chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
118 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Rank And Vile - Redistribution Of Flesh

Chronique

Rank And Vile Redistribution Of Flesh
Nouveau venu sur la scène grindcore, RANK AND VILE nous vient de Portland, Oregon mais aurait tout aussi bien émerger d’Helsinki en Suède (le premier lecteur à citer le nom du film dont est tiré cette énormité géographique gagne un an de point and click gratuit sur Thrashocore). Pour tout dire, une écoute succincte d’un de leur titre dans la jungle de notre section promos m’a rappelé au bon souvenir d’un certain ROTTEN SOUND, ce qui n’était pas pour me déplaire vu mon admiration pour la bande à Keijo Niinimaa. Mais si le grain des guitares et quelques riffs en béton armé légitiment la filiation, RANK AND VILE lorgne également du côté nordique de la force.

Premier effort longue durée (moins de 20 minutes au compteur, tout est relatif) après « Chameleon Bastard », un EP trois titres paru en 2018, « Redistribution Of Flesh » et son magnifique visuel à conseiller dans toutes les boucheries de France et de Navarre joue à fond la carte swedeath, ENTOMBED (« Grey Goo ») et BLACK BREATH (« Omb ») en tête. Rien de neuf sous l’épaisse couche de glace et de gras dont on se tartine les cornées depuis « Left Hand Path » ? Si les Américains n’inventent pas la poudre, la charge occasionne bien des dégâts, grâce en soit rendue à l’art de la synthèse dont ils font preuve sur 8 titres ô combien efficaces. Grindcore dans l’âme vu le format court développé ici, RANK AND VILE ne se prive pas de brûler la gomme au démarrage (« Killdozer », « Global Scaphism ») ) pour mieux freiner des quatre fers dans la seconde, égayant les festivités d’interludes doom du plus bel effet (« The Grigori »). Le coup du lapin façon beatdown ? On y a droit également sur le titre éponyme, l’ensemble étant ponctué par intervalles à l’aide de samples exhumant à leur tour le spectre des années 90 (Diablo premier du nom et son fameux « Hum ! Fresh meat » entré dans la légende). Et si le quatuor de brutes ne brille pas particulièrement par sa finesse, le growl inattaquable de Theo Spence et la basse bien présente de Leon West donnent tous les gages de traçabilité espérés.

Parfaitement autoproduit, « Redistribution Of Flesh » franchit donc tous les points de passage de trois genres codifiés à l’extrême, se jouant des gimmicks attendus façon créature de Frankenstein. Sous influence RANK AND VILE ? A l’évidence mais également bien malin dans ses tentatives de greffe de plusieurs genres/sous-genres fort appréciés ici bas. Très recommandable !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Rank And Vile
Death/Grind
2019 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Rank And Vile
Rank And Vile
Death/Grind - 2018 - Etats-Unis
  

tracklist
01.  Apotheosis
02.  Cabal Therapy
03.  Omb
04.  Redistribution Of Flesh
05.  Grey Goo
06.  Killdozer
07.  Global Scaphism
08.  The Grigori

Durée : 19:07

parution
18 Octobre 2019

Essayez aussi
Carcass
Carcass
Symphonies Of Sickness

1989 - Earache Records
  
Lykathea Aflame
Lykathea Aflame
Elvenefris

2000 - Obscene Productions
  
Dephosphorus
Dephosphorus
Ravenous Solemnity

2014 - 7 Degrees Records
  
Cephalectomy
Cephalectomy
Eclipsing The Dawn

2004 - Discorporate Music
  
Caustic Wound
Caustic Wound
Grinding Terror (Démo)

2018 - Headsplit Records
  

Pearl Jam
Yield
Lire la chronique
Gris
Il était une forêt...
Lire la chronique
Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Massacre
From Beyond
Lire la chronique
Bâ'a
Deus Qui Non Mentitur
Lire la chronique
Hellsodomy
Morbid Cult
Lire la chronique
No/Más
Last Laugh (EP)
Lire la chronique
Groupe Mystère
Album mystère
Lire la chronique
Esoctrilihum
Eternity Of Shaog
Lire la chronique
Amyl And The Sniffers
Big Attraction & Giddy Up (...
Lire la chronique
Sodomisery
The Great Demise
Lire la chronique
ACxDC
Satan Is King
Lire la chronique
Dynfari
Myrkurs Er þörf
Lire la chronique
Hyems
Anatomie des Scheiterns
Lire la chronique
Massacre
Back From Beyond
Lire la chronique