chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
132 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sadistic Ritual - Visionaire Of Death

Chronique

Sadistic Ritual Visionaire Of Death
Si Sadistic Ritual célèbre cette année ses dix ans de carrière, il aura tout de même fallu attendre la sortie de ce premier album sur Unspeakable Axe Records pour que j’en entende parler. Originaire d’Atlanta, le groupe compte pourtant à son actif plusieurs sorties dont notamment un EP paru en 2015 sur le dit label d’Eric Musall (comme quoi, je n’ai pas été très attentif à l’époque). Après plusieurs déboires de line-up ayant probablement empêché le groupe d’avancer ses pions un peu plus vite, Sadistic Ritual finira tout de même par stabiliser ses effectifs avec l’arrivée en 2015 d’Alex Parra (Paladin) à la seconde guitare puis celle de Joe Sweat (Mangled) à la batterie deux ans plus tard. C’est avec ce line-up que le groupe a justement sorti en juin dernier ce premier album intitulé Visionaire Of Death.

Comme on pouvait s’y attendre étant donné les prédispositions d’Unspeakable Axe Records pour le genre (pour rappel, on doit au label les albums de groupes comme Besieged, Algebra, Zöldïer Noïz, Ripper, Mortal Scepter...), Sadistic Ritual évolue dans le registre d’un Thrash à l’ancienne misant à peu près tout sur l’efficacité de ses riffs et l’énergie de compositions menées pied au plancher. Les illuminés en quête d’originalité peuvent donc d’ores et déjà passer leur chemin et aller voir ailleurs si j’y suis puisqu’il n’en sera bien évidemment pas question ici.

Si l’artwork peut sembler trompeur avec ses faux-airs de messe noire forestière, Sadistic Ritual marche pourtant bel et bien dans les pas de formations Thrash ayant marqué à leur manière la fin des années 80 ainsi que le début des années 90. Les premières qui me viennent en tête à l’écoute de ce Visionaire Of Death mené par un Charlie Southern à la voix hargneuse et arrachée sont probablement Demolition Hammer, Epidemic et Morbid Saint avec qui le groupe partage notamment cette intensité explosive et ce sens du groove absolument redoutables.
Servi par une production moderne qui n’en oublie pas pour autant d’être authentique, ce premier album ne va pas nécessiter trente-six écoutes pour convaincre. En effet, grâce à cette cadence de feu particulièrement soutenue que Sadistic Ritual va maintenir quasiment tout au long de ces trente-sept minutes (pas mal de séances de tchouka-tchouka effrénées mais aussi beaucoup de double pédale et autres passages en blasts) mais aussi grâce à ces riffs nerveux et incisifs hyper efficaces qui à défaut de surprendre ne manqueront pas de filer la trique à tous les amateurs de Thrash, on se retrouve bien vite à taper du pied en rythme et à relancer la lecture une fois l’album terminé. Bien entendu, les Américains auraient presque pu s’en satisfaire mais c’était sans compter sur les excellentes prédispositions de Charlie Southern et Alex Parra (les amateurs de Power/Thrash peuvent jeter une oreille à son autre groupe, Paladin) en matière de solo (les premières secondes tonitruantes de "...In Cold Blood", "Double Crossed" à 0:06, 0:26 et 1:37, "Executioner" à 2:46, "Mutually Assured Destruction" à 2:44, "Civil Unrest" à 1:50, "Malicious Misanthrope" à 0:31 et 2:34 et ainsi de suite jusqu’à la fin de l’album) ainsi que sur ces changements de rythmes particulièrement bien sentis et autre charges au groove absolument irrésistible qui ne manqueront pas de briser quelques nuques ("Doubled Crossed" à 0:48 et 2:36, "Executioner" à 1:50, la première partie de "Mutually Assured Destruction", "Malicious Misanthrope" à 1:05, "Death Shriek" à 0:33, "Merciless Retribution" à 3:31, la première minute de "Cerebral Sacrifice"...). Une formule qui ne date donc pas d’hier mais que le groupe américain s’applique à restituer avec panache et force conviction pour un résultat plus que probant.

