chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
75 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Wormfood - Jeux d'Enfants

Chronique

Wormfood Jeux d'Enfants (Démo)
Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Wormfood, sachez tout d'abord qu'ils sont français et de bons groupes français, je n'en connais pas des masses. Formé en 2001, le groupe a rapidement trouvé son créneau et sort en 2002 un premier album éponyme qui n'est pas passé inaperçu (voir la chronique sur Thrashocore). Avec cette seconde production, le groupe en remet une couche, nous balançant à la gueule leur musique aussi efficace que malsaine.

L'intro très alcoolisée met tout de suite dans l'ambiance et permet d'engager le premier véritable titre "Bum Fight", gras, lourd, vous démangeant les cervicales. Mais voilà, sa réputation de groupe original et décalé, Wormfood ne l'a pas gagnée dans une pochette surprise, puisque après une introduction bien grasse, ce premier titre prend un aspect totalement différent : accordéon, ambiance beuverie avant de repartir sur une atmosphère plus sombre et pesante. Difficile à cerner donc, mais on ne va pas s'en plaindre car c'est ce qui fait la force de cet album. Même leur style musical est difficilement identifiable, mélangeant death, doom, thrash, gothique avec quelques relents de black. Les compositions alternent et mélangent habilement les teintes musicales mais arrivent à conserver une certaine efficacité et cohérence. L'air que l'on y respire est malsain et le groupe y travaille, cela se sent : la profondeur que créent le clavier et les différents sons d'ambiance qui agrémentent l'album sont tout simplement jouissifs. Ne soyez pas étonné de rencontrer un chat écrasé, un sodomite ou un marquis qui montre son cul, c'est tout à fait normal dans ce genre de conditions. Bien que je n'ai pas eu l'honneur d'avoir le droit à la pochette, le son est d'excellente qualité, faisant vraiment honneur à la musique. Et si avec un album pareil, le groupe n'arrive pas à trouver de label, je ne sais vraiment pas ce qu'il leur faut...

"Wormfood. Une autre idée du bon goût.". En voilà un slogan bien vendeur et approprié. "Jeux d'Enfants" est une sorte "D'Alice au Pays des Merveilles" version Tim Burton, quoique l'imagination de nos compatriotes va tout de même bien plus loin dans beaucoup de sens du terme (je vous laisse le soin d'interpréter cette phrase), relevant peut être parfois de la psychiatrie. D'ailleurs je me demande si le fait d'aimer ça n'en relève pas non plus. J'ai un doute tout d'un coup. Minou minou vient ici.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

langoustator citer
langoustator
25/10/2005 17:59
Dead citer
Dead
18/03/2005 23:03
Chri$ citer
Chri$
18/03/2005 20:48
si vous trouvez que Dead est relou avec son groupe de reprises d'Opeth, tapez 1
si vous trouvez que j'ai raison, tapez 2
si vous trouvez que j'ai tort, ne votez pas!

Clin d'oeil
Dead citer
Dead
18/03/2005 19:57
C'est pas Etharen pour l'instant Gros sourire
langoustator citer
langoustator
11/03/2005 20:26
kiki va signer chez code666? Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Wormfood
Doom/Death original, décalé et décadent
2005 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : -
Lecteurs :   -
Webzines : (5)  3.82/5

plus d'infos sur
Wormfood
Wormfood
Doom/death aux saveurs indus - 2001 - France
  

tracklist
01.   Tramway
02.   Bum Fight
03.   Dark Mummy Cat
04.   Ecce Homo
05.   TEGBM
06.   Comptine
07.   Vieux Pédophile
08.   Love At Last

Durée totale : 31:32

voir aussi
Wormfood
Wormfood
Wormfood

2002 - Autoproduction
  

Horrendous
Idol
Lire la chronique
Prezir
As Rats Devour Lions
Lire la chronique
FINIS OMNIVM pour l'EP "Cercle"
Lire l'interview
Tribulation
Down Below
Lire la chronique
Totenmesse
To
Lire la chronique
Witchthroat Serpent
Swallow the Venom
Lire la chronique
Profanatica
Altar of the Virgin Whore (EP)
Lire la chronique
Sjukdom
Stridshymner og dødssalmer
Lire la chronique
The Lumberjack Feedback
Blackened Visions
Lire la chronique
Emigrate
Silent So Long
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 20 - Danger.
Lire le podcast
Ende
Goétie Funeste
Lire la chronique
Fantômas
Fantômas (Amenaza Al Mundo)
Lire la chronique
Candelabrum
Portals
Lire la chronique
Firtan
Okeanos
Lire la chronique
Nécropole
Solarité
Lire la chronique
Beherit
Drawing Down The Moon
Lire la chronique
Selvans
Faunalia
Lire la chronique
Mutilated By Zombies
Scripts Of Anguish
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Sinister, Or Treading The D...
Lire la chronique
Khragkh
ΓVΛΩ
Lire la chronique
Revocation
The Outer Ones
Lire la chronique
PPCM #2 - What'SUP ?! (Supuration et l'année 1993)
Lire le podcast
Daagh
Daagh (EP)
Lire la chronique
Mes hallucinations auditives : PANPHAGE
Lire le podcast
Danzig
Danzig
Lire la chronique
Satan's Satyrs
The Lucky Ones
Lire la chronique
Sleeping Peonies
Glitterghast
Lire la chronique
Cosmic Church
Täyttymys
Lire la chronique
1914
The Blind Leading The Blind
Lire la chronique