chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
112 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Illdisposed - Reveal Your Soul For The Dead

Chronique

Illdisposed Reveal Your Soul For The Dead
ILLDISPOSED nous ayant habitué à une fréquence en sorties plutôt généreuse, le temps commençait à se faire un poil long depuis la parution de « Grey Sky Over Black Town » (mai 2016). Un peu plus de trois piges pour succéder à un album assez inhabituel, qui piochait allègrement dans le registre black pour relancer la machine. « Color our world blackened ! » scandait James, prophétisant le retour des Danois à une musique plus sombre et ambiancée, moins linéaire que sur le frontal « Sense The Darkness ». Avec Dan Swäno aux manettes pour accompagner cette 15ème offrande, c’est à un pur album de death à l’ancienne auquel nous avons affaire ici, le groupe se montrant sous son jour le plus traditionnel.

Une approche naturaliste qui soulagera ceux qui ne goûtent guère aux expérimentations electro des « 1-800 Vindication » et « There is Light … But It’s Not For Me », ILLDISPOSED écartant définitivement ses influences suédoises au profit d’un contenu résolument old school. Adieu la production blockbuster et froid clinique qui l’accompagne, bienvenue aux miasmes putrides tout droit sortis du caveau des années 90 ! Il n’y a qu’à s’enfiler « With Hate » pour s’en convaincre : avec son approche directe et épurée, un vieux son bien rance et une absence totale d’artifices, voilà un titre assez représentatif de ce qui vous attend sur ce « Reveal Your Soul For The Dead ». Un peu dans la même veine, « This Is Our Calling For The End » fait les choses comme il faut, ILLDISPOSED conservant cette faculté à blaster quand il faut pour enjoliver son death groovy servi sur son habituelle garniture de double pédale. Plutôt réussie également, « Drink It All » et ses leads accrocheuses ravivent les bons souvenirs de la référence « Submit ». Quant à Bo Summer, s’il s’appuie moins que de coutume sur sa growl box, nul besoin de graissage des conduits à l’huile d’olive pour en tartiner des couches. On a même droit à un petit clin d’œil au David Vincent de « Covenant » sur la torturée « To Sail You Away ». Sympa !

Si cette cure d’austérité industrielle s’accompagne d’un louable supplément de gras, elle trouve malheureusement ses limites dans les compositions proposées. Bien moins inspiré que sur un « With The Lost Souls On Our Side », Jakob Batten est pris en flagrant délit d’indigence sur une « We Must Endure » traînant sa misère à mi parcours. Riffs stériles et lenteur rédhibitoire, des scories que l’on retrouve hélas à intervalles réguliers sur la plupart des titres, brisant net la dynamique d’un album plus digne de « Kokaiinum » que de « There’s Something Rotten … In The State Of Denmark ». Souffrant également d’un déficit de puissance brute imputable au choix de production (on ne peut pas gagner sur tous les plans), ILLDISPOSED échoue là où il avait réussi sur « Grey Sky Over Black Town » : l’alchimie entre charges bourrines et plages plus ambiancées n’a rien d’évidente ici, les quelques riffs groovy qui font leur réputation renforçant le caractère schizophrène de l’ensemble. Oscillant sans cesse entre le plutôt bon et le très moyen, « Reveal Your Soul For The Dead » frustre donc plus qu’il ne séduit ; malgré les moyens mis en œuvre pour ressusciter le ILLDISPOSED de 1995-2000, on en reste hélas au stade de la note d’intention.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

seb niggurath citer
seb niggurath
21/09/2019 23:58
putain je croyais même pas que ça existait encore Illdisposed, quand j'était branleur j'aimais bien there is something rotten in the state of Denmark, après ça a toujours été 2eme division en death et ils ont jamais su mettre la touche de black ou de groove choisi ton camp ahah, blague à part infernal torment a eu le courage de ne faire que 2 disques enormes chacuns desolé pour illdisposed
(ps je ne suis pas un black metalleux spoiler, j'aime le bon death et illdisposed ben ......)
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
12/09/2019 08:52
coreandcoupdate a écrit : D'accord avec toi mon Toto. Sauf sur l'abandon des influences suédoises : le riff principal de "This is Our Calling" est du pur Melodeath atthegatien !

