chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
105 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Hangman's Chair - Bus de Nuit

Chronique

Hangman's Chair Bus de Nuit (EP)
Décidément, Hangman’s Chair n’est pas un groupe comme les autres. Jugez par vous-mêmes : après l’essentiel Banlieue Triste, les Parisiens reviennent avec un EP qui a tout, sur le papier, de dispensable, hormis pour les fans de la formation. A qui d’autres peut se destiner ce genre de disque, contenant un morceau sentant le recalage ainsi que trois versions alternatives / remixées ? Franchement, il y a au premier abord de quoi éviter poliment ce Bus de Nuit et préférer rentrer à pied, le dernier longue-durée des Français dans les oreilles.

Sauf que Hangman’s Chair n’est pas un groupe comme les autres. Et Bus de Nuit en est la preuve. Car on est loin de l’apéritif qu’il paraît être, et plus dans le retournement du cœur devenu chaussette. Difficile d’y croire au départ, « Lost Brothel » étant tellement classique... à l’échelle de ce que joue le projet – donc charmeuse, vénéneuse, emmenant avec elle dans les bas-fonds, leur sordide et leur part de romantisme, moustache tombante et moral encore plus bas. Délicieuse, en un mot, mais classique, comme un rappel parfaitement exécuté mais qu’on peine à apprécier la trentaine bien passée, des images de son douillet chez soi parasitant le plaisir.

Seulement, voilà que les Parisiens se décident à accompagner notre chemin au domicile, lors du vaporeux « Sleeping on the Ground » prenant pour base l’instrumentale « Tara » de Banlieue Triste, qu’il alourdit. Une version à la fragilité inscrite dans le brouillard eighties, le chanteur Cédric Toufouti s’essayant à faire son plus beau Depeche Mode en blouson noir, les yeux pesants, la bouche pâteuse, les immeubles fantomatiques et les rues barbares. Un retour chez soi qui ressemble à une descente, que le remix de « Negative Male Child » poursuit, le nuançant de quelques lumières de boulevard, tendance The Cure des années grises prenant le dernier transport dans une ville de préfecture, direction les cités-dortoirs attenantes. Jusqu’à un « Minuit » sonnant le glas, l’esprit encore plus diffracté par l’alcool, les substances glissant dans le corps comme dans un tombeau. Sûr qu’on ne passera pas l’heure, ce Type O Negative fatal s’assurant bien de cela...

Pas d’échappatoire, de clou final, juste une conclusion embrouillée, pataude, avançant mécaniquement vers un silence de plomb, comme quand le sommeil se fait couperet suite à saturation de sensations. On n’entend même plus les alarmes vrombissant à nos fenêtres, trop épuisés pour les drames que nous sommes. Bus de Nuit est bien l’après-Banlieue Triste, où Hangman’s Chair n’a plus la force de dépasser ce souffle au cœur qui l’abîme, nous emmenant avec lui vers la destination finale de sa journée. Certainement, sa courte-durée, ses détricotages, ce qu’il laisse en suspension là où on voudrait continuer à rêver hébété en sa compagnie, font bien de lui une postface qui ne sera compulsée que par ses amateurs avides. Mais ceux-ci auraient bien tort de s’en priver. Bonne nuit.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Hangman's Chair
Grunge / Doom / (Post) Hardcore
2019 - Spinefarm Records
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs : (2)  3.75/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Hangman's Chair
Hangman's Chair
Grunge / Doom / (Post) Hardcore - 2005 - France
  

écoutez
tracklist
01.   Lost Brothel
02.   Sleeping on the Ground
03.   Negative Male Child (Cloud Remix)
04.   Minuit (Screwed Chopped Remix)

Durée : 26 minutes 43 secondes

line up
parution
4 Octobre 2019

voir aussi
Hangman's Chair / Greenmachine
Hangman's Chair / Greenmachine
Hangman's Chair / Greenmachine Split LP (Split 12")

2017 - Music Fear Satan
  
Eibon / Hangman's Chair
Eibon / Hangman's Chair
Split-CD (Split-CD)

2007 - Bones Brigade Records
  
Hangman's Chair
Hangman's Chair
Banlieue Triste

2018 - Music Fear Satan
  
Hangman's Chair
Hangman's Chair
(A Lament For...) The Addicts

2007 - Bones Brigade Records
  
Hangman's Chair
Hangman's Chair
This is Not Supposed to Be Positive

2015 - Music Fear Satan
  

Unfathomable Ruination
Enraged & Unbound
Lire la chronique
Witch Mountain
Witch Mountain
Lire la chronique
Die Kunst Der Finsternis
Revenant in a Phantom World...
Lire la chronique
Opeth + The Vintage Caravan
Lire le live report
Negator
Vnitas Pvritas Existentia
Lire la chronique
Temple Of The Dog
Temple Of The Dog
Lire la chronique
Sammath
Across The Rhine Is Only Death
Lire la chronique
Denial Of God
The Hallow Mass
Lire la chronique
Terrorizer
Caustic Attack
Lire la chronique
PPCM #26 - TROIS SENSATIONS à écouter d'URGENCE
Lire le podcast
Ossuaire
Derniers Chants
Lire la chronique
Xoth
Interdimensional Invocations
Lire la chronique
Carcinoid
Metastatic Declination
Lire la chronique
1349
The Infernal Pathway
Lire la chronique
Gaahl's Wyrd + Gost + Mayhem
Lire le live report
Undergang
Ufrivillig Donation Af Vita...
Lire la chronique
25th Anniversary Tour
Machine Head
Lire le live report
Botanist
Ecosystem
Lire la chronique
Concrete Winds
Primitive Force
Lire la chronique
Maïeutiste
Veritas
Lire la chronique
Faceless Entity
In Via Ad Nusquam
Lire la chronique
Le Black Metal... CA M'AGACE !!!
Lire le podcast
Häive
Iätön
Lire la chronique
Infaust
Verblichen
Lire la chronique
Nox Irae
Here The Dead Live (EP)
Lire la chronique
Dauþuz
Monvmentvm
Lire la chronique
Rings Of Saturn
Gidim
Lire la chronique
Devourment
Obscene Majesty
Lire la chronique
Gatecreeper
Deserted
Lire la chronique
Hangman's Chair
Bus de Nuit (EP)
Lire la chronique