chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
134 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Nuclear Assault - Out Of Order

Chronique

Nuclear Assault Out Of Order
Pour sortir un album de Thrash en 1991 il fallait quand même avoir sacrément la foi… Ou bien tout simplement être lié contractuellement à un label vous obligeant d’une manière ou d’une autre à respecter vos engagements. On imagine aisément à la lecture des paroles de ce "Sign In Blood" qui ouvre ce quatrième album qu’elle était la position dans laquelle se trouvaient les New-Yorkais à l’époque... D’ailleurs, Out Of Order porte effectivement très bien son titre puisqu’il lève sans honte le voile sur un ensemble de dysfonctionnements qui finiront sans surprise par avoir définitivement raison de Nuclear Assault deux ans plus tard.

Sorti en 1991 sur I.R.S. Records, l’enregistrement de Out Of Order n’a pas été ce que l’on peut appeler une partie de plaisir. Entre un John Connelly complètement démissionnaire qui obligera les autres membres du groupe à endosser à tour de rôle la casquette de chanteur sur pas moins de sept titres, un Dan Lilker occupé à des choses nettement plus intéressantes comme donner naissance à Brutal Truth et une évidente lassitude après six années passées à enchaîner les passages en studios et les tournées éreintantes à travers le globe, on comprend que Nuclear Assault en ai eu ras la casquette de cette routine. Peu motivé par toute cette affaire, le groupe choisira donc de rester à New-York et de confier la production à son batteur Glenn Evans pour un résultat malheureusement bien moins mordant et dynamique que celui de Handle With Care... D’ailleurs, rien ici n’est à la hauteur de ce prédécesseur haut en couleurs, devenu depuis la pièce-maîtresse d’une discographie jusque-là en constante progression.

Par où commencer exactement ? La production peut-être puisque c’est finalement le point le moins dommageable de ce quatrième album. Si effectivement elle n’a ni l’attaque ni l’intensité des précédentes signées Randy Burns (Agent Steel, Crumbsuckers, Dark Angel, Excel, Kreator, Megadeth, Possessed...), elle reste néanmoins de bonne facture avec ce côté plutôt naturel et parfaitement équilibrée. Malheureusement c’est également ce qui lui fait défaut, ce côté beaucoup trop lisse et passe-partout, surtout après un Handle With Care brillant notamment par cette basse diabolique au son excessivement métallique.
Mais là n’est pas vraiment le souci de ce Out Of Order. Non, le véritable problème de ce quatrième album est plutôt à chercher du côté de l’inspiration en berne et du manque flagrant d’énergie et d’intensité dont fait malheureusement preuve ici Nuclear Assault. Bien moins explosif que par le passé, le groupe va ainsi complètement se perdre à cause de compositions mid-tempo beaucoup trop plan-plan pour espérer pouvoir convaincre. Déjà que sortir un album de Thrash en 1991 relevait à l’époque du véritable sacerdoce, si en plus vous vous tiriez une balle dans le pied à coup de compositions mollassonnes et plutôt ennuyeuses ("Fashion Junkie", "Too Young To Die", "Preaching To The Deaf", "Resurrection", "Doctor Butcher", "Save The Planet"...), il est facile de comprendre pourquoi le public ait décidé de ne pas suivre... Comment de toute façon ne pas prendre ses jambes à son cou à l’écoute de riffs aussi pauvres et inintéressants que ceux de "Resurrection", "Doctor Butcher", "Quocustodiat" ou "Save The Planet", d’idées pas toujours très heureuses (non mais sérieusement, qui dans le groupe s’est imaginé qu’utiliser une guitare clavier pourrait être cool ?) ou bien encore de gimmicks beaucoup trop redondants pour être honnêtes (cette guitare acoustique utilisée en arrière-plan sur "Too Young To Die", "Preaching To The Deaf", "Stop Wait Think" ou en guise d’introduction sur "Save The Planet", cette reprise une fois de plus plutôt inutile des Anglais de Sweet...). Qui plus est, l’album manque également pas mal d’homogénéité, en partie à cause de ce chant partagé entre Connelly et les autres membres du groupe mais aussi à cause de cette dynamique en dent de scie. Après un premier titre relativement proche du Nuclear Assault de Handle With Care, les New-Yorkais s’installent dans une longue succession de titres mid-tempo allant de "Fashion Junkie" à "Doctor Butcher" (soit six titres à plus de trois minutes) avant de conclure sur un morceau instrumental (avec une guitare clavier dedans !) et une reprise... Rien de bien folichon en somme...