Ouaip tout juste! Après je pensais plus au côté Soilwork/clinique de la chose mais bon, on pinaille!
coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
12/09/2019 08:09
D'accord avec toi mon Toto. Sauf sur l'abandon des influences suédoises : le riff principal de "This is Our Calling" est du pur Melodeath atthegatien !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Illdisposed
Death metal
2019 - Massacre Records
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (5)  7.33/10

plus d'infos sur
Illdisposed
Illdisposed
Death metal - 1991 - Danemark
  

écoutez
tracklist
01.   Reveal Your Soul ...
02.   ... For The Dead
03.   With Hate
04.  This Is Our Calling For The End
05.   What Will I Become?
06.   We Must Endure
07.   To Sail You Away
08.   We Are One
09.   Drink It All
10.   She's Not In Our Way
11.   All Is Sworn

Durée : 42:48

line up
parution
23 Août 2019

voir aussi
Illdisposed
Illdisposed
Kokaiinum

2001 - DieHard Music
  
Illdisposed
Illdisposed
Burn Me Wicked

2006 - Roadrunner Records
  
Illdisposed
Illdisposed
Sense The Darkness

2012 - Massacre Records
  
Illdisposed
Illdisposed
1-800 Vindication

2004 - Roadrunner Records
  
Illdisposed
Illdisposed
Retro (Compil.)

2000 - DieHard Music
  

Essayez plutôt
Masacre
Masacre
Reqviem

1991 - Osmose Productions
  
Interment
Interment
Scent Of The Buried

2016 - Pulverised Records
  
Irkallian Oracle
Irkallian Oracle
Grave Ekstasis

2013 - Nuclear War Now! Productions
  
Gutted
Gutted
Bleed For Us To Live

1994 - Red Light Records
  
Deserted Fear
Deserted Fear
Dead Shores Rising

2017 - Century Media Records
  

Spirit Possession
Spirit Possession
Lire la chronique
Valgrind
Condemnation
Lire la chronique
UNDERGROUND ! C'est quoi et à quoi ça sert ?
Lire le podcast
Inclination
Midwest Straight Edge (EP)
Lire la chronique
Carthage
Punic Wars!
Lire la chronique
K.F.R.
Nihilist
Lire la chronique
Fistula
The Process of Opting Out
Lire la chronique
Shed The Skin
The Forbidden Arts
Lire la chronique
Pearl Jam
Pearl Jam
Lire la chronique
Masacre
Reqviem
Lire la chronique
Lantern
Dimensions
Lire la chronique
Temple Of Dread
World Sacrifice
Lire la chronique
Stygian Crown
Stygian Crown
Lire la chronique
Atavist
III: Absolution
Lire la chronique
Aherusia
Nostos ~ An Answer (?)
Lire la chronique
Nattverd
Styggdom
Lire la chronique
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Pearl Jam
Riot Act
Lire la chronique
Evil Warriors
Schattenbringer (EP)
Lire la chronique
Bastard Priest
Vengeance... Of The Damned ...
Lire la chronique
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Gigaton
Lire la chronique
Black Funeral
Scourge of Lamashtu
Lire la chronique
Thou
Blessings Of The Highest Or...
Lire la chronique
Temnein
Tales : Of Humanity And Greed
Lire la chronique
Withering Surface
Meet Your Maker
Lire la chronique
Dauþuz
Grubenfall 1727 (EP)
Lire la chronique
Mercyful Fate
In The Shadows
Lire la chronique
Detherous / Stench Of Death
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Alcest
Spiritual Instinct
Lire la chronique