chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
132 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

K.F.R. - L'Enfer à sa source

Chronique

K.F.R. L'Enfer à sa source
K.F.R., c’est l’histoire de la recherche de la perfection. Mais un autre genre de perfection. La perfection du sale, la perfection du mal, la perfection du raw black metal.

K.F.R., c’est, la plupart le savent, le projet de Maxime Taccardi. Et Maxime Taccardi, c’est, la plupart le savent aussi, un artiste plutôt complet et exigeant qui est attiré par différentes formes d’art. Mais avec toujours la même approche : la perfection du laid. Il est ainsi un graphiste très apprécié, qui a travaillé pour DROWNING THE LIGHT, PSYCHONAUT 4, ENOID, HATS BARN… Et ses dessins sont très bien réalisés, mais nous plongent dans un monde cuachemardesque. D’autant que l’encre rouge qu’il utilise est... son sang. Et si on n’aime pas nécessairement son graphisme, on y reconnait son trait, sa recherche stylistique, sa capacité à interpeller et à heurter. Ses clips aussi sont dans ce style. Au lieu de filmer du raw et du trash à l’arrache, il le fait en pensant à la lumière, aux angles, aux couleurs et il tente d’atteindre des ambiances esthétiquement adaptées à ses Ténèbres. Le corps même de notre homme est sculpté par la même envie de perfection artistique. Un physique mince et musclé à l’extrême, qui trahit des sacrifices, de l’acharnement… une recherche de perfection donc !

Graphisme, vidéo, corps... Et bien entendu musique. Alors certes il officie dans du black metal pur, cru et dégueulasse mais surtout pas baclé, surtout pas improvisé, surtout pas confié au hasard. En fait, le placement des cris, le timbre employé, les effets suraigus des guitares, les petits effets démoniaques de clavier, les samples… Tout est intégré à la place qui lui correspond. Tout est placé là où il faut pour être le plus froid possible, le plus dérangeant possible, le plus écœurant possible. C’est une recherche complexe de l’horreur totale et parfaite.

Les 6 pistes qui forment cet album de 46 minutes reflètent ainsi un travail minutieux et bien élaboré pour lentement et sûrement dépecer l’auditeur, lui brûler ses intestins, l’assécher et le faire pourir. C’est de la musique, mais il y a des odeurs de putréfaction. C’est de la musique mais le paysage prends des teintes rouges et noires. Et c’est alors terriblement envoûtant, perturbant, attirant. Le distrait y échappera peut-être, mais une écoute attentive, ou même un minimum d’implication auditive, feront plonger quiconque dans le fossé des Enfers. C’est comme si le souffle du Diable avait pénétré nos oreilles pour encore progresse peu à peu dans tout notre corps.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Funky Globe citer
Funky Globe
20/06/2019 11:23
Musicalement ça passe pas du tout... Belle Pochette en tout cas.
asghaard666 citer
asghaard666
03/06/2019 13:12
perso ça n'as pas grand intérêt,les compos "raw" sont pour moi plus maladroite et moins calculé que tout ça !
Sagamore citer
Sagamore
30/05/2019 13:17
Artistiquement parlant, il est incroyable. Ses œuvres sont vraiment à part. Par contre, musicalement, j'ai toujours trouvé ça très creux... Je vais retenter avec celui-ci.
uruk citer
uruk
02/06/2019 09:58
Belle chronique ! On voit que tu l'aimes bien ce type. Et t'as raison ahah.
Ça donne envie en tout cas, je trouve que c'est un très bon artiste visuel, voyons ce qu'il fait en musique !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
K.F.R.
Trve Black Metal
2019 - Purity Through Fire
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
K.F.R.
K.F.R.
Trve Black Metal - 2013 - France
  

tracklist
01.   L'enfer, c'est toi
02.   Le sinueux chemin
03.   Simulacre de Chair
04.   Ne cherche pas à devenir, rien a jamais commencé
05.   Anathème de l'envie
06.   L'Enfer à sa source

Durée : 46:49

parution
31 Mai 2019

Essayez aussi
Voëmmr
Voëmmr
Nox Maledictvs

2017 - Signal Rex
  
Vargsang
Vargsang
In the Mist of Night

2014 - Obscure Abhorrence Productions
  
Fenrisulf
Fenrisulf
Eternal Inheritance

2013 - Zero Dimensional Records
  
Yvonxhe
Yvonxhe
De Praestigiis Daemonum

2012 - Zero Dimensional Records
  
Black Funeral
Black Funeral
Ankou and the Death Fire

2016 - Dark Adversary Productions
  

Damnation Defaced
The Devourer
Lire la chronique
Malum
Legion
Lire la chronique
ALL #1 - L'histoire conceptuelle de l'album "Hypertrace"
Lire le podcast
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Kaltfront
Feuernacht
Lire la chronique
Morbid Illusion
In the Crypt of the Stifled
Lire la chronique
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
ShadowStrike
Legends of Human Spirit
Lire la chronique
Oranssi Pazuzu
Kevät / Värimyrsky (EP)
Lire la chronique
Shit Life
Reign In Bud
Lire la chronique
State Faults
Resonate/Desperate
Lire la chronique
Ebola
III
Lire la chronique
Rogga Johansson
Entrance To The Otherwhere
Lire la chronique
Black Majesty
Seventh Kingdom of Edom (EP)
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
Ravenzang
Uit een duister verleden
Lire la chronique
DISOWNING pour l'album "Human Cattle"
Lire l'interview
Cerebral Rot
Odious Descent Into Decay
Lire la chronique
Hate
Auric Gates Of Veles
Lire la chronique
Shape Of Despair
Shades Of...
Lire la chronique
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
PPCM #21 - Ces ALBUMS que JE NE DEVAIS PAS AIMER
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Gestapo 666
Satanic Shariah
Lire la chronique
Memoriam
Requiem For Mankind
Lire la chronique
Beheaded
Only Death Can Save You
Lire la chronique
Epitaphe
I
Lire la chronique
Burial Remains
Trinity Of Deception
Lire la chronique