Alors il y a encore quelques bons moments ici où là et j’imagine que si l’album n’avait pas été écrit et composé par Nuclear Assault, il n’aurait pas subit les mêmes remarques désobligeantes mais les faits sont là, on s’ennuie du début à la fin en grande partie à cause de ces riffs sans saveurs, de ce manque d’énergie et de cette cruelle absence d’envie... Dur à imaginer après la déculottée qu’a été deux ans auparavant le redoutable Handle With Care et pourtant c’est bien le triste constat que l’on dresse après ces quarante-six minutes (quarante-six !) des plus quelconques...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

8 COMMENTAIRE(S)

Globox666 citer
Globox666
17/10/2019 17:25
Un de mes premiers albums de thrash, acheté en cassette , La pochette était moche mais le nom Nuclear Assault ça claquait bien.

Dans ce contexte, j'ai énormément écouté cet album et j'aime beaucoup les titres "Too Young To Die", "Sign In Blood" et "Resurrection" notamment.

J'ai découvert avec bonheur le reste de la discographie bien après.
doublecasque citer
doublecasque
17/10/2019 15:29
note: 7/10
Top!!! J'adore ce groupe!

AxGxB a écrit : doublecasque a écrit : Une chronique de "Something wicked " en projet? Merci pour celle-ci en tout cas!

Je t'en prie. Et oui, je clôturerai le chapitre Nuclear Assault sur celle-ci en ce qui me concerne.
AxGxB citer
AxGxB
17/10/2019 11:24
note: 5/10
doublecasque a écrit : Une chronique de "Something wicked " en projet? Merci pour celle-ci en tout cas!

Je t'en prie. Et oui, je clôturerai le chapitre Nuclear Assault sur celle-ci en ce qui me concerne.
doublecasque citer
doublecasque
17/10/2019 11:13
note: 7/10
C'est clair que par rapport aux 3 premiers, où il n'y avait rien à jeter... c'est moins bien! Une chronique de "Something wicked " en projet? Merci pour celle-ci en tout cas!
AxGxB a écrit : doublecasque a écrit : Pas tout à fait d'accord avec la chronique... C'est vrai qu'il est un peu partout descendu, cet album, et je l'ai certainement découvert à une époque où j'aurais mangé n'importe quoi tellement j'avais faim de thrash! Mais perso je trouve "Too young to die" excellente, avec justement la guitare acoustique en fond... elle perd en agressivité ce qu'elle gagne en sombritude! Save the planet, quocustodiat, stop wait think, sgn in blood... c'est quand même plutôt bon! Je pense par contre que l'album manque d'homogénéité, et oui Resurrection et Doctor Butcher sont vraiment lourdingues.

En vrai, je suis plutôt d'accord. Mais remis dans le contexte de la discographie de Nuclear Assault et surtout de ses débuts, cet album ne tient clairement pas la route. "Save The Planet" aurait pu être cool mais cette guitare synthé, c'est juste pas possible selon moi haha... "Sign In Blood" est ok mais "Quocustodiat" un poil quelconque dans le riffing quand même malgré cette énergie..
AxGxB citer
AxGxB
17/10/2019 08:28
note: 5/10
doublecasque a écrit : Pas tout à fait d'accord avec la chronique... C'est vrai qu'il est un peu partout descendu, cet album, et je l'ai certainement découvert à une époque où j'aurais mangé n'importe quoi tellement j'avais faim de thrash! Mais perso je trouve "Too young to die" excellente, avec justement la guitare acoustique en fond... elle perd en agressivité ce qu'elle gagne en sombritude! Save the planet, quocustodiat, stop wait think, sgn in blood... c'est quand même plutôt bon! Je pense par contre que l'album manque d'homogénéité, et oui Resurrection et Doctor Butcher sont vraiment lourdingues.

