chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Undergang - Den Gobbelte Grav

Chronique

Undergang Den Gobbelte Grav (EP)
Sorti pour Halloween l’année dernière, ce EP d’Undergang s’inscrit dans une démarche un petit peu particulière puisqu’elle est l’idée de l’auteur danois Benni Bødker spécialisé notamment dans les histoires d’horreur à destination d’un jeune public. Pour accompagner la parution de son dernier ouvrage en date intitulé Den Dobbelte Grav (dont les illustrations sont signées David Mikkelsen), celui-ci a demandé à Undergang d’enregistrer un EP deux titres pour lequel il écrirait lui-même les paroles. Disponible bien évidemment avec l’ouvrage en question, ce EP peut néanmoins s’acheter ce qui n’est pas plus mal sachant que cette anthologie n’est pas traduite en anglais et encore moins en français.

Illustré par David Mikkelsen, ce EP deux titres propose en fait un inédit intitulé bien évidemment "Den Dobbelte Grav" (dont les paroles ont effectivement été écrites par Benni Boedker) ainsi qu’une reprise de Bolt Thrower ("Powder Burns") que l’on trouve sur l’album Mercenary sorti en 1998. Ces deux titres ont été enregistrés en 2016 par Greg Wilkinson au Earhammer Studio lors des sessions d’enregistrements de l’album Misantropologi. Le tout ultime à un petit dix minutes et vingt-trois secondes.

Sur la face A, on trouve naturellement le morceau qui a donné son nom à ce EP. Si la production est bien évidemment identique à celle de leur dernier album, le titre évolue quant à lui dans un registre mid-tempo relativement éloigné de ce à quoi nous a habitué Undergang jusque-là, en grande partie parce qu’on ne retrouve pas ici ce groove putride et tellement irrésistible qui caractérise d’habitude leur Death Metal (même lorsqu’il se fait plus lourd). Bien entendu, on retrouve tout de même la patte du groupe de Copenhague avec pour commencer le growl toujours aussi profond et cradingue de David Mikkelsen. Celui-ci vient se coller sur des riffs lents et répétitifs dont se dégage une atmosphère poisseuse et menaçante. S’il semble au final y avoir peu de variations durant ces cinq minutes, on constate tout de même que le morceau est composé de trois parties. Une première entame instrumentale de près d’une minute trente durant la quelle Undergang, sans briller par une rapidité exubérante fait néanmoins preuve d’un peu plus de rythme avant d’entamer une deuxième séquence marquée cette fois-ci par des riffs et une batterie pour le moins répétitifs. Celle-ci prend fin aux alentours de 3:48 à l’arrivée de la troisième séquence tout aussi aliénante mais dont les riffs ont néanmoins évolué.

Face B, cette reprise de Bolt Thrower avec un titre sur lequel je n’aurai pas forcément parié même si dans le cadre de ce EP celui-ci semble finalement tout à fait indiqué. En effet, "Power Burns" n’est pas le morceau le plus enlevé composé par les Anglais. C’est même sûrement l’un des plus entêtants (pour ne pas dire répétitif) avec ce riff à la mélodie si accrocheuse malgré l’ambiance désabusée qui s’en dégage. Si en soit, la version proposée par les Danois ne diffère pas particulièrement de l’originale, le groupe y apporte tout de même sa patte avec ce côté bien cradingue et dégoulinant caractéristique du Death Metal d’Undergang tout en prenant soin de ralentir quelque peu la cadence pour rester dans le thème de ce EP. L’autre petite subtilité c’est que les Danois n’ont pas souhaité reprendre le célèbre gimmick de Bolt Thrower que l’on trouve notamment sur l’introduction de ce titre, comme si ce riff n’appartenait qu’au groupe de Coventry et à personne d’autre.

