chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
113 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Malignant Altar - Retribution Of Jealous Gods

Chronique

Malignant Altar Retribution Of Jealous Gods (Démo)
Bon, vous allez probablement dire que je radote mais tant pis puisque ressasser ainsi les mêmes choses en guise d’introduction, en plus de me rappeler que j’approche inexorablement de la quarantaine, me permet surtout d’appuyer mon propos des fois que tout cet alcool que vous ingurgitez chaque week-end vous ait rendu fatalement amnésique. Ce que je voulais donc vous rappeler c’est que la scène underground américaine, notamment en matière de Death Metal, se porte depuis déjà quelques années, particulièrement bien avec tout un tas de formations plus ou moins récentes méritant largement que l’on s’y intéresse. Si j’en ai déjà passé ici quelques-unes en revue (Autophagy, Grave Dust, Mortal Wound, Thanamagus...), mon travail est loin d’être terminé. La preuve avec les Texans de Malignant Altar que je n’avais toujours pas eu le temps d’aborder avec vous.

Originaire de Houston, le groupe se forme en 2018 sous l’impulsion de musiciens officiants ou ayant déjà officié au sein de formations telles que War Master, Church Of Disgust, Insect Warfare, Infernal Dominion, Braced For Nails ou Ingurgitate. Une fois en ordre de marche, Malignant Altar passe rapidement à l’étape suivante avec la sortie début 2019 de sa toute première démo intitulée Ceremonial Decapitator à laquelle succédera seulement un mois plus tard une seconde démo baptisée Retribution Of Jealous Gods. Il n’en faudra pas davantage pour attirer l’attention du label californien Maggot Stomp (Fluids, Sanguisugabogg, Frozen Soul, Gutless...) qui signera quelques semaines plus tard une réédition de cette dernière toujours au format cassette. Devant autant d’enthousiasme, le label mexicain Clandestine Production se décide à rentrer dans la danse, proposant depuis le mois dernier une version CD (alléluia) reprenant en guise de bonus les deux titres de leur première démo évoquée plus haut.

Compilant l’intégralité des morceaux enregistrés par Malignant Altar, cette édition CD affiche une durée évidemment un peu plus conséquente puisque l’on dépasse ici de peu la demi-heure de jeu. Néanmoins, on ne va pas se mentir, l’intérêt réside toujours bel et bien dans les trois titres de cette seconde démo plutôt que dans ceux de Ceremonial Decapitator et cela pour la simple et bonne raison que deux titres live enregistrés avec un dictaphone (j’exagère volontaire le trait) ne font pas le poids face à trois morceaux à la production impeccable. Qui plus est, "Procreation Of The Wicked", aussi cool soit-il, n’est finalement qu’une reprise de Celtic Frost, un exercice plutôt limité qui ne permet pas vraiment d’apprécier le plein potentiel des Américains. Bref, je ne vais donc pas m’y attarder davantage même si l’on peut déjà constater toute la lourdeur dont fait preuve Malignant Altar avec son Death Metal. Bah oui, je vous rappelle quand même que le groupe est originaire du Texas et que l’état a une réputation à tenir en la matière.
Du coup, on va surtout s’intéresser aux trois premiers titres, ceux de la démo Retribution Of Jealous Gods bénéficiant, comme je l’ai dit, d’une production soignée qui va ainsi apporter une lourdeur insolente aux riffs abrasifs du duo Joshua Bokemeyer (Church Of Disgust) / Beau Beasley (ex-Insect Warfare) et laisser la batterie s’exprimer avec beaucoup de naturel (une caisse claire qui claque juste comme il faut, des cymbales qui ne bouffe pas tout l’espace, pas de trigg...). Adepte du mid-tempo lourdingue et pesant, Malignant Altar y va tranquillement, déroulant son Death Metal avec une certaine retenue mais aussi beaucoup d’assurance. Ceci dit, méfiez-vous de ce genre de groupes vicieux préférant les mid-tempos aux attaques frontales, surtout lorsqu'ils ont pour eux ce genre de riffs simples mais néanmoins redoutables ou de leads sinistres à vous hérisser le poil comme sur "Spectral Revulsion" à 1:10 ou sur "Nephilim Burial" à 3:21. D'autant que les Texans n’hésitent pas à accélérer la cadence lorsqu'il le faut ("Retribution Of Jealous Gods" à 3:45 et ses (semi) blasts frénétiques, les premières mesures explosives de "Spectral Revulsion" surtout en contraste avec la conclusion plombée du titre précédent), parfois avec en supplément un sens du groove particulièrement irrésistible ("Retribution Of Jealous Gods" à 4:18 et "Nephilim Burial" à 3:14).

