chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
108 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Rank And Vile - Redistribution Of Flesh

Chronique

Rank And Vile Redistribution Of Flesh
Nouveau venu sur la scène grindcore, RANK AND VILE nous vient de Portland, Oregon mais aurait tout aussi bien émerger d’Helsinki en Suède (le premier lecteur à citer le nom du film dont est tiré cette énormité géographique gagne un an de point and click gratuit sur Thrashocore). Pour tout dire, une écoute succincte d’un de leur titre dans la jungle de notre section promos m’a rappelé au bon souvenir d’un certain ROTTEN SOUND, ce qui n’était pas pour me déplaire vu mon admiration pour la bande à Keijo Niinimaa. Mais si le grain des guitares et quelques riffs en béton armé légitiment la filiation, RANK AND VILE lorgne également du côté nordique de la force.

Premier effort longue durée (moins de 20 minutes au compteur, tout est relatif) après « Chameleon Bastard », un EP trois titres paru en 2018, « Redistribution Of Flesh » et son magnifique visuel à conseiller dans toutes les boucheries de France et de Navarre joue à fond la carte swedeath, ENTOMBED (« Grey Goo ») et BLACK BREATH (« Omb ») en tête. Rien de neuf sous l’épaisse couche de glace et de gras dont on se tartine les cornées depuis « Left Hand Path » ? Si les Américains n’inventent pas la poudre, la charge occasionne bien des dégâts, grâce en soit rendue à l’art de la synthèse dont ils font preuve sur 8 titres ô combien efficaces. Grindcore dans l’âme vu le format court développé ici, RANK AND VILE ne se prive pas de brûler la gomme au démarrage (« Killdozer », « Global Scaphism ») ) pour mieux freiner des quatre fers dans la seconde, égayant les festivités d’interludes doom du plus bel effet (« The Grigori »). Le coup du lapin façon beatdown ? On y a droit également sur le titre éponyme, l’ensemble étant ponctué par intervalles à l’aide de samples exhumant à leur tour le spectre des années 90 (Diablo premier du nom et son fameux « Hum ! Fresh meat » entré dans la légende). Et si le quatuor de brutes ne brille pas particulièrement par sa finesse, le growl inattaquable de Theo Spence et la basse bien présente de Leon West donnent tous les gages de traçabilité espérés.

Parfaitement autoproduit, « Redistribution Of Flesh » franchit donc tous les points de passage de trois genres codifiés à l’extrême, se jouant des gimmicks attendus façon créature de Frankenstein. Sous influence RANK AND VILE ? A l’évidence mais également bien malin dans ses tentatives de greffe de plusieurs genres/sous-genres fort appréciés ici bas. Très recommandable !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Rank And Vile
Death/Grind
2019 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Rank And Vile
Rank And Vile
Death/Grind - 2018 - Etats-Unis
  

tracklist
01.  Apotheosis
02.  Cabal Therapy
03.  Omb
04.  Redistribution Of Flesh
05.  Grey Goo
06.  Killdozer
07.  Global Scaphism
08.  The Grigori

Durée : 19:07

parution
18 Octobre 2019

Essayez aussi
Man Must Die
Man Must Die
Peace Was Never An Option

2013 - Lifeforce Records
  
Trepan'Dead
Trepan'Dead
Obsessional Dysfunctions

2006 - Autoproduction
  
Harlots
Harlots
Betrayer

2008 - Lifeforce Records
  
Inhumate
Inhumate
The Fifth Season

2009 - Autoproduction
  
Inevitable End
Inevitable End
The Severed Inception

2009 - Relapse Records
  

Unfathomable Ruination
Enraged & Unbound
Lire la chronique
Witch Mountain
Witch Mountain
Lire la chronique
Die Kunst Der Finsternis
Revenant in a Phantom World...
Lire la chronique
Opeth + The Vintage Caravan
Lire le live report
Negator
Vnitas Pvritas Existentia
Lire la chronique
Temple Of The Dog
Temple Of The Dog
Lire la chronique
Sammath
Across The Rhine Is Only Death
Lire la chronique
Denial Of God
The Hallow Mass
Lire la chronique
Terrorizer
Caustic Attack
Lire la chronique
PPCM #26 - TROIS SENSATIONS à écouter d'URGENCE
Lire le podcast
Ossuaire
Derniers Chants
Lire la chronique
Xoth
Interdimensional Invocations
Lire la chronique
Carcinoid
Metastatic Declination
Lire la chronique
1349
The Infernal Pathway
Lire la chronique
Gaahl's Wyrd + Gost + Mayhem
Lire le live report
Undergang
Ufrivillig Donation Af Vita...
Lire la chronique
25th Anniversary Tour
Machine Head
Lire le live report
Botanist
Ecosystem
Lire la chronique
Concrete Winds
Primitive Force
Lire la chronique
Maïeutiste
Veritas
Lire la chronique
Faceless Entity
In Via Ad Nusquam
Lire la chronique
Le Black Metal... CA M'AGACE !!!
Lire le podcast
Häive
Iätön
Lire la chronique
Infaust
Verblichen
Lire la chronique
Nox Irae
Here The Dead Live (EP)
Lire la chronique
Dauþuz
Monvmentvm
Lire la chronique
Rings Of Saturn
Gidim
Lire la chronique
Devourment
Obscene Majesty
Lire la chronique
Gatecreeper
Deserted
Lire la chronique
Hangman's Chair
Bus de Nuit (EP)
Lire la chronique