chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
98 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Lutomysl - Ecce Homo

Chronique

Lutomysl Ecce Homo
Pauvre Ukrainien, pauvre LUTOMYSL. Victime de la mode, victime de la lassitude de l’auditeur, victime de son acharnement à être lui-même. Oui, Ecce Homo, son 9ème album, a fait beaucoup moins parler que ses prédescesseurs, comme déjà Overcoming Babel en 2012 avait attiré moins d’attention. Cela faisait pourtant 6 ans que nous n’avions pas eu de nouvelles de notre bonhomme, et nous aurions pu penser que les fans allaient être chaud patate, sur les dents et ravis d’avoir de nouvelles compositions, mais non, c’est plus ou moins le syndrome DRUDKH qui a frappé. LUTOMYSL fait apparemment trop du LUTOMYSL pour recréer les engouements de ses sorties des années 2000.

Il a pourtant évolué au fil du temps, devenant moins incisif et plus réfléchi. En mettant les guitares et l’homme derrière elles plus en avant. Alors que la base musicale du groupe est restée la même, son image a changé, et cela a pu aussi déplaire à un public qui le souhaiterait plus evil, plus sombre dans le visuel. C’est vrai que, depuis 2010 et l’album sans titre, le musicien chanteur use des couleurs claires, met des photos de lui en tenue de ville, montre une image moins torturée... Cela joue. L’imaginaire a une forte importance et bien que les compositions de cet opus soient torturées, on a du mal à oublier la luminosité du personnage.

Alors il faut faire un effort pour se plonger dans la musique et s’imprégner des ambiances une nouvelle fois réussies. 9 titres, 51 minutes. Car cest toujours magique du LUTOMYSL, avec une patte personnelle. Les vocaux écorchés sont terrifiants, laissant entrevoir un homme fatigué et lassé par la vie, rampant à terre et n’arrivant pas à se relever. Les guitares sont toujours aussi enchanteuses, montrant que Lutomysl est un véritable musicien. Il crée avec attention ses morceaux et sait mettre en valeur certains passages, en jouant par exemple avec le volume, ou bien en utilisant sa botte secrète imparable : arrêter les instruments pour n’en laisser plus qu’un seul s’exprimer. Alors que le morceau est déchainé, il freine tout d’un coup et arrive à sublimer le tout. Je me fais avoir à tous les coups. Là, ce sera sur « Fallacies of Life », « To Pass by the Guard » ou encore « Ecce Homo ».

Mais effectivement, ce sont des éléments qui n’ont rien de novateur chez l’Ukrainien et l’on a un peu l’impression d’écouter de simples variantes à des titres qui se trouvaient sur d’anciens albums. Une impression de déjà-entendu. De mon côté aussi, cela m’empêche de classer Ecce Homo en haut des sorties de LUTOMYSL, mais cela ne m’incite pas à mettre une mauvaise note. Le charme opère, je retrouve avec plaisir cette formation qui m’a fait et continue de me faire vibrer grâce à son mélange d’émotions, d’agressions, et d’envolées mélancoliques...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Astraldeath citer
Astraldeath
08/09/2019 18:32
Belle découverte pour ma part, merci Sakri.
lkea citer
lkea
07/09/2019 10:14
note: 6.5/10
Finalement assez déçu, on ne retrouve que partiellement cette poésie abrasive de "Overcoming Babel" et "Firmament". De très beaux coups d'éclat, comme "Fallacies of Life", mais il manque clairement quelque chose.
Sagamore citer
Sagamore
07/09/2019 07:52
note: 5/10
On est bien loin des coups d'éclats du passé, pour moi... C'est la descente progressive en qualité depuis "Overcoming Babel". Ben tiens, je vais me repasser un petit "Catharsis", pour la peine !
mayhem13 citer
mayhem13
06/09/2019 23:15
Merci pour la découverte Sakri, ne connaissant pas les anciens albums, celui- ci m'a bien emballé.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Lutomysl
Black Metal Mélodique
2018 - Drakkar Productions
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (3)  6.83/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Lutomysl
Lutomysl
Black Metal Mélodique - 2001 - Ukraine
  

tracklist
01.   Без вогню провідної зорі (Without the Light of the Guiding Star)
02.   Колиска кровопролиття (Cradle of Bloodshed)
03.   Омани життя (Fallacies of Life)
04.   Обминути вартового (To Pass by the Guard)
05.   Kаїн (Cain)
06.   Лезом погорди собі по горлу (Blade of Arrogance Cuts Your Throat)
07.   Ecce Homo
08.   Повинен йти (Must Go)
09.   Місце героя (Where the Hero Is)

Durée : 51:21

parution
14 Décembre 2018

voir aussi
Lutomysl
Lutomysl
De Profundis

2008 - Supernal Music
  
Lutomysl
Lutomysl
Decadence

2005 - Mercenary Musik
  
Lutomysl
Lutomysl
Overcoming Babel

2012 - Nihilward Productions
  
Lutomysl
Lutomysl
Firmament (EP)

2014 - Nihilward Productions
  

Essayez aussi
Stryvigor
Stryvigor
Забуте віками
(Forgotten by Ages)

2014 - Svarga Music
  
Windfaerer
Windfaerer
Alma

2018 - Avantgarde Music
  
Martriden
Martriden
Encounter The Monolith

2010 - Autoproduction
  
Requiem Laus
Requiem Laus
The Eternal Plague

2008 - 666 Production
  
Malist
Malist
To Mantle the Rising Sun

2020 - Northern Silence Productions
  

Spirit Possession
Spirit Possession
Lire la chronique
Valgrind
Condemnation
Lire la chronique
UNDERGROUND ! C'est quoi et à quoi ça sert ?
Lire le podcast
Inclination
Midwest Straight Edge (EP)
Lire la chronique
Carthage
Punic Wars!
Lire la chronique
K.F.R.
Nihilist
Lire la chronique
Fistula
The Process of Opting Out
Lire la chronique
Shed The Skin
The Forbidden Arts
Lire la chronique
Pearl Jam
Pearl Jam
Lire la chronique
Masacre
Reqviem
Lire la chronique
Lantern
Dimensions
Lire la chronique
Temple Of Dread
World Sacrifice
Lire la chronique
Stygian Crown
Stygian Crown
Lire la chronique
Atavist
III: Absolution
Lire la chronique
Aherusia
Nostos ~ An Answer (?)
Lire la chronique
Nattverd
Styggdom
Lire la chronique
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Pearl Jam
Riot Act
Lire la chronique
Evil Warriors
Schattenbringer (EP)
Lire la chronique
Bastard Priest
Vengeance... Of The Damned ...
Lire la chronique
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Gigaton
Lire la chronique
Black Funeral
Scourge of Lamashtu
Lire la chronique
Thou
Blessings Of The Highest Or...
Lire la chronique
Temnein
Tales : Of Humanity And Greed
Lire la chronique
Withering Surface
Meet Your Maker
Lire la chronique
Dauþuz
Grubenfall 1727 (EP)
Lire la chronique
Mercyful Fate
In The Shadows
Lire la chronique
Detherous / Stench Of Death
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Alcest
Spiritual Instinct
Lire la chronique