la chronique
Warkunt
Of Ruins And Agony
Lire la chronique
Vision-Conquest-Discipline European Conquest 2019
Doombringer + Mgla + Revenge
Lire le live report
Zaum
Divination
Lire la chronique
Indian Nightmare
Taking Back The Land
Lire la chronique
Moloth
Reconquista
Lire la chronique
Soundgarden
King Animal
Lire la chronique
Le Canyon - S2//Épisode 4 - Rétro-Satanisme et tartinage à l’Italienne
Lire le podcast
Coffin Rot
Coffin Rot (Démo)
Lire la chronique