Certainement pas indispensable, ce court EP d’Undergang s’avère néanmoins fort sympathique. Déjà parce que le groupe sort ici un petit peu de sa zone de confort avec un premier titre mid-tempo baveux qui contraste avec les morceaux plus enlevés au groove redoutable qu’il a l’habitude de nous servir. Ensuite parce qu’Undergang reprend du Bolt Thrower et que Bolt Thrower c’est la classe ultime. Enfin parce que ce EP a été imaginé pour accompagner un livre d’histoires horrifiques destinés pour les enfants et qu’un tel concept mérite d’être salué et soutenu.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
08/08/2019 08:18
note: 3.5/5
Bon, je n'ai pas réussi à trouver quoi que ce soit de probant dans les publications du label ou du groupe. On verra bien haha.
Sim citer
Sim
07/08/2019 18:36
note: 4/5
AxGxB a écrit : Ah mais j'étais sûr que c'était des vrais moi haha
Ah bah je doute du coup, je me suis dit qu'ils seraient faux pour la conservation
AxGxB citer
AxGxB
07/08/2019 18:24
note: 3.5/5
Ah mais j'étais sûr que c'était des vrais moi haha
Sim citer
Sim
07/08/2019 17:44
note: 4/5
Le concept est génial en tous cas, la reprise est sympa. Va falloir choper la nouvelle sortie de Wormridden maintenant, livrée avec de faux asticots apparemment !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Undergang
Death Metal
2018 - Forlaget Corto
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs : (1)  4/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Undergang
Undergang
Death Metal - 2008 - Danemark
  

tracklist
01.   Den Dobbelte Grav  (05:48)
02.   Powder Burns (Bolt Thrower Cover)  (04:35)

Durée : 10:23

line up
parution
1 Novembre 2018

voir aussi
Undergang
Undergang
Til Døden Os Skiller

2012 - Xtreem Music
  
Undergang
Undergang
Døden Læger Alle Sår

2015 - Dark Descent Records
  
Undergang / Funebrarum
Undergang / Funebrarum
The Dead Of Winter (Split 7")

2012 - Doomentia Records
  
Undergang
Undergang
Misantropologi

2017 - Dark Descent Records
  
Anatomia / Undergang
Anatomia / Undergang
Anatomia / Undergang (Split 10")

2017 - Me Saco Un Ojo Records
  

Essayez aussi
Obscure Infinity
Obscure Infinity
Dawn Of Winter

2010 - Obscure Domain Productions
  
Angerot
Angerot
The Divine Apostate

2020 - Redefining Darkness Records
  
The Chasm
The Chasm
The Spell Of Retribution

2004 - Wicked World Records
  
Unleashed
Unleashed
Hell's Unleashed

2002 - Century Media Records
  
Vomitory
Vomitory
Terrorize Brutalize Sodomize

2007 - Metal Blade Records
  

Smile
What a Wonderful World (EP)
Lire la chronique
Fange
Poigne (EP)
Lire la chronique
Electric Wizard
Let Us Prey
Lire la chronique
Crowbar
Odd Fellows Rest
Lire la chronique
Dawn of Nil
Culminating Ruins
Lire la chronique
Sombre Héritage
Alpha Ursae Minoris
Lire la chronique
Candiria
Surrealistic Madness
Lire la chronique
Devouring Void
Septic Fluid Dripping From ...
Lire la chronique
Vaal
Visioen Van Het Verborgen Land
Lire la chronique
Mourning Beloveth / The Ruins Of Beverast
Don’t Walk on the Mass Grav...
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Bait
Revelation Of The Pure
Lire la chronique
Mora Prokaza
By Chance
Lire la chronique
Meurtrières
Meurtrières (EP)
Lire la chronique
Irae
Lurking in the Depths
Lire la chronique
Death Courier
Necrotic Verses
Lire la chronique
Bašmu
Enshrined In Eternity
Lire la chronique
Exocrine
Maelstrom
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
Bezwering
Aan De Wormen Overgeleverd
Lire la chronique
Odiosior
Odiosior (EP)
Lire la chronique
Non Serviam
Le Cœur Bat
Lire la chronique
Hum
Inlet
Lire la chronique
Nexion
Seven Oracles
Lire la chronique
Mosaic
Secret Ambrosian Fire
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Gloom
Rider of the Last Light
Lire la chronique
Witchcraft
Legend
Lire la chronique
Front
Antichrist Militia (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Binaural
Lire la chronique