chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
107 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Frostveil - Ephemeral Visions

Chronique

Frostveil Ephemeral Visions
Le clavier revient ! Bon, certes, il n’avait jamais disparu, mais on le trouvait depuis quelques années chez des groupes qui en avaient une utilisation un peu trop appuyée, pour jouer du black théâtral comme chez CARACH ANGREN, ou bien pour du black sympho en manque d’inspiration, qui en faisait des tonnes pour finalement ne pas convaincre. Il y avait des exceptions, mais on a vraiment senti que les labels et le public ne suivaient plus vraiment les groupes à synthé. Et puis cela a pu être un déclic mais VARGRAV a réussi en 2018 à rappeler aux gros vilains du black metal que cet instrument pouvait venir arroser des compositions sans les rendre naïves, lisses ou trop enjouées. Et j’en suis bien content car le clavier a toujours fait partie de mon histoire du black. Je l’avouerai tout simplement mais les premiers groupes que j’écoutais devaient avoir du synthé pour faire partie de ma collection. Et même si j’ai vite réussi à m’en passer, je n’ai jamais rejeté ses incursions. Pire, j’ai souvent été tout au long de ma vie dans le BM attiré par des formations qui y faisaient appel. J’avais la curiosité de découvrir ce que proposait un groupe qui utilisait cet instrument devenu pestiféré auprès d’une certaine frange.

Le clavier ne revient donc pas vraiment puisqu’il n’avait pas disparu, mais il s’incruste plus facilement chez des groupes qui l’auraient sûrement évité il y a quelques années. J’ai chroniqué HELGAFELL récemment ici, cette fois-ci c’est FROSTVEIL. Un groupe qui a choisi la carte synthé pour mettre plus de sentiments dans son black metal froid. Et surtout il ne le met pas en avant, ce n’est pas le synthé qui est le héros de sa musique, mais juste un élément complémentaire utilisé par moment pour parfaire les compositions et leur donner un côté épique bienvenu. Ça fontionne très bien, on se surprend à taper du pied tout en remuant la tête. On se laisse finalement facilement emporter par les ambiances. L’équilibre entre la hargne et la douceur est bien réfléchi. Mais !

Mais le souci de l’album vient de la longueur inutile de ses pistes, 8 minutes en moyenne. Un morceau écouté indépendamment pourra encore être savouré, même s’il y a toujours un moment où l’esprit va vagabonder mais l’écoute d’une traite des 63 minutes s’avère compliquée. Il aurait fallu soit des morceaux plus courts, soit en enlever deux ou trois. Certes, trois des dix pistes sont des instrumentaux mais l’ingestion est presque inévitable. L’intervention au micro de deux invités n’y change rien. Jpsh Gee de ATRA VETOSUS apparaît sur « Tormented by Life » et Chris Gebauer de DEADSPACE sur « Ephemeral Visions ».

C’est donc un bon album de black mélodique saupoudré de claviers, mais qui a voulu être un poil trop groumand. Il y a un moment où l’on décroche, et le sachant on trouve moins l’envie d’y revenir par la suite...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Frostveil
Black Metal Mélodique
2019 - Dark Adversary Productions
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Frostveil
Frostveil
Black Metal Mélodique - 2014 - Australie
  

tracklist
01.   Echoes of Inexistence
02.   Valiance
03.   Tormented by Life
04.   Orlok
05.   Longing
06.   Writhing in Tender Anguish
07.   Tranquil Reflections
08.   Ephemeral Visions
09.   Salvation
10.   Descent of the Final Cold

Durée : 63:10

parution
28 Mars 2019

Essayez aussi
Martriden
Martriden
Encounter The Monolith

2010 - Autoproduction
  
Assacrentis
Assacrentis
Colossal Destruction

2017 - Anesthetize Productions
  
Sarkrista
Sarkrista
Summoners of the Serpents Wrath

2017 - Purity Through Fire
  
Ishtar
Ishtar
From The Gates (EP)

2013 - Autoproduction
  
The Funeral Pyre
The Funeral Pyre
December (EP)

2009 - Creator Destructor
  

METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Kaltfront
Feuernacht
Lire la chronique
Morbid Illusion
In the Crypt of the Stifled
Lire la chronique
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
ShadowStrike
Legends of Human Spirit
Lire la chronique
Oranssi Pazuzu
Kevät / Värimyrsky (EP)
Lire la chronique
Shit Life
Reign In Bud
Lire la chronique
State Faults
Resonate/Desperate
Lire la chronique
Ebola
III
Lire la chronique
Rogga Johansson
Entrance To The Otherwhere
Lire la chronique
Black Majesty
Seventh Kingdom of Edom (EP)
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
Ravenzang
Uit een duister verleden
Lire la chronique
DISOWNING pour l'album "Human Cattle"
Lire l'interview
Cerebral Rot
Odious Descent Into Decay
Lire la chronique
Hate
Auric Gates Of Veles
Lire la chronique
Shape Of Despair
Shades Of...
Lire la chronique
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
PPCM #21 - Ces ALBUMS que JE NE DEVAIS PAS AIMER
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Gestapo 666
Satanic Shariah
Lire la chronique
Memoriam
Requiem For Mankind
Lire la chronique
Beheaded
Only Death Can Save You
Lire la chronique
Epitaphe
I
Lire la chronique
Burial Remains
Trinity Of Deception
Lire la chronique
Fifth Angel
Third Secret
Lire la chronique
Undergang
Den Gobbelte Grav (EP)
Lire la chronique
Tantara
Sum of Forces
Lire la chronique