chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
94 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sanguisugabogg - Pornographic Seizures

Chronique

Sanguisugabogg Pornographic Seizures (Démo)
Ça fait maintenant quelques semaines que je vous rabâche les oreilles avec les productions du label californien Maggot Stomp. Du coup, autant ne pas s’arrêter en si bon chemin et vous présenter aujourd’hui le cas de Sanguisugabogg, jeune formation originaire de l’Ohio dont la première démo vient tout juste de paraître.
Intitulée Pornographic Seizures, cette dernière se concentre sur l’essentiel puisque du haut de ses quatre titres, elle n’affiche que onze petite minutes au compteur. Pas de quoi s’étouffer et finalement tout juste le temps de se faire un avis sur la question mais on s’en contentera, surtout en guise d’introduction. On appréciera en tout cas le soin apporté à l’artwork qui, entre ce logo illisible et dégoulinant, ce gremlin démoniaque et ce rouge chatoyant, donne le ton et surtout l’envie d’en savoir un peu plus.

Avec des titres aussi évocateurs que "Uningest", "Turkish Blood Orgy", "Perverse/Deranged" et "Succulent Decedent", Sanguisugabogg ne fait aucun secret de ses thèmes de prédilection. Du gras, du sang, du sexe et des tripes en guise de toiles de fond à des compositions qui n’ont peut-être rien de très original mais réussissent néanmoins à susciter l’intérêt grâce à ce groove putride absolument irrésistible et à ces riffs grassouillets aussi bêtes qu’efficaces.

Quelque part entre Disma et Undergang, Sanguisugabogg propose ainsi un Death Metal dépouillé de tout artifice et auréolé d’une production particulièrement solide, à la fois terriblement imposante et néanmoins claire comme de l’eau de roche (avec tout de même un peu de grain et de réverb’, faut pas déconner non plus). Pris par un sens de la concision pour le moins surprenant, le groupe américain plie les deux premiers morceaux de cette démo en un tout petit peu plus de trois minutes. Il n’en faut de toute façon pas davantage à Sanguisugabogg pour faire étalage de tout son talent et de l’éventail de ses aptitudes. Entre mid-tempo juteux et lourdingues, riffs pesants et tortueux, growl lointain et abyssal, accélérations modérées mais entraînantes et surtout bienvenues, groove baveux et basse Punk hyper saturée, la formule dispensée par ces jeunes garçons aux lunettes solaires si saillantes (bonjour les années 80) n’a pas fini de faire des heureux. Encore une fois, le groupe n’invente rien mais la nature quelque peu insaisissable de ses riffs relativement simples en apparences mais qui se plaisent à revêtir différentes formes même sur des formats courts, cette capacité à changer de cadence pour apporter du rythme à l’ensemble et cet amour pour les séquences au groove dégoulinant insufflent au Death Metal de Sanguisugabogg un côté terriblement attirant et finalement particulièrement addictif pour quiconque apprécie de genre de formule putride et nauséabonde. Une chose est sûre, ça va sérieusement dodeliner de la tête à l’écoute de ces quelques titres savamment dosés.

Encore une fois, Maggot Stomp ne s’est pas trompé en misant sur ces quatre garçons dont la subtilité ne semble pas être le fort. Du coup, si vous êtes du genre à apprécier ce type de Death Metal lourd et crasseux aux nuances de groove toujours aussi sympathiques, nul doute que cette première démo de Sanguisugabogg est faite pour vous. Certes, onze minutes c’est vraiment trop court mais au moins les choses ont le mérite d’être posées, permettant ainsi de savoir à quoi s’en tenir pour la suite. Il n’y a plus qu’à espérer que celle-ci soit un petit peu plus conséquente même si, encore une fois, il n’y a aujourd’hui aucune raison valable de bouder son plaisir.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sanguisugabogg
Death Metal
2019 - Maggot Stomp Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Sanguisugabogg
Sanguisugabogg
Death Metal - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Uningest  (01:38)
02.   Turkish Blood Orgy  (01:29)
03.   Perverse/Deranged  (03:29)
04.   Succulent Decedent  (04:27)

Durée : 11:03

line up
parution
26 Juillet 2019

Essayez aussi
Demonical
Demonical
Chaos Manifesto

2018 - Agonia Records
  
Cemetery Urn
Cemetery Urn
Barbaric Retribution

2018 - Hells Headbangers Records
  
Facebreaker
Facebreaker
Dead, Rotten And Hungry

2008 - Pulverised Records
  
Carnage
Carnage
Dark Recollections

1990 - Earache Records
  
Miasmal
Miasmal
Cursed Redeemer

2014 - Century Media Records
  

Fluids
Exploitative Practices
Lire la chronique
Netherbird
Into The Vast Uncharted
Lire la chronique
Rank And Vile
Redistribution Of Flesh
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
10 MoM Challenge n°5 - Dix minutes pour parler de Death Metal
Lire le podcast
Uniform / The Body
Everything That Dies Someda...
Lire la chronique
Ossuaire
Premiers Chants
Lire la chronique
Yellow Eyes
Rare Field Ceiling
Lire la chronique
Aegrus
In Manus Satanas
Lire la chronique
Leprous
Pitfalls
Lire la chronique
Graveyard
Hold Back The Dawn
Lire la chronique
Bastard Grave
Diorama Of Human Suffering
Lire la chronique
Beorn's Hall
In His Granite Realm
Lire la chronique
Chevalier
Destiny Calls
Lire la chronique
IRON FLESH pour l'album "Forged Faith Bleeding"
Lire l'interview
Disillusion
The Liberation
Lire la chronique
Marduk
Panzer Division Marduk
Lire la chronique
Magrudergrind
Magrudergrind
Lire la chronique
Non Opus Dei
Głód
Lire la chronique
Live Report - South Trooper Fest II @Jas'Rod (Les Pennes-Mirabeau)
Lire le podcast
Bethlehem
Lebe Dich Leer
Lire la chronique
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
The Negative Bias
Narcissus Rising
Lire la chronique
Abysmal Grief
Blasphema Secta
Lire la chronique
Bastard Grave
What Lies Beyond
Lire la chronique
NONE # 1 - PATHOLOGY - Reborn to Kill
Lire le podcast
Sarcasm
Esoteric Tales Of The Unserene
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Pisces Iscariot (Compil.)
Lire la chronique
Iron Flesh
Forged Faith Bleeding
Lire la chronique
Elder
The Gold & Silver Sessions ...
Lire la chronique