Si vous êtes donc amateurs comme moi de ce genre de douceurs inspirées par ce qu’il se passait il y a deux/trois décennies de cela, il vous sera probablement difficile de ne pas vous enthousiasmer à l’écoute de ces trente-sept minutes menées le couteau entre les dents. On pourra soulever quelques objections du genre "Sadistic Ritual n’a rien de plus à proposer que ce qui a déjà fait" ou bien "ces derniers se contentent simplement d’exécuter une recette mise au point par d’autres que lui" mais franchement, ce serait quand même faire preuve de mauvaise foi et surtout passer à côté de l’essentiel : des riffs qui tuent, des solos aux petits oignons, un groove insolent et une efficacité de tous les instants. Si cela ne vous suffit pas, il faudrait alors peut-être songer à arrêter d’écouter du Thrash.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

10 COMMENTAIRE(S)

X-Death citer
X-Death
31/10/2019 15:11
note: 8.5/10
Ah oui Everlasting Spew est bien fourni !

J'ai trouvé Ripper et Sadistic chez Dark Descent. Cool ^^

Merci les gars.
Keyser citer
Keyser
31/10/2019 14:47
note: 8/10
X-Death a écrit : AxGxB :

Les frais de port font mal hein ? Je voulais un t-shirt, j'ai lâché l'affaire.... Si tu le trouves en europe....

Keyser :

Le côté Death est très prononcé oui, moins le style de la maison Keyser effectivement. Le chant est moins agressif aussi.

Pour revenir à Sadistic Ritual je viens poser un beau 8,5. Ca doit défoncer en concert....




L'excellent label/distro Everlasting Spew a régulièrement les sorties Dark Descent et Unspeakable Axe en stock. Bon là pas de bol je viens de regarder, le SR est out of stock. C'est là où je l'avais pris il y a quelques semaines. Dans le genre la compil de Laceration (en plus death quand même) est bien costaud aussi. Kro à venir un jour.
AxGxB citer
AxGxB
31/10/2019 14:44
note: 8/10
Je pense que chez Dark Descent il doit se trouver. Je vais voir pour le faire rajouter à ma pré-commande du Blood Incantation avec quelques autres trucs Clin d'oeil
Encore une fois, les frais de ports chez DD sont plutôt contenus (et moins élevés que ce qui est initialement affiché).
X-Death citer
X-Death
31/10/2019 14:37
note: 8.5/10
AxGxB :

Les frais de port font mal hein ? Je voulais un t-shirt, j'ai lâché l'affaire.... Si tu le trouves en europe....

Keyser :

Le côté Death est très prononcé oui, moins le style de la maison Keyser effectivement. Le chant est moins agressif aussi.

Pour revenir à Sadistic Ritual je viens poser un beau 8,5. Ca doit défoncer en concert....


Keyser citer
Keyser
31/10/2019 09:59
note: 8/10
X-Death a écrit : Excellent !! Très convaincant comme album. Les solos sont top et le chant abrasif comme il faut. Le blast dans le Thrash c'est imparable....

En parlant Unspeakable Axe, personne pour l'EP de Ripper ?



Je pourrais m'en occuper mais j'avoue être moins à fond dessus que l'album précédent. C'est moins intense, plus death (Death même). Pas du tout mauvais mais vachement moins jouissif que Experiment of Existence.
AxGxB citer
AxGxB
31/10/2019 08:32
note: 8/10
X-Death a écrit : Excellent !! Très convaincant comme album. Les solos sont top et le chant abrasif comme il faut. Le blast dans le Thrash c'est imparable....

En parlant Unspeakable Axe, personne pour l'EP de Ripper ?



