chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
128 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Beorn's Hall - In His Granite Realm

Chronique

Beorn's Hall In His Granite Realm
Est-ce que tu es fan de BATHORY ? Oui !? Eh bien les Américains de BEORN’S HALL aussi. Sauf que toi tu te contentes d’écouter ton groupe favori. Eux, ils vont jusqu’à le massacrer en s’imaginant pouvoir créer des compositions qui s’en rapprochent. Ce ne sont pas les premiers à se casser les dents sur l’exercice compliqué de recréer l’univers de Quorthon, et je pense tout d’abord aux Allemands de NACHTFALKE, mais ces derniers trouvaient tout de même quelques bonnes idées qui leur donnaient un peu de crédit. Le duo composé de Vulcan aux vocaux / batterie et de Rognvaldr aux guitares / basses / claviers... non. Leurs morceaux ne sont pas inspirés, mais bel et bien laborieux.

C’est pas bon, c’est pas bon du tout. Ou alors il faut être tellement nostalgique de la musique de BATHORY qu’on serait prêt à accepter n’importe quoi. Comme un pédophile qui essaierait de se contenter d’enculer un nain. Le deuxième album avait pourtant été meilleur. Meilleur que le premier que j’ai descendu dans ces pages (Mountain Hymns). Meilleur que ce nouvel essai qui multiplie les impairs. Mal produit, trop long, trop ennuyeux. Qu’est-ce qui a pu le pousser à étirer encore ses compositions pour qu’elles atteignent toutes plus de 10 minutes ? L'envie de mettre des parties instrumentales soporifiques à rallonge ? L’envie d’ajouter des touches progressives ? C’est vrai que cela permet de souffler un peu entre deux passages navrants, mais cela n’a rien de plaisant. Et pour nous faire « souffler » encore plus, le groupe a glissé des intermèdes bidons. « Berglmir » et ses cris de manitou possédé par la constipation magique. « Bronze Age Spellcraft » et son clavier saturé ! Oui, on peut faire saturer un clavier, c’est merdique.

Et pour se faire plaisir, BEORN’S HALL entonne en fin d’album une reprise de BATHORY. Il a choisi « Foreverdark Woods », présent à l’origine sur Nordland I en 2002, deux ans avant la mort du maître. Les Américains se font plaisir. Pas à nous. C’est un peu l’histoire du groupe, qui est méritant dans le sens où il est possédé par un véritable amour du style, mais qui n’a pas l’inspiration, ni le charisme, ni le talent pour attirer l’attention. Il a un peu le visuel, mais c’est bien maigre... Je reste donc à nouveau circonspect sur l’appartenance du groupe au label Naturmacht Productions. Comment une écurie aussi douée pour trouver de nouveaux talents peut-elle s’acharner à sortir les albums d’une formation aussi maladroite, aussi inutile que BEORN’S HALL ? C'est leur quota obligatoire d'handicapé ? J’attends désespérément qu’un fan vienne un jour me convaincre...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

uruk citer
uruk
10/10/2019 12:24
Sakrifiss a écrit : C'est que ça m'irrite d'acheter des albums qui ne me conviennent pas !!!

Je te comprends hein,

J'ai écouté l'album hier soir, et comme je suis vraiment un fan de Bathory, ça ne m'a pas trop déplu, tout en ayant ta chronique en tête et en m'attendant à de la merde.

Mais c'est vrai que c'est essayer de faire du Bathory, de copier.
Et on voit la différence entre les amoureux de Bathory dont la musique est influencée par le groupe et le pales imitateurs.
Sakrifiss citer
Sakrifiss
10/10/2019 10:01
C'est que ça m'irrite d'acheter des albums qui ne me conviennent pas !!!
uruk citer
uruk
09/10/2019 21:31
Bah dit donc... Quand il tape, le Sakrifiss, il y va pas avec le dos d'la main !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Beorn's Hall
Black Metal Bathorien
2019 - Naturmacht Productions
notes
Chroniqueur : 4/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Beorn's Hall
Beorn's Hall
Black Metal Bathorien - 2016 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Distant Torches - Baldr's Theme
02.   Old Men of the Mountain
03.   Berglmir (The Call from Beyond)
04.   To Ride at Midnight
05.   In His Granite Realm
06.   Bronze Age Spellcraft
07.   Foreverdark Woods (Bathory cover)

Durée : 60:40

parution
15 Mars 2019

voir aussi
Beorn's Hall
Beorn's Hall
Mountain Hymns

2017 - Naturmacht Productions
  

Azath
Through a Warren of Shadow
Lire la chronique
Paradise Lost
Paradise Lost
Lire la chronique
Tristengrav
II - Nychavge (EP)
Lire la chronique
Fluoride
Disentanglement
Lire la chronique
Soul Blind
Greatest Hits Vol. I (Compil.)
Lire la chronique
Putrid Offal
Sicknesses Obsessions
Lire la chronique
Novae Militiae
Topheth
Lire la chronique
Ascended Dead / Evil Priest
Nexus Of The Black Flame / ...
Lire la chronique
Uada
Djinn
Lire la chronique
Drowning / Misgivings
Requiem For Gods Perdition ...
Lire la chronique
Polymoon
Caterpillars Of Creation
Lire la chronique
Candiria
Beyond Reasonable Doubt
Lire la chronique
L'affaire JP FOURNIER... L'illustrateur qui tua son père.
Lire le podcast
Darkened
Kingdom Of Decay
Lire la chronique
The Great Old Ones
Cosmicism
Lire la chronique
Eirik
Omnis Erit Eductus
Lire la chronique
Paradise Lost
Gothic
Lire la chronique
Bestial Invasion
Monomania
Lire la chronique
Palehorse
Soft as Butter; Hard as Ice
Lire la chronique
Lik
Misanthropic Breed
Lire la chronique
Necrot
Mortal
Lire la chronique
Diabolic pour "Mausoleum of the Unholy Ghost"
Lire l'interview
Skeletal Remains
The Entombment Of Chaos
Lire la chronique
Diabolic
Mausoleum of the Unholy Ghost
Lire la chronique
Katavasia
Magnus Venator
Lire la chronique
Hulder
De Oproeping Van Middeleeuw...
Lire la chronique
Morta
Fúnebre (EP)
Lire la chronique
Disembowel
Echoes Of Terror
Lire la chronique
Mimorium
Blood of Qayin
Lire la chronique
Bethlehem
Dictius Te Necare
Lire la chronique