En vrai, je suis plutôt d'accord. Mais remis dans le contexte de la discographie de Nuclear Assault et surtout de ses débuts, cet album ne tient clairement pas la route. "Save The Planet" aurait pu être cool mais cette guitare synthé, c'est juste pas possible selon moi haha... "Sign In Blood" est ok mais "Quocustodiat" un poil quelconque dans le riffing quand même malgré cette énergie..
doublecasque citer
doublecasque
16/10/2019 16:35
note: 7/10
Pas tout à fait d'accord avec la chronique... C'est vrai qu'il est un peu partout descendu, cet album, et je l'ai certainement découvert à une époque où j'aurais mangé n'importe quoi tellement j'avais faim de thrash! Mais perso je trouve "Too young to die" excellente, avec justement la guitare acoustique en fond... elle perd en agressivité ce qu'elle gagne en sombritude! Save the planet, quocustodiat, stop wait think, sgn in blood... c'est quand même plutôt bon! Je pense par contre que l'album manque d'homogénéité, et oui Resurrection et Doctor Butcher sont vraiment lourdingues.
ElGdlMuerte citer
ElGdlMuerte
16/10/2019 14:51
note: 5.5/10
C'est vrai qu'à sa sortie, le disque n'a pas beaucoup tourné chez moi. Grosse déception à l'époque. Mais ya quand même quelques trucs sympa. Bon après, depuis que j'ai revendu le vinyle, j'ai dû l'écouter 2 fois en 20 piges en MP3 ..... C'est encore pire après celui-là, malheureusement pour le groupe !
Raziel citer
Raziel
16/10/2019 08:13
Tout à fait d'accord.
Acheté à l'époque de sa sotie en K7 et immédiatement déçu du manque de pêche de l'ensemble.
Mais au-delà même du son, tu l'as souligné, c'est surtout le manque cruel d'idée qui ressort de ce très pauvre disque.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Nuclear Assault
notes
Chroniqueur : 5/10
Lecteurs : (2)  6.25/10
Webzines : (2)  4.32/10

plus d'infos sur
Nuclear Assault
Nuclear Assault
Thrash - 1984 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Sign In Blood  (03:47)
02.   Fashion Junkie  (03:43)
03.   Too Young To Die  (03:51)
04.   Preaching To The Deaf  (04:49)
05.   Resurrection  (05:13)
06.   Stop Wait Think  (05:02)
07.   Doctor Butcher  (03:41)
08.   Quocustodiat  (02:36)
09.   Hypocrisy  (02:49)
10.   Save The Planet  (06:35)
11.   Ballroom Blitz (Sweet Cover)  (03:58)

Durée : 46:04

line up
parution
10 Septembre 1991

voir aussi
Nuclear Assault
Nuclear Assault
Game Over

1986 - Combat Records
  
Nuclear Assault
Nuclear Assault
Survive

1988 - Under One Flag / I.R.S. Records
  
Nuclear Assault
Nuclear Assault
The Plague (EP)

1987 - Combat Records
  
Nuclear Assault
Nuclear Assault
Handle With Care

1989 - Under One Flag
  

Essayez plutôt
Legion Of The Damned
Legion Of The Damned
Sons Of The Jackal

2007 - Massacre Records
  
Ripper
Ripper
Experiment Of Existence

2016 - Unspeakable Axe Records
  
Slayer
Slayer
South Of Heaven

1988 - DefJam Recordings
  
Exalter
Exalter
Obituary For The Living (EP)

2016 - Transcending Obscurity
  
Slayer
Slayer
God Hates Us All

2001 - American Recordings
  

Live Suffer Die
A Voice from Beyond Death
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
200 Stab Wounds
Piles Of Festering Decompos...
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
Downset
downset.
Lire la chronique
Reek
Death Is Something There Be...
Lire la chronique
Engrossed
Initial Decay (Compil.)
Lire la chronique
Pilori
À Nos Morts
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Misanthrope
Bâtisseur de Cathédrales : ...
Lire la chronique
Spell
Opulent Decay
Lire la chronique
Cemetarian
Tomb Of Morbid Stench (Démo)
Lire la chronique
16
Dream Squasher
Lire la chronique
Wayward Dawn
Haven Of Lies
Lire la chronique
October Falls
A Fall of an Epoch
Lire la chronique
Pearl Jam
Yield
Lire la chronique
Gris
Il était une forêt...
Lire la chronique
Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique