chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Malignant Altar - Retribution Of Jealous Gods

Chronique

Malignant Altar Retribution Of Jealous Gods (Démo)
Bon, vous allez probablement dire que je radote mais tant pis puisque ressasser ainsi les mêmes choses en guise d’introduction, en plus de me rappeler que j’approche inexorablement de la quarantaine, me permet surtout d’appuyer mon propos des fois que tout cet alcool que vous ingurgitez chaque week-end vous ait rendu fatalement amnésique. Ce que je voulais donc vous rappeler c’est que la scène underground américaine, notamment en matière de Death Metal, se porte depuis déjà quelques années, particulièrement bien avec tout un tas de formations plus ou moins récentes méritant largement que l’on s’y intéresse. Si j’en ai déjà passé ici quelques-unes en revue (Autophagy, Grave Dust, Mortal Wound, Thanamagus...), mon travail est loin d’être terminé. La preuve avec les Texans de Malignant Altar que je n’avais toujours pas eu le temps d’aborder avec vous.

Originaire de Houston, le groupe se forme en 2018 sous l’impulsion de musiciens officiants ou ayant déjà officié au sein de formations telles que War Master, Church Of Disgust, Insect Warfare, Infernal Dominion, Braced For Nails ou Ingurgitate. Une fois en ordre de marche, Malignant Altar passe rapidement à l’étape suivante avec la sortie début 2019 de sa toute première démo intitulée Ceremonial Decapitator à laquelle succédera seulement un mois plus tard une seconde démo baptisée Retribution Of Jealous Gods. Il n’en faudra pas davantage pour attirer l’attention du label californien Maggot Stomp (Fluids, Sanguisugabogg, Frozen Soul, Gutless...) qui signera quelques semaines plus tard une réédition de cette dernière toujours au format cassette. Devant autant d’enthousiasme, le label mexicain Clandestine Production se décide à rentrer dans la danse, proposant depuis le mois dernier une version CD (alléluia) reprenant en guise de bonus les deux titres de leur première démo évoquée plus haut.

Compilant l’intégralité des morceaux enregistrés par Malignant Altar, cette édition CD affiche une durée évidemment un peu plus conséquente puisque l’on dépasse ici de peu la demi-heure de jeu. Néanmoins, on ne va pas se mentir, l’intérêt réside toujours bel et bien dans les trois titres de cette seconde démo plutôt que dans ceux de Ceremonial Decapitator et cela pour la simple et bonne raison que deux titres live enregistrés avec un dictaphone (j’exagère volontaire le trait) ne font pas le poids face à trois morceaux à la production impeccable. Qui plus est, "Procreation Of The Wicked", aussi cool soit-il, n’est finalement qu’une reprise de Celtic Frost, un exercice plutôt limité qui ne permet pas vraiment d’apprécier le plein potentiel des Américains. Bref, je ne vais donc pas m’y attarder davantage même si l’on peut déjà constater toute la lourdeur dont fait preuve Malignant Altar avec son Death Metal. Bah oui, je vous rappelle quand même que le groupe est originaire du Texas et que l’état a une réputation à tenir en la matière.
Du coup, on va surtout s’intéresser aux trois premiers titres, ceux de la démo Retribution Of Jealous Gods bénéficiant, comme je l’ai dit, d’une production soignée qui va ainsi apporter une lourdeur insolente aux riffs abrasifs du duo Joshua Bokemeyer (Church Of Disgust) / Beau Beasley (ex-Insect Warfare) et laisser la batterie s’exprimer avec beaucoup de naturel (une caisse claire qui claque juste comme il faut, des cymbales qui ne bouffe pas tout l’espace, pas de trigg...). Adepte du mid-tempo lourdingue et pesant, Malignant Altar y va tranquillement, déroulant son Death Metal avec une certaine retenue mais aussi beaucoup d’assurance. Ceci dit, méfiez-vous de ce genre de groupes vicieux préférant les mid-tempos aux attaques frontales, surtout lorsqu'ils ont pour eux ce genre de riffs simples mais néanmoins redoutables ou de leads sinistres à vous hérisser le poil comme sur "Spectral Revulsion" à 1:10 ou sur "Nephilim Burial" à 3:21. D'autant que les Texans n’hésitent pas à accélérer la cadence lorsqu'il le faut ("Retribution Of Jealous Gods" à 3:45 et ses (semi) blasts frénétiques, les premières mesures explosives de "Spectral Revulsion" surtout en contraste avec la conclusion plombée du titre précédent), parfois avec en supplément un sens du groove particulièrement irrésistible ("Retribution Of Jealous Gods" à 4:18 et "Nephilim Burial" à 3:14).