Ainsi, parmi toutes les excellentes démos qui me sont tombées dans les oreilles cette année, celle de Malignant Altar se classe aisément dans le haut du panier. Il n’y a pourtant rien de bien sorcier dans ce que proposent ici les Texans mais force est de reconnaître qu’ils maîtrisent leur sujet sur le bout des doigts grâce à ce Death Metal alliant efficacité, groove et atmosphère. Il n’y a maintenant plus qu’à espérer que le groupe soit aussi inspiré pour la suite. En attendant, je vais lancer une 76ème lecture si vous le voulez bien. Allez, salut !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Holmy citer
Holmy
01/12/2019 18:35
Commandé au groupe. Ca bute sévère
Bras Cassé citer
Bras Cassé
27/11/2019 15:02
note: 4/5
Pareil, je dois aussi en être à la 76ème lecture . Cet EP déboite !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Malignant Altar
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  4/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Malignant Altar
Malignant Altar
Death Metal - 2018 - Etats-Unis
  

formats
  • K7 / 2019 - Autoproduction
  • K7 / 26/04/2019 - Maggot Stomp Records
  • CD / 15/10/2019 - Clandestine Productions

tracklist
01.   Retribution Of Jealous Gods  (07:04)
02.   Spectral Revulsion  (05:23)
03.   Nephilim Burial  (05:58)
04.   Ceremonial Decapitator  (06:44)
05.   Procreation Of The Wicked (Celtic Frost Cover)  (05:03)

Durée : 30:12

line up
parution
11 Mars 2019

Essayez aussi
Sanguisugabogg
Sanguisugabogg
Pornographic Seizures (Démo)

2019 - Maggot Stomp Records
  
Gorephilia
Gorephilia
Severed Monolith

2017 - Dark Descent Records
  
Scarve
Scarve
The Undercurrent

2007 - Listenable Records
  
Necrowretch
Necrowretch
With Serpents Scourge

2015 - Century Media Records
  
Dominhate
Dominhate
Emissaries Of Morning (EP)

2016 - Lavadome Productions
  

Découverte de l'année
Whoredom Rife / Taake
Pakt (Split 10")
Lire la chronique
METALHERTZ - S03E01 - Le power metal parodique
Lire le podcast
Black Curse
Endless Wound
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Moongates Guardian
Cold Waters of Anduin
Lire la chronique
Manilla Road
Crystal Logic
Lire la chronique
Gorezone
Implexaeon
Lire la chronique
Exhumed
Horror
Lire la chronique
Regarde Les Hommes Tomber
Ascension
Lire la chronique
Tan Kozh - Les anciens feux
Lire l'interview
Aodon
11069
Lire la chronique
Caustic Wound
Grinding Terror (Démo)
Lire la chronique
Deveikuth
Cadavre
Lire la chronique
Saint Vitus
Saint Vitus
Lire la chronique
Borgne
Y
Lire la chronique
Cenotafio
Larvae Tedeum Teratos
Lire la chronique
Maere
I (EP)
Lire la chronique
Orphalis
The Approaching Darkness
Lire la chronique
Slaughter Messiah
Cursed to the Pyre
Lire la chronique
Code Orange
Underneath
Lire la chronique
Pearl Jam
Vitalogy
Lire la chronique
Solothus
Realm of Ash and Blood
Lire la chronique
Myrkur
Folkesange
Lire la chronique
Trauma
Ominous Black
Lire la chronique
Ruin Lust
Choir Of Babel
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
Nibiru
Salbrox
Lire la chronique
Sink
The Holy Testament (Compil.)
Lire la chronique
Church Of Disgust
Consumed By Slow Putrefacti...
Lire la chronique
Lvcifyre
Sacrament (EP)
Lire la chronique