Si, si, sûrement. Enfin quand j'aurai mis la main dessus en fait Clin d'oeil
X-Death citer
X-Death
30/10/2019 19:22
note: 8.5/10
Excellent !! Très convaincant comme album. Les solos sont top et le chant abrasif comme il faut. Le blast dans le Thrash c'est imparable....

En parlant Unspeakable Axe, personne pour l'EP de Ripper ?

Keyser citer
Keyser
30/10/2019 16:53
note: 8/10
Ultra efficace, un régal (comme beaucoup de trucs chez Unspeakable).
Høsty citer
Høsty
30/10/2019 16:15
Certainement un des albums que j'ai le plus écoutés cette année. Pas prise de tête, une efficacité à toute épreuve, un parfait défouloir en somme.
Jean-Clint citer
Jean-Clint
30/10/2019 16:07
note: 7.5/10
Hé mais c'est très bon ça !! Simple, rugueux et ultra-dynamique ça fait le boulot sans fioritures mais avec l'envie de bouger la tête comme il faut, porté par des riffs hyper efficaces ! Une vraie découverte bien sympathique ! Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sadistic Ritual
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (3)  8/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Sadistic Ritual
Sadistic Ritual
Thrash - 2009 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Visionaire Of Death  (03:09)
02.   ..In Cold Blood  (02:59)
03.   Double Crossed  (03:29)
04.   Executioner  (03:54)
05.   Mutually Assured Destruction  (04:01)
06.   Civil Unrest  (02:35)
07.   Malicious Misanthrope  (04:02)
08.   Death Shriek  (01:15)
09.   Merciless Retribution  (04:16)
10.   Cerebral Sacrifice  (08:00)

Durée : 37:40

line up
parution
14 Juin 2019

Essayez aussi
Sacred Reich
Sacred Reich
The American Way

1990 - Metal Blade Records
  
Kreator
Kreator
Enemy Of God

2005 - SPV
  
Maligner
Maligner
Attraction To Annihilation

2018 - Blood Harvest Records
  
Abandoned
Abandoned
Thrash Notes

2006 - Dockyard 1
  
Condition Critical
Condition Critical
Extermination Plan

2016 - Autoproduction
  

Contre-Feux
Mort/Vivant
Lire la chronique
Carcass
Symphonies Of Sickness
Lire la chronique
Mourir
Animal Bouffe Animal
Lire la chronique
Slaughtbbath
Alchemical Warfare
Lire la chronique
Yacøpsæ
Timeo Ergo Sum
Lire la chronique
Caronte
Wolves Of Thelema
Lire la chronique
Lurker of Chalice
Tellurian Slaked Furnace (C...
Lire la chronique
Azels Mountain
Wieczny sen
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Come to Grief
Pray for the End (EP)
Lire la chronique
Hellvetron
Trident Of Tartarean Gateways
Lire la chronique
Svarttjern
Shame Is Just A Word
Lire la chronique
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Beneath The Massacre
Fearmonger
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nefarious Dusk
The Wanderer of the Cold North
Lire la chronique
Nova
Veniamo Dal Cielo
Lire la chronique
Nekrofilth
Worm Ritual
Lire la chronique
Helloween
Keepers of the Seven Keys p...
Lire la chronique
PPCM #30 - La Mort fait recette !
Lire le podcast
Black Mold
Tales of Degradation (Démo)
Lire la chronique
RAM
The Throne Within
Lire la chronique
White Ward
Love Exchange Failure
Lire la chronique
Adversary
Forgotten Remains Of Death ...
Lire la chronique
Svart Crown
Wolves Among The Ashes
Lire la chronique
Leprophiliac
Caskets Of Flesh (Démo)
Lire la chronique
Nawaharjan
Lokabrenna
Lire la chronique
Sadus
Chemical Exposure (Illusions)
Lire la chronique
Crusadist
The Unholy Grail
Lire la chronique
Ulcerot
Necuratu (Démo)
Lire la chronique