chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Seraphic Entombment - Quelled

Chronique

Seraphic Entombment Quelled (Démo)
On ne va pas se mentir, même si on essaie toujours de suivre l’actualité au plus près, il y a forcément des sorties qu’on laissent volontairement passer par faute de temps. Si cela fait donc un petit moment que je m’enfile cette première démo des Américains de Seraphic Entombment, il aura tout de même fallu attendre plus d’un an avant que je me décide enfin à vous en parler.

Originaire de Birmingham, celle ville située en Alabama, le groupe voit le jour en 2017 sous l’impulsion de trois garçons relativement bien connus ici à Thrashocore. On y retrouve en effet Chris McDonald (chant/batterie) et Ryan Sullivan (basse) d’Ectovoid et Exaugurate, Chuck Bryant (guitare) d’Ectovoid et pour compléter le line-up un certain John Bella arrivé chez Seraphic Entombment courant 2019. Tous les quatre ont sorti il y a un peu plus de deux ans une première démo intitulée Quelled. Disponible tout d’abord sur Bandcamp, celle-ci s’est vue offrir un pressage cassette en mai de la même année grâce à Unholy Domain Records. Il aura néanmoins fallu attendre octobre 2020 pour voir arriver une version CD de cette démo grâce au label polonais Morbid Chapel Records (Ectoplasma, Goatsmegma, Koffin, Wharflurch...).

Démo oblige, le programme n’est pas spécialement chargé puisque Quelled n’est composée que de deux titres seulement qui s’étirent néanmoins sur près de vingt minutes. Ces derniers nous sont servi à l’aide d’une production à l’ancienne, à la fois naturelle et extrêmement abrasive. Un choix très intéressant qui donne une couleur particulièrement sinistre et même cryptique à ce Death/Doom sorti tout droit d’outre-tombe.
Alors évidemment, Seraphic Entombment n’a rien inventé. Sa formule vieille comme le monde est celle d’à peu près n’importe quel groupe de Death/Doom classique avec ces alternances de séquences plombées et processionnaires et de passages un poil plus soutenus (dans le cas des Américains on peut quand même dire que cela ne va jamais très vite) amenant avec eux cette dynamique essentielle au genre avec dans le cas présent une pointe de groove loin d’être désagréable. Seulement voilà, loin de cette grande tradition anglaise initiée à l’époque par ces groupes qui formeront le célèbre Peaceville Three (Paradise Lost, My Dying Bride et Anathema), l’aspect mélodico-romantico-mélancolique n’est clairement pas à l’ordre du jour ici. Le groupe américain verse en effet dans un Death/Doom bien plus sombre et sinistre qui le rapproche surtout de formations comme Incantation, Cavurn, Mortiferum, Charnel Altar, Encoffination, Ossuary et compagnie...

Les atouts de Seraphic Entombment sont notamment à trouver dans ce riffing particulièrement convaincant qui malgré sa simplicité évidente traduit merveilleusement bien le genre d’atmosphères mortifères et fuligineuses qui collent à ce genre de Death/Doom. Rien que le premier riff de "Vault Of Vision" suffit à plonger l’auditeur dans le bain en faisant effectivement planer dès les premières secondes une ambiance résolument sinistre. Une entame qui en dit long sur le reste de cette courte démo dont le riffing et surtout la qualité globale reste constante. Non, clairement, les Américains ne sont pas là pour amuser la galerie. Sans faire d’excès de vitesse, loin de là, on appréciera également les quelques nuances rythmiques qui caractérisent ces deux titres. Ainsi, en dépit du caractère relativement répétitif que peuvent revêtir ces deux titres, Seraphic Entombment n’en reste pas moins capable de varier son propos. Si cela paraît plus discret sur un titre comme "Vault Of Vision" où les transitions sont effectivement moins marquées mais bel et bien existantes, "Carried By Claws" se montre quant à lui plus dynamique et varié avec effectivement pas mal de séquences non pas menées pied au plancher mais lors desquelles le groupe accélère sensiblement la cadence comme par exemple à 0:45, 2:04 ou 4:22.

À l’heure de faire les comptes, cette démo deux titres remplie parfaitement son office. Quelled sert en effet de parfaite introduction à l’univers de Seraphic Entombment en présentant à l’auditeur deux compositions parfaitement maîtrisées, différentes l’un et l’autre mais néanmoins tout à fait complémentaires qui vont justement laisser en bouche un arrière-goût de trop peu. Certes, le groupe américain n’a rien inventé et s’inscrit dans une tradition remontant déjà à quelques décennies mais ces deux titres n’en demeurent pas moins prometteurs si tant est que l’on ait une quelconque sensibilité pour ce genre de Death/Doom jamais très rapide et porté davantage sur la mise en place d’atmosphères obscures et malfaisantes.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Seraphic Entombment
Death / Doom
2019 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  3.5/5
Webzines : (1)  2.5/5

plus d'infos sur
Seraphic Entombment
Seraphic Entombment
Death / Doom - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Vault Of Vision  (10:24)
02.   Carried By Claws  (06:45)

Durée : 17:09

line up
  • CM / Chant, Batterie
  • CB / Guitare
  • JB / Guitare
  • RS / Basse

parution
9 Janvier 2019

Essayez aussi
Paradise Lost
Paradise Lost
Draconian Times

1995 - Music For Nations
  
Sorrow
Sorrow
Hatred And Disgust

1992 - Roadrunner Records
  
Swallow The Sun
Swallow The Sun
The Morning Never Came

2003 - Firebox Records
  
Hesper Payne
Hesper Payne
Unclean Rituals

2010 - Works Of Ein
  
Foul
Foul
Of Worms (EP)

2018 - Autoproduction
  

Aria
Generator of Evil
Lire la chronique
Ruttokosmos
Kärsimys (Compil.)
Lire la chronique
Disrupted
Pure Death
Lire la chronique
Vanden Plas
The God Thing
Lire la chronique
Asphyx
Necroceros
Lire la chronique
Cold Earth
Your Misery, My Triumph
Lire la chronique
Dieu De La Haine
Lire l'interview
Cult Graves
Strange Customs (EP)
Lire la chronique
Saille
V
Lire la chronique
Carbonized
For The Security
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast
Nightfall
At Night We Prey
Lire la chronique
Abominated
Decomposed (Démo)
Lire la chronique
Floorpunch
Twin Killing (Compil.)
Lire la chronique
Liquid Tension Experiment
Liquid Tension Experiment 2
Lire la chronique
Necrectomy
Interrupted Slumber (EP)
Lire la chronique
Necronomicon
The Final Chapter
Lire la chronique
Suffering Hour
The Cyclic Reckoning
Lire la chronique
Spectres & Teeth
No Magick Spawns! (EP)
Lire la chronique
Kankar
Dunkle Millennia
Lire la chronique
Fange
Pantocrator
Lire la chronique
Aria
Night Is Shorter Than Day
Lire la chronique
King Diamond
Fatal Portrait
Lire la chronique
Worst Doubt
Extinction
Lire la chronique
Grima
Rotten Garden
Lire la chronique
Alice In Chains
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Decaying Purity
Mass Extinction of the Prov...
Lire la chronique
Cystic
Incineration Rites (EP)
Lire la chronique
Stortregn
Impermanence
Lire la chronique
La Voûte #5 - La Trilogie Dead Can Dance
Lire le podcast