chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

The Negative Bias - Narcissus Rising

Chronique

The Negative Bias Narcissus Rising
Le groupe autrichien THE NEGATIVE BIAS est ambitieux. Il peut se le permettre vu qu’il est composé de membres actifs dans la scène BM depuis longtemps. Le guitare/bassiste est S.T de GOLDEN DAWN, WALLACHIA ou encore RAUHNÅCHT. Le chanteur est I.F.S qu’on a pu entendre aux côtés de AZAHEL’S FORTRESS et ALASTOR. Le batteur est Florian Musil, celui de MOLOKH et THEODOXIN. Seul le quatrième membre semble encore tout neuf dans le londe du black metal, il s’appelle Athtarion.

THE NEGATIVE BIAS est ambitieux, et c’est déjà la réflexion que je m’étais faite en 2017, lorsque j’avais écouté le premier album, Lamentation of the Chaos Omega, que j’avais finalement laissé de côté, n’ayant pas envie ou pas le temps de le chroniquer. Cet opus était déjà sorti chez ATMF, qui remet donc le couvert avec son poulain deux ans plus tard. Le label italien y croit dur. Moi, j’y crois peu, plutôt mollement même...

En fait, je suis rebuté par le choix de faire un album composé uniquement de deux pistes interminables. « Narcissus Rising » dure 22 minutes, « Insomnic Sermons of Narcistic Afterbirth » en fait 20. Pourquoi ? Eh bien justement, je ne sais pas. Je m’ennuie et je n’ai pas envie d’y revenir, donc j’essaie de trouver un moyen plutôt sympathique d’expliquer mon rejet, en disant que nos musiciens sont ambitieux. Ils mélangent du black orthodoxe à du black atmosphérique, et bien qu’il y ait comme dans tout album des passages qui sortent du lot et viennent satisfaire l’oreille, l’ensemble reste assez laborieux.

Le premier titre se montre très agressif assez rapidement, ne montrant sur ses 8 premières minutes aucune concession. Pas mal, mais inutilement long, déjà. Changement soudain de rythme pour la suite, avec un break atmosphérique qui vient relancer le titre. Mais c’est provisoire, car il n’y a rien qui parvienne à nous convaincre. Le rythme accélère, ralentit à nouveau... C’est finalement assez soporifique au bout d’un moment...
Le deuxième titre commence bien, avec des choeurs appréciables, mais très vite, de la 3ème à la 9ème minute, il ne propose rien de vibrant, rien de percutant, rien qui ne motive à poursuivre. Le chanteur s’époumone avec une voix plutôt typée death, mais il brasse beaucoup dans le vent. Le titre se poursuit dans l’ennui et les 7 dernières minutes deviennent finalement musique ambiant.

J’ai failli abandonner ma chro, voulant surtout m’éloigner assez vite de cet opus. Et je me suis donc rappelé que j’avais déjà fui il y a deux ans. Alors voilà, je fais un effort, je boucle rapidement cette bafouille, et je vais me dépêcher d’écouter autre chose !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
The Negative Bias
Black Metal Orthodoxe Atmosphérique
2019 - Aeternitas Tenebrarum Musicae Fundamentum
notes
Chroniqueur : 5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  7/10

plus d'infos sur
The Negative Bias
The Negative Bias
Black Metal Orthodoxe Atmosphérique - 2016 - Autriche
  

tracklist
01.   Narcissus Rising
02.   Insomnic Sermons of Narcistic Afterbirth (At the Threshold where Chaos Turns into Salvation)

Durée : 42:05

parution
26 Juillet 2019

Essayez plutôt
Veiled
Veiled
Black Celestial Orbs

2018 - Iron Bonehead Productions
  
Albionic Hermeticism
Albionic Hermeticism
Ancient Hermetic Purity

2018 - Signal Rex
  

Kairon; IRSE!
Polysomn
Lire la chronique
Burial Remains
Spawn Of Chaos
Lire la chronique
L7
Smell The Magic (EP)
Lire la chronique
Azath
Through a Warren of Shadow
Lire la chronique
Paradise Lost
Paradise Lost
Lire la chronique
Tristengrav
II - Nychavge (EP)
Lire la chronique
Fluoride
Disentanglement
Lire la chronique
Soul Blind
Greatest Hits Vol. I (Compil.)
Lire la chronique
Putrid Offal
Sicknesses Obsessions
Lire la chronique
Novae Militiae
Topheth
Lire la chronique
Ascended Dead / Evil Priest
Nexus Of The Black Flame / ...
Lire la chronique
Uada
Djinn
Lire la chronique
Drowning / Misgivings
Requiem For Gods Perdition ...
Lire la chronique
Polymoon
Caterpillars Of Creation
Lire la chronique
Candiria
Beyond Reasonable Doubt
Lire la chronique
L'affaire JP FOURNIER... L'illustrateur qui tua son père.
Lire le podcast
Darkened
Kingdom Of Decay
Lire la chronique
The Great Old Ones
Cosmicism
Lire la chronique
Eirik
Omnis Erit Eductus
Lire la chronique
Paradise Lost
Gothic
Lire la chronique
Bestial Invasion
Monomania
Lire la chronique
Palehorse
Soft as Butter; Hard as Ice
Lire la chronique
Lik
Misanthropic Breed
Lire la chronique
Necrot
Mortal
Lire la chronique
Diabolic pour "Mausoleum of the Unholy Ghost"
Lire l'interview
Skeletal Remains
The Entombment Of Chaos
Lire la chronique
Diabolic
Mausoleum of the Unholy Ghost
Lire la chronique
Katavasia
Magnus Venator
Lire la chronique
Hulder
De Oproeping Van Middeleeuw...
Lire la chronique
Morta
Fúnebre (EP)
Lire la chronique