Ainsi, parmi toutes les excellentes démos qui me sont tombées dans les oreilles cette année, celle de Malignant Altar se classe aisément dans le haut du panier. Il n’y a pourtant rien de bien sorcier dans ce que proposent ici les Texans mais force est de reconnaître qu’ils maîtrisent leur sujet sur le bout des doigts grâce à ce Death Metal alliant efficacité, groove et atmosphère. Il n’y a maintenant plus qu’à espérer que le groupe soit aussi inspiré pour la suite. En attendant, je vais lancer une 76ème lecture si vous le voulez bien. Allez, salut !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Holmy citer
Holmy
01/12/2019 18:35
Commandé au groupe. Ca bute sévère
Bras Cassé citer
Bras Cassé
27/11/2019 15:02
note: 4/5
Pareil, je dois aussi en être à la 76ème lecture . Cet EP déboite !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Malignant Altar
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (2)  4/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Malignant Altar
Malignant Altar
Death Metal - 2018 - Etats-Unis
  

formats
  • K7 / 2019 - Autoproduction
  • K7 / 2019 - Maggot Stomp Records
  • CD / 2019 - Clandestine Productions

tracklist
01.   Retribution Of Jealous Gods  (07:04)
02.   Spectral Revulsion  (05:23)
03.   Nephilim Burial  (05:58)
04.   Ceremonial Decapitator  (06:44)
05.   Procreation Of The Wicked (Celtic Frost Cover)  (05:03)

Durée : 30:12

line up
parution
11 Mars 2019

Essayez aussi
Bleedskin
Bleedskin
Blood Reign

2020 - Autoproduction
  
Incantation
Incantation
Dirges Of Elysium

2014 - Listenable Records
  
Engrossed
Engrossed
Initial Decay (Compil.)

2020 - Autoproduction
  
Horrendous
Horrendous
Ecdysis

2014 - Dark Descent Records
  
Slithering Decay
Slithering Decay
Aeons Untold

2021 - Testimony Records
  

Découverte de l'année
Aūkels
Raynkaym
Lire la chronique
Mourning Dawn
Dead End Euphoria
Lire la chronique
Mooncitadel
Onyx Castles And Silver Key...
Lire la chronique
Dodskold
Ödesriket
Lire la chronique
Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Chotza
Plump u Primitiv (10 Jahr F...
Lire la chronique
Galvanizer
Prying Sight Of Imperception
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
Ambush
Infidel
Lire la chronique
Stress Angel
Bursting Church
Lire la chronique
Ascendency
Birth Of An Eternal Empire ...
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Steven Wilson
The Raven That Refused to S...
Lire la chronique
Vermineux
1337 (Démo)
Lire la chronique
Mannveira
Vitahringur
Lire la chronique
Astriferous
The Lower Levels Of Sentien...
Lire la chronique
Nine Inch Nails
The Downward Spiral
Lire la chronique
Hænesy
Garabontzia
Lire la chronique
Purification
The Exterminating Angel
Lire la chronique
Koldovstvo
Ни царя, ни бога
Lire la chronique
Goratory
Sour Grapes
Lire la chronique
Evoken
A Caress Of The Void
Lire la chronique
Unbounded Terror
Faith in Chaos
Lire la chronique
Profane Order
Slave Morality
Lire la chronique
Cathexis
Untethered Abyss
Lire la chronique
Gharmelicht
Gharmelicht
Lire la chronique
Khandra
All Occupied by Sole Death
Lire la chronique
Blind Guardian
Battalions Of Fear
Lire la chronique
Black Sabbath
Mob Rules
Lire la